Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2018 2 14 /08 /août /2018 16:30
Stand-by, Saison 1, 3/4, de Bruno Pellegrino, Aude Seigne et Daniel Vuataz

Plus les autres l'apprennent tard, plus ils lui en voudront, oui. Mais tant qu'elle garde le silence, rien de grave n'est arrivé. Parler, c'est provoquer la catastrophe, pense Pascaline.

 

Savoir ou ne pas savoir. Telle est la question.

 

Est-ce que cela change quelque chose dans le comportement de savoir qu'une catastrophe qui vous touche a eu lieu? Oui, indéniablement. Pour d'aucuns, c'est pour mieux se battre; pour d'autres, c'est pour mieux subir. L'ignorance peut être alors bonheur... comme dirait Thomas Gray.

 

Dans cet épisode, comme dans les deux précédents, la catastrophe a eu lieu. Un super-volcan a fait éruption en Europe, dans les Champs Phlégréens, près de Naples. Et cette éruption a fait de nombreuses victimes dans la région, mettant à mal les communications dans le monde.

 

Les personnages en Europe le savent: les ados qui se trouvent au Monténégro, Nora, Virgile et Vasko, dont le père décédé était originaire de là; Alix qui a été détournée de son projet d'aller en supersonique à New-York et se retrouve sur les routes de France avec Jeanne qui l'a prise en stop.

 

Ces Européens continuent à vivre et sont bien obligés de s'adapter à la situation: leurs décisions et leurs émotions ne seraient-elles pas les mêmes autrement, de toute façon? Peut-être pas dans le cas d'Alix qui aurait suivi un autre chemin...

 

Au Groenland la situation est différente. Les jeunes gens qui viennent d'y achever leur Service climatique sont dans l'ignorance (à l'exception de deux d'entre eux) de la raison pour laquelle l'avion qui devait les ramener en Europe ne s'est pas davantage manifesté que le Godot de Samuel Beckett.

 

Comme leur instructeur, Éric, a été grièvement blessé, le groupe s'est scindé en deux: quatre sont restés au Clim Camp, dont Florence qui sait pourquoi l'avion ne vient pas; les cinq autres, dont Pascaline qui sait elle aussi, ont emmené Éric vers un village pour le faire soigner.

 

Dans ce dernier groupe, se trouve Luca, originaire de la région de Naples. Il serait le premier touché s'il savait, or il est déjà dépendant d'une insuline en quantité mesurée, ce qui ne laisse pas d'inquiéter Pascaline, Éole, Céleste et Magnus, ses autres compagnons de galère sur l'Inlandsis...

 

Comme dans toute série, le lecteur, qui s'est familiarisé avec les personnages, se demande ce qui va leur arriver, parce que, quel que soit le contexte, il leur faut vivre, en l'occurrence pour ceux du Groenland, en étant livrés à eux-mêmes, ce qui ne peut qu'être révélateur de ce qu'ils sont...

 

Francis Richard

 

Stand-by, Saison 1, 3/4, Bruno Pellegrino, Aude Seigne, Daniel Vuataz, 112 pages,  illustré de dessins de Frédéric Pajak, Zoé

 

Épisodes précédents:

Stand-by, Saison 1, 1/4

Stand-by, Saison 1, 2/4

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens