Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2019 1 10 /06 /juin /2019 18:15
Le cri du lièvre, de Marie-Christine Horn

Cette vie, voilà un moment que je ne la supportais plus. Pourtant, je me contentais de baisser la tête et d'encaisser les brimades au sujet de mon incompétence maritale et professionnelle...

 

Manu est une femme maltraitée et battue par un conjoint aussi volage que violent. Et son chef ne vaut guère mieux, en matière d'humiliations.

 

A défaut de porter plainte, elle choisit de voter avec ses pieds et de répondre à l'appel des sommets, la seule échappatoire pour elle.

 

Car, si elle se révolte, elle sait que Christian la chassera sans état d'âme. Et elle est incertaine pour ce qui concerne son avenir professionnel.

 

L'appel des sommets, c'est de se rendre dans ses forêts, sa montagne, où elle se réfugie le week-end quand la météo est bienveillante:

 

Se soustraire au miroir. Ne plus sentir l'écoeurant parfum d'homme qui imprègne les draps de mon lit.

 

Pendant deux trois mois, Manu se raconte en mode survie: A travers champs et forêts, j'échappais à la vigilance des législateurs:

 

[J'] évitais de contribuer à renflouer les caisses d'un État davantage soucieux de punir le promeneur du dimanche que le récidiviste indomptable ou le mari violent.

 

Pourtant c'est par Le cri du lièvre, dont une patte est prise dans un piège, qu'elle prend conscience qu'elle l'est aussi, piégée, et qu'elle doit rentrer:

 

J'avais réussi à me soustraire aux sévices corporels et moraux, cependant ma position n'était guère plus reluisante que celle de l'animal entravé.

 

Le lièvre ne s'avoue pas vaincu, mais elle ne peut se résoudre à l'abandonner à son agonie, [qu'elle présageait] longue et cruelle...

 

Son retour auprès de Christian ne se passe pas du tout comme elle le craignait: coup du destin, hasard divin ou coïncidence heureuse?

 

Dès lors le récit s'infléchit singulièrement et Manu fait la connaissance de Nour la douce infirmière libanaise et de Pascale la grande gendarme...

 

Manu reprendra la situation en main après que le lièvre lui sera apparu une dernière fois en songe et lui aura indiqué la voie à suivre:

 

Le lièvre avait rongé sa patte jusqu'à se libérer du piège et s'était enfui au moyen des trois restantes...

 

Francis Richard

 

Le cri du lièvre, Marie-Christine Horn, 112 pages, BSN Press

 

Livres précédents:

 

Le nombre de fois où je suis morte, Marie-Christine Buffat, 128 pages, Xenia (2012)

Tout ce qui est rouge, Marie-Christine Horn, 386 pages, L'Âge d'Homme (2015)

La piqûre, Marie-Christine Horn, 288 pages, Poche Suisse (2017)

24 heures, 96 pages, BSN Press (2018)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens