Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 22:55
"Nobody dies in dreamland", au Théâtre 2.21, à Lausanne

Si personne ne meurt au pays du rêve, il n'en est pas de même dans la réalité, où l'on meurt, pas forcément en un instant, mais bien souvent à petit feu.

 

La pièce écrite et mise en scène par Attilio Sandro Palese n'a ni début ni fin. Elle montre seulement deux couples qui tentent d'échapper à la dure réalité en essayant de vivre leur part de rêve. Et par moment le spectateur a du mal à distinguer l'une de l'autre.

 

Lucas (François Revaclier) vient d'être viré de son emploi - peut-être est-ce même pour lui un état permanent que de n'avoir pas de job. Sa femme, Myriam (Valérie Liengme), est caissière dans une grande surface. Ils ont vraiment besoin de travailler tous deux pour joindre les deux bouts. Aussi n'arrêtent-ils pas de se disputer.

 

Dans cette situation de détresse, Lucas trouve une seule opportunité, s'engager dans l'armée, pour faire la guerre. Mais s'engage-t-il vraiment? Quoi qu'il en soit, il apparaît alors comme une sorte de héros aux yeux de sa femme. N'est-ce pas l'essentiel?

 

Un troisième personnage intervient dans leur couple et forme avec lui une manière de ménage à trois, le Révérend Richard, dit Ritchie, dit Lionel (Sébastien Ribaux). Il est là pour donner mauvaise conscience à l'un, puis à l'autre, en utilisant hypocritement des citations des Ecritures pour parvenir à ses fins.

 

Car ce curieux ecclésiastique profite de la détresse de Myriam et de Lucas pour obtenir de Lucas qu'il se sacrifie pour la cause (une sombre cause dont le spectateur ne saura rien) et de Myriam pour qu'elle lui accorde une privauté à l'issue d'une parodie de Roméo et Juliette qu'ils jouent ensemble. C'est le prix qu'ils ont à payer l'un et l'autre à Richard pour qu'il les aide à s'en sortir...

 

Lucas est ami avec Raphaël (Christian Waldman) qui se trouve dans une situation différente de la sienne mais qui, somme toute, ne vaut guère mieux. Ce dernier et sa femme, Barbara (Valeria Bertolotto) ont pu certes s'offrir des vacances en Thaïlande, ce qui est fantastique, sauf qu'il y a toujours un envers à un décor touristique et que, de surcroît, leur couple ne fonctionne pas bien...

 

Raphaël et Barbara décident donc de faire une thérapie de couple. Mais Raphaël est plus intéressé par le décolleté de la psy que par la thérapie et Barbara ne jure que par Vishnou pour résoudre leurs incompatibilités conjugales, à prédominance sexuelle.

 

Dédé (Sébastien Ribaux) est le supérieur hiréarchique de Raphaël. Il revient, lui, des Maldives, qui apparaissent bien plus intéressantes que la Thaïlande... Ce grand diable est décidément supérieur en tout à son freluquet de subordonné, même sexuellement, ce qui fait rêver Barbara, ce qui est un euphémisme...

 

Si un rêve peut être doux quand il ne vire pas au cauchemar, la réalité peut prendre des tours d'une rare violence et d'une rare crudité. Ce qui se traduit ici par des échanges de mots très crus et des tirades très violentes, suivis de courtes accalmies, par des gestes de vilains en public qui bourgeoisement se font d'ordinaire en privé.

 

Comme bien souvent, c'est en atteignant le fond du puits que par contraste le rire, en partie nerveux, se déclenche comme la soupape d'une cocotte-minute. C'est ainsi que l'on rit de beaucoup de choses dans cette pièce, alors qu'il n'y a pas vraiment de quoi en rire...

 

Les comédiens se prêtent à ce jeu de massacre avec beaucoup de conviction. Ils jouent sur scène devant le public, dans un décor qui s'illumine étrangement par moments, mais, comme à la fin du spectacle, les projecteurs sont dirigés vers la salle, on peut se demander si les spectateurs, jusque-là passifs, ne sont pas appelés à poursuivre ce jeu à leur tour dans la vraie vie...

 

Francis Richard

 

Prochaines représentations:

 

Mercedi 4 juin 2014 à 19 heures

Jeudi 5 juin 2014 à 19 heures

Vendredi 6 juin à 20 heures 30

Samedi 7 juin à 19 heures

Dimanche 8 juin à 18 heures

 

Adresse:

 

Théâtre 2.21

Rue de l'Industrie 10

1005 Lausanne

 

Réservations :

 

http://www.theatre221.ch/

tél.: 021 311 65 14

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages