Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2017 5 11 /08 /août /2017 22:55
Onassis - L'âme du Grec, de Valéry G. Coquant

Il fut le Grec le plus célèbre du XXe siècle, après avoir gagné une fortune colossale, et le coeur des plus belles femmes de son temps: de ce Grec, Valéry G. Coquant, sans omettre les zones d'ombre, fait le récit de la vie, incroyable et mythique, dans Onassis - L'âme du Grec.

 

S'il s'agissait d'un roman, le lecteur serait sceptique. Il douterait qu'un homme ait pu avoir une telle vie, qui est hors du commun des mortels. Mais son histoire, si incroyable soit-elle, est pourtant vraie. Elle prouve que rien n'est jamais impossible à condition de croire en ses rêves.

 

Aristote Onassis naît à Smyrne, en 1903. Son père, Socrate Onassoglou, qui s'est fait connaître sous le patronyme d'Onassis et dont les frères se prénomment Alexandre et Homère, a épousé en 1900 Pénélope Dologlou, qui, l'année suivante, lui a donné une fille, Artémis.

 

La population de Smyrne est largement grecque. En vertu du Traité de Sèvres, à l'issue de la Grande Guerre, cette ville d'Anatolie a été rattachée à la Grèce et occupée par les troupes grecques en 1919. Mais, en 1922, le 8 septembre, les Turcs la reprennent et font un massacre.

 

Aristote, dont le père a été emprisonné, fait partie du million et demi de personnes déplacées. En Grèce, la population augmente de 20%. Les Grecs d'Anatolie n'y sont pas les bienvenus et y sont considérés comme des étrangers, des migrants: Après tout, ce ne sont que des turkos !

 

A Athènes, Aristote comprend qu'il n'est rien, pas même grec. Avec 250 dollars en poche, il part donc seul tenter sa chance en Argentine. Le 21 septembre 1923, il débarque à Buenos Aires, la destination privilégiée pour tous ceux qui ont quelque chose à fuir dans l'ancien monde.

 

Standardiste de nuit, il spécule de jour, avant de se lancer dans l'importation de tabac, sans trop de scrupules (il escroque ainsi son assureur aux primes mirobolantes), en liaison avec sa famille restée à Athènes: Cinq ans après son arrivée en Amérique, il vaut un million de dollars...

 

Il n'en reste pas là, car il a de l'ambition et la rage de vaincre. Il fréquente le puissant armateur argentin Dodero, qui est un exemple pour lui. Il se lie d'indéfectible amitié avec un compatriote, Costa Gratsos: Tous les deux ont le même âge, apprécient les femmes, la fête et les affaires.

 

Pendant les quinze ans qui suivent, avec des hauts et des bas, Aristote, devenu armateur à son tour, se montre en affaires rusé comme Ulysse et en amours sentimental comme tout, que ce soit avec la diva Claudia Muzio, l'héritière Ingeborg Dedichen ou l'actrice Géraldine Spreckles...

 

C'est après guerre qu'Aristote Onassis bâtit un véritable empire, en faisant construire des pétroliers mastodontes, en devenant l'actionnaire majoritaire de la lucrative et prestigieuse Société des Bains de Mer monégasque, en créant Olympic Aviation, qui deviendra Olympic Airways.

 

Pendant cette période, il tombe amoureux d'Athina Livanos (qu'il épousera le 27 décembre 1946, à New-York, avec laquelle il aura deux enfants, Alexandre et Christina, et dont il divorcera en 1960), de Maria Callas et de Jacqueline Bouvier, veuve du président John Fitzgerald Kennedy...

 

Ce que le lecteur retiendra de cette histoire vraie, c'est que ce renard de la finance, cette pointure du business pouvait tenir tête à des ennemis aussi puissants que le FBI ou le clan Kennedy, qu'il s'en sortait finalement toujours, mais qu'il pouvait être bien démuni dans sa vie privée...

 

Francis Richard

 

Onassis - L'âme du Grec, Valéry G. Coquant, 248 pages L'Âge d'Homme   

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Lectures historiques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages