Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 22:15
Joue, Nora Blume, de Claudia Quadri

La pianiste avait appris à écouter les histoires de ceux qui s'attardaient à côté du piano, les yeux brillants à cause des drinks, à cause de l'insaisissable étendue de la mer, à cause du ciel couleur lessive qui rinçait le regard à l'infini.

 

Avant de donner des leçons de piano dans la grande maison vide, elle a répondu à l'appel: Joue, Nora Blume. Sur un paquebot de croisière. A bord duquel elle a connu Toni, son mari, fils de famille fortunée, qui n'a jamais eu besoin de travailler...

 

Nora, la quarantaine, devenue veuve, donne des leçons à Jean, qui se trompe toujours sur un point du Nocturne de Chopin: la bémol au lieu de si bémol - et le piano semblait se réjouir de cette fausse note... Mais il a des mains acceptables...

 

Agnese, adolescente de seize ans, joue avec autorité la Gavotte de la Suite anglaise n°3 de Jean-Sébastien Bach, mais sa musique est trop technique. Nora ne la sent pas vibrer: il n'y a pas d'émotion. Elle le dit à ses parents, qui n'apprécient pas.

 

Lisa est une gamine de douze ans, un peu ronde, un peu gauche. Elle joue la Barcarole de Mendelssohn à toute allure, comme si elle participait à une chasse au renard. Nora lui demande de la jouer, comme s'il s'agissait d'une étude, len-te-ment.

 

Maria Hermani a les ongles soignés, mais longs: On ne peut pas jouer avec des ongles comme ça, je vous l'ai dit. Mais, divorce en vue, moral dans les chaussettes, elle [veut] jouer du piano: son médecin lui a dit que Bach lui ferait du bien...

 

Pour Nora, la musique est un enchantement. C'est pourquoi elle est exigeante avec ses élèves: la musique tourne la manivelle du coeur, elle presse l'âme jusqu'à son noyau, elle y fait germer l'émotion comme un haricot grimpant qui décolle instantanément.

 

Dehors une construction commence à grimper. Un pan de panorama va disparaître derrière l'immeuble de sept étages prévu. Son voisin Salvo s'en émeut. Elle pas. Parce qu'elle se sent en sécurité dans sa belle maison et qu'elle peut faire ce qu'elle veut...

 

Le passé ressurgit cependant, et, avec, les relations qu'elle avait avec son père; l'avenir se redessine sous l'influence de son beau-père Esa, qui la jugeait opportuniste, et celle de son voisin Salvo, qui fabrique des sous-vêtements en bambou...

 

L'existence est décidément faite de permanences, mais aussi d'évolutions...

 

Francis Richard

 

Joue, Nora Blume, de Claudia Quadri, 180 pages Plaisir de Lire (traduit de l'italien par Danielle Benzonelli)

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Lectures d'aujourd'hui
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages