Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 août 2019 7 25 /08 /août /2019 11:45
Liquéfaction, d'Alain Freudiger

J'étais dans notre maison de Villarsaz, dans mon bain, il y a eu un bruit soudain, la lumière s'est éteinte, la baignoire a été emportée, c'était des tourbillons. J'ai été happé par la Rheuse, c'était la crue, j'ai été sauvé par une secouriste, une alcoolique m'a donné son téléphone...

 

Baptiste Ott explique ainsi à sa femme Carole pourquoi il s'est mis à naviguer dans sa baignoire sur la Rheuse, et a décidé de la rejoindre à Calaigues (jusqu'à la mer donc) en descendant dans cet esquif le fleuve qui prend sa source en Suisse, après avoir franchi la frontière avec la France.

 

Au début de son odyssée plusieurs théories circulent sur l'inondation:  Pour certains, c'était le réchauffement climatique. La glace, c'est l'esclavage des eaux, et la fonte c'est la libération. Pour d'autres, c'était l'éclatement d'un barrage. On l'a toujours su qu'il finirait par péter!

 

La bonne théorie (qui est dans les eaux du jour) c'est bien entendu le réchauffement climatique, en conformité avec l'hystérie ambiante, entretenue par presque tous les médias, qui, en l'occurrence, sont avides de sensationnel, au mépris de la raison et de la science, mais au service des politiques.

 

Quoi qu'il en soit, la catastrophe est avérée dans cette hypothèse extrême - à chaque religion son déluge, qu'il se situe dans le passé ou dans un futur proche - et il est intéressant dans le roman d'Alain Freudiger d'en voir les conséquences qu'elle a sur les êtres et les choses.

 

L'auteur d'ailleurs s'amuse évidemment beaucoup avec le périple en baignoire de son protagoniste. L'amateur de David Lynch pensera inévitablement à celui accompli par le protagoniste d'Une histoire vraie qui rejoint son frère à bord de sa tondeuse à gazon, son seul moyen de locomotion.

 

Le terme de Liquéfaction trouve un emploi généralisé dans ces circonstances improbables. Car tout sur Terre peu à peu se liquéfie, non seulement la matière des choses (y compris les aliments), mais également celle des êtres, jusqu'à leur pensée (et même jusqu'à leur langage):

 

Baptiste avait l'impression que l'eau intérieure, le sang, le liquide dans son corps, remuait à l'unisson de l'eau extérieure, ne faisait qu'un, et d'ailleurs il ne faisait plus qu'un avec sa baignoire et l'océan.

 

Le récit lui-même est émaillé de plus d'une centaine de citations d'auteurs plus ou moins connus, en rapport plus ou moins direct avec son sujet aquatique. Le lecteur peut être rassuré: c'est fait par l'auteur à bon escient  et ça illustre subtilement son propos, c'est-à-dire avec fluidité...

 

Francis Richard

 

Liquéfaction, Alain Freudiger, 272 pages, Hélice Hélas

 

Livres précédents:

Morgarten, 56 pages, Hélice Hélas (2015)

Espagnes, 128 pages, La Baconnière (2016)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens