Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2018 7 11 /02 /février /2018 20:20
Erasmus, d'Elodie Glerum

Applique "la méthode suisse", chaque fois qu'elle t'emmerde, souris, dis oui, mais sans en avoir rien à foutre.

 

Est-ce la manière helvétique actuelle de dire: Cause toujours, tu m'intéresses? Il semble bien. Il faut dire que le protagoniste de la première nouvelle du recueil Erasmus, signé Elodie Glerum, est formaté suisse:

 

- de son éducation il a retenu le principe de collégialité

- il a tendance à chercher le consensus

 

Il ne lui manque plus, sous sa façade austère, que d'appliquer cette typique maîtrise de la rouerie aux multiples messages que lui envoie sa coloc sur WhatsApp: il ne veut ni bien ni mal à ce boulet, bien au contraire, puisqu'en l'appliquant il reste neutre...

 

Le revenant est en rémission: sa femme, Klara, aurait parlé de "miracle", tandis que d'aucuns auraient dit que c'était inespéré.

 

Quoi qu'il en soit, il est revenu à l'école pour enseigner l'allemand. Seulement le jeune homme qui a assuré l'intérim n'a pas employé les mêmes méthodes que lui. Les gamins ne jurent désormais que par celles-ci, aux noms kabbalistiques pour lui:

 

- corrections suivies

- groupe WhatsApp devoirs

- blackboard

- présentations Keynote

 

Peut-être aurait-il dû renoncer plutôt que de revenir...

 

Elle a peut-être quelques kilos en trop. Et encore, c'est pas sûr. En tout cas, elle n'a pas les mêmes succès que sa soeur Raquel, qui est La perfection même et qui a toujours été la préférée de ses parents: ils applaudissent aux rôles qu'elle joue au théâtre et aux amis qu'elle se fait...

 

Tandis qu'elle, elle flirte sur le web, sans grande réussite, sans, pense-t-elle, susciter aucun désir. Elle a un emploi certes modeste et mais, au moins, elle en a un. Ses parents - c'est dire - applaudiraient même les échecs de Raquel si elle en avait: ne seraient-il pas parfaits comme elle l'est?

 

Jean-Marc le robot ne pipe jamais mot. Quand il est là, il plombe l'ambiance et, quand il l'ouvre, c'est pour contredire les autres, c'est pour employer un vocabulaire de quinquagenre peu scrupuleux ou sidérant. Ce nanar ne doit pas savoir ce que spliffer, bitcher ou kiffer veulent dire...

 

C'est pourquoi Lucien et les autres ne comprennent pas que Rik ait ajouté son contraire, vestimentairement et hygiéniquement, à la liste des participants au week-end de Pâques à Venise où Clarissa a déjà réservé l'Airbnb. Mais n'est-ce pas dans les jeunes vieux pots...

 

Partir en Erasmus pour le nord du Pays de Galles lui aura au moins appris qu'Ysbwriel, ça veut dire poubelle... Mais il aura aussi revisité l'histoire de la famille Brontë en compagnie d'une bibliothécaire aux origines irlandaises dans le pub où il fait office de barman.

 

Ce pub gallois a ironiquement le même nom, Black Bull, que celui du pub de Haworth, berceau de la famille Brontë: Emily, Charlotte et Branwell... Lui a une soeur, qui attend un bébé mais qui ne veut pas entendre parler de mariage, ce qui a fait tiquer leur vieux protestant de père, à qui elle a dit crûment:

 

- En quoi ça concerne l'État de savoir avec qui je couche?

 

Leur huitième rencontre se passe à Llandudno. Ils sont trentenaires. Elle est danseuse, lui banquier. Ils se sont rencontrés la première fois à Zürich. Elle voyait encore son ex, mais de moins en moins; lui était encore en ménage. Cette fois-là, ils s'étaient seulement embrassés, fort:

 

Au début, ils avaient eu de la peine à se retrouver. Ils se croisaient selon leur plannings: à Zurich, à Londres, à Hambourg puis Edimbourg, même à Lisbonne. Ils travaillaient beaucoup.

 

C'est à leur huitième rencontre qu'elle finit par comprendre ce que signifie l'expression trouver la rédemption dans la douleur...

 

O tempora, o mores!, dirait Cicéron...

 

Francis Richard

 

Erasmus, Elodie Glerum, 160 pages, éditions d'autre part

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens