Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 13:30
Superglu pour coeur brisé, de Julie Grêde

Comment recoller les morceaux d'un coeur brisé? Julie Grêde a une superglu pour ça: se faire raconter par d'autres des histoires de chagrins d'amour, vraies ou fausses, réelles ou inventées - cela n'a pas d'importance. L'important est de se sentir moins seule (ou seul) dans son cas. Et de stopper dans sa course le petit vélo qui, dans sa tête, tourne en boucle.

 

Dans son livre amusant, et qui suscite chez le lecteur sinon le rire, du moins le sourire - c'est déjà ça - l'auteur de Superglu pour coeur brisé met en scène un personnage fictif, un hologramme de fille, dénommé Superglu, qu'elle fait converser avec un autre personnage, tout aussi archétypique au fond, Toi, c'est-à-dire celle (ou celui) qui s'est fait plaquer.

 

Avec humour et gouaille, Superglu revisite des amours connues, ou qui devraient l'être, qui permettent donc non seulement d'oublier sa solitude, mais encore de relativiser son problème de coeur. Comme la formation philologique de l'auteur n'est pas si ancienne que ça, elle le fait avec le langage des trentenaires (à la génération desquels elle appartient), c'est-à-dire assez cash.

 

Toutes les histoires qu'elle raconte n'appartiennent pas forcément au registre des anciens - Ravenswood, Twilight ou Friends - ou à celui des modernes - Le journal d'Anne Franck, Roméo et Juliette, Mourir d'aimer, BB et Serge, Braveheart ou Le Montespan -, mais toutes déclinent une vérité que Monsieur de La Palice n'aurait pas contredite: l'amour est partout.

 

Prenons l'exemple des amants de Vérone. Superglu raconte à Toi la version de Baz Luhrmann  (1996) avec Leonardo di Caprio et Claire Danes dans les rôles-titres. Cela donne dans le langage de Grêde:

"L'équation du film est originale. Tu prends Shakespeare, tu transposes en plein nineties, dans une ville imaginaire, mais qui fait quand même vachement Mexico, pop et fluo, mais tu conserves la langue victorienne... Le choc est immédiat et puissant."

 

Les amours de Brigitte Bardot et de Serge Gainsbourg l'inspirent en ces termes, genre idéal:

"Le jour de l'enregistrement de Je t'aime moi non plus, ils sont en plein dans la passion. Ils ont chacun un micro, à un mètre l'un de l'autre. Les lumières sont tamisées. Ils imitent les bruits et mots d'un couple faisant l'amour dans la pénombre. Ils se tiennent par la main, leurs doigts s'effleurent. Un des moments les plus érotiques de leur vie, non, de l'histoire de l'humanité! Le jeu dure deux heures, ceux qui sont là comprennent combien ils s'aiment et la force du truc."

 

A propos de Twilight, Superglu est moins romanesque, plus directe:

"Il ne faut jamais se dire qu'il était trop bien pour toi. C'est idiot et jamais vrai. Quand on vit un chagrin d'amour, on a toujours l'impression d'être une crotte, que tout le monde est mieux, mais ça ne doit être que passager, il ne faut pas s'y enfermer."

 

Il faut en quelque sorte en sortir, après avoir tiré la chasse...

 

Francis Richard

 

Superglu pour coeur brisé, Julie Grêde, 168 pages, Éditions La Boîte à Pandore

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Lectures d'aujourd'hui
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages