Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 août 2019 5 23 /08 /août /2019 16:10
Fédor & Miss Bliss, de Daniel Odier

Un triangle, pointe vers le bas, portait à droite et à gauche, les lettres M. et N. en grandes majuscules. A la pointe du bas, on voyait un R. Mychkine, Nastassia, Rogogine. Le triangle était traversé en son centre par un trait ondulé qui figurait un courant, une vague qui le traversait de part en part et qui se finissait par un a minuscule tracé sans lever la plume, d'un seul élan, la vague devenait Aglaïa...

 

Ce dessin, reproduit en couverture, est le fait de Daniel Odier. Mais, dans son roman, il en attribue la paternité à Fédor Dostoïevski

 

Ce dessin représente les liens entre les protagonistes de L'Idiot, son célèbre roman, dont il écrivit une partie, le reste en Italie, quand il séjourna à Vevey en 1868.

 

Une plaque, au 13 de la rue du Simplon de la ville, le rappelle: 

 

FÉDOR DOSTOIËVSKI, ÉCRIVAIN RUSSE, 1821-1881, VÉCUT ET TRAVAILLA DANS CETTE MAISON EN 1868.

 

La mère de Miss Bliss lui a offert ce roman en livre de poche pour ses quinze ans:

 

La lecture de "L'Idiot" avait eu un effet si puissant sur Miss Bliss que tout en elle avait changé subitement.

 

Elle avait changé non seulement d'apparence physique mais de physionomie:

 

Les jours suivants, ses camarades de la classe d'anglais la surnommèrent "Miss Bliss" tant son visage exprimait une félicité incompréhensible.

 

Dès lors Miss Bliss, qui a trois passions: la musique, la littérature et le divin réel, devient un personnage du roman, celui du Prince Mychkine.

 

Mychkine aperçoit un jour Nastassia Filipovna au Café Littéraire et s'enfuit...

 

Mychkine prend le train pour se rendre au Kunstmuseum de Bâle voir le Christ d'Holbein le jeune qui avait tant impressionné son créateur.

 

Dans le train la jeune fille rencontre un jeune homme et lui donne un nom de fille, Aglaïa: C'est ton nom caché, celui que tu ignores, celui qui correspond à la couleur de ton âme...

 

Rogogine, c'est Luigi, l'ami de Nastassia qui a besoin de son soutien: Il est puissant et peut être tendre à certains moments...

 

Les protagonistes sont maintenant tous prêts à jouer leur rôle dans le monde où vit Miss Bliss et où l'invisible devient matériellement réel.

 

En état de veille Miss Bliss a des hallucinations précises, depuis toute petite: Je vois des choses qui ne sont pas sensibles aux autres, mais j'évite de le dire.

 

Miss Bliss n'a pas peur de la liberté. Au contraire. Cela lui permet de goûter pleinement la joie, la beauté, la folie intérieures qui relient toutes choses au coeur.

 

Ce qu'elle vit avec Nastassia en est l'expression, comme le tatouage qu'elle s'est fait faire deux ans plus tôt au bas des reins et qui est son secret:

 

Mon seul but est d'être libre, je lui sacrifie tout.

 

Daniel Rodier, lui, a mis en épigraphe cette phrase, qu'il a relevée dans une lettre de 1838 de Fédor à son frère aîné Mikail.

 

Francis Richard

 

Fédor & Miss Bliss, Daniel Odier, 128 pages, Éditions de l'Aire

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens