Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 23:55
Duo-duel, Beyrouth mon amour, à Analix Forever, à Genève

"La guerre embrasa la ville, de la même manière que la mort séduit la jeune fille dans cette peinture sinistre de la renaissance allemande." (Wadi Abou Jmil, Le chantier, Gregory Buchakjian)

 

Gregory fait sans doute allusion à la Danse macabre de Berne de Niklaus Manuel Deutsch...

 

La ville, c'est Beyrouth.

 

Depuis hier soir, à Genève, à la galerie Analix Forever, où avait lieu le vernissage de Duo-duel, Beyrouth mon amour, deux visions de la ville se complètent et s'opposent, celle d'un Libanais, Said Baalbaki, qui vit maintenant à Berlin, et celle d'un Français, Emmanuel Régent, qui vit à Villefranche-sur-Mer.

 

De la ville qui n'aura plus jamais le visage qu'elle avait avant la guerre, Said a choisi de montrer avec chaleur orientale le chantier de la reconstruction, Emmanuel avec souffrance occidentale les stigmates de la destruction. L'oubli et la mémoire en quelque sorte. Et les tensions qui en découlent. Said a dessiné sur pierre et Emmanuel sur papier...

Duo-duel, Beyrouth mon amour, à Analix Forever, à Genève
Duo-duel, Beyrouth mon amour, à Analix Forever, à Genève

Duo? Ils aiment tous deux la ville meurtrie, mais résiliente.

 

Duel? L'un, Said, 41 ans, y a vécu jusqu'à ses 28 ans (ses lithographies sont de 2012 et 2014), l'autre, Emmanuel, 35 ans, embarqué à bord de la goélette Tara, y a fait escale en 2014 (ses dessins au feutre à encre pigmentaire ont été réalisés pendant et après son voyage).

 

Duel? Leurs dessins illustrent chacun un livre sur la ville, Said celui cité plus haut, dont les textes sont de Gregory, Emmanuel un ouvrage intitulé Pendant qu'il fait encore jour, dont les textes sont de lui.

 

Duo? La couverture du livre d'Emmanuel représente la maison où Said habitait. Un reverbère (ou sculpture?) a remplacé l'arbre (un palmier?) que ce dernier voyait de chez lui, m'a dit Chiara Bertini, la collaboratrice de la galeriste...

 

Si l'on trace sur une carte une ligne droite reliant Villefranche-sur-Mer à Beyrouth, elle passe par Naples. C'est justement de Naples qu'est originaire Gianluigi Maria Masucci. Lequel a réalisé une vidéo sur des draps qui sèchent aux balcons de sa ville. Il l'a appelée Déclaration d'amour. Le Vésuve et ses flammes contenues ne sont pas loin...

Duo-duel, Beyrouth mon amour, à Analix Forever, à Genève

Ces draps, filmés d'en bas, ont certainement connu l'amour, dont ils gardent le souvenir froissé, même si d'avoir été lavés en a effacé les traces... A un moment donné, le bruit d'une sirène se fait entendre. On se demande pourtant si le bruit ne vient pas de l'extérieur en ce jour où le niveau de vigilance a été relevé à Genève...

 

Cette vidéo, où des draps ont un ciel bleu, saupoudré de quelques nuages, pour toile de fond, est aussi projetée sur le grand mur d'en face de la galerie, en dessous duquel des gens jouent aux boules avec des queues ivoire sur de verts billards... Cette vidéo, tournée à Naples, aurait pu tout aussi bien l'être dans une autre ville méditerranéenne, par exemple à... Beyrouth.

 

La galeriste, Barbara Polla, invitée l'été dernier à Beyrouth par une femme merveilleuse, qui lui a "ouvert les portes de la ville et de quelques uns de ses secrets", en quelques jours, en est tombée amoureuse, comme du Liban. Elle a d'ailleurs invité ses hôtes à poursuivre et terminer la soirée dans un restaurant libanais tout proche, Roudayna, qu'elle avait réservé pour eux seuls.

 

Les salades et les entrées, qui y ont été servies dans des ramequins, n'étaient-elles pas au-delà des mots? Salade de concombre,youghourt et menthe; salade de lentilles vertes à la crème de sésame et ciboulette; salade de blé vert fumé, tomate, oignons rouges, cumin, citron, huile d'olive; hommos (purée de pois chiche) et tabboulé... De même que les kebbeh servis chauds?

 

"Tous nos mots ne sont que miettes qui tombent du festin de notre esprit." Khalil Gibran

 

Francis Richard

 

Duo-duel, Beyrouth mon amour

du 10 décembre 2015 au 20 janvier 2016

du mardi au vendredi de 14h à 19h

le samedi de 11h à 18h

Analix Forever 2, rue de Hesse, Genève

tél.: +41 22 329 17 09

analix@forever-beauty.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Arts
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages