Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2017 4 05 /10 /octobre /2017 22:00
Les angles étincelants, de Laurent Cennamo

Quels sont ces Angles étincelants qui donnent leur titre au recueil de Laurent Cennamo ?

 

En fait cette expression figure dans une phrase de Peter Handke, extraite du Poids du monde, que le poète a mis en épigraphe à son livre :

 

Écrire voulait dire: se frayer quotidiennement un chemin vers les angles étincelants de la vie.

 

Dans le recueil, il y a deux occurrences qui éclairent l'emploi de l'expression:

 

(La pomme que tu étais

avant de naître

a roulé - on ne voit plus,

désormais que les angles étincelants)

 

... on devine dans les angles

étincelants de la pièce, véritablement "rincés"...

 

Les angles donc ? Ce qui est saillant dans la mémoire du poète, ce qui étincelle à ses yeux, ce  que sa plume retient.

 

Émis par sa plume vagabonde, le lecteur, lui, retient des mots qui reviennent dans le monde de Cennamo et pèsent sur lui :

 

- Puits :

 

Avoir un enfant serait comme creuser

un second puits à côté du mien

 

Pour mon malheur

le trou où l'on meurt

le profond puits

où périt celui

qui trop pleura

je l'ai déjà franchi

 

- Papillon:

 

De plus en plus pâle, un grand papillon

perdu, à l'aube, pianotant fiévreusement

sur les touches de son portable.

 

Je suis un papillon et Dieu a posé sa main sur moi

 

- Écureuil:

 

... L'écureuil volant que nous n'aurons

pas su voir...

 

Se briseront nos imaginaires

branches étoilées, mort gelé

l'écureuil de nos si claires pensées

 

Le lecteur retiendra encore des noms d'écrivains qui ne sont pas cités là fortuitement : Kafka, Nietzsche, Musil, Platon, Meret Oppenheim...

 

... et des noms de peintres qui apparaissent nommément : Simone Martini, Piero della Francesca, Velazquez (La reddition de Breda); ou qui le sont implicitement : Jan van Eyck (Arnolfini) ...

 

Il retiendra aussi que le monde où Laurent Cennamo chemine est diversité : les villes de Genève ou de Mantoue; le parc de la Sumava ou les rives de l'Arve...

 

... et retiendra que son monde est souvenirs d'enfance, d'amitié et d'amour, de vie et de mort :

 

Le bâton que nous lui lancerons, la Mort

ne nous le ramènera pas...

 

Il retiendra enfin ces angles d'époque (mais sont-ils tous étincelants ?) : un monstre violet (Mattel), de petites maisons Bouygues, un joystick, des footballeurs (Roberto Baggio et Renato Steffen), un héros télévisé qui a un tournevis à la place du coeur (Mac Gyver)...

 

Comment ne pourrait-il pas aimer qu'il dise :

 

Fraise, notre amitié.

Fraise écrasée - ou fraisier ? - le silence

interminable qui suit

 

Ou qu'il emploie le même mot de fruit goûteux dans une proche acception :

 

C'est un autre monde, celui

où la femme aux cheveux noirs, ou blonde, belle, mâche

un chewing-gum à deux centimètres

de ta bouche. Le monde, alors : une fraise

une framboise au-delà des vitres du tram ruisselantes de pluie...

 

S'il ne fallait pourtant retenir qu'une image, ce serait, m'est avis, celle-là :

 

Le coeur du feu : à gauche

de la fumée

 

Francis Richard

 

Les angles étincelants, Laurent Cennamo, 80 pages, La Dogana

 

Recueil précédent :

 

FH Samizdat (2016)

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Lectures poétiques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages