Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 novembre 2019 3 06 /11 /novembre /2019 10:15
Le palais aux 37 378 fenêtres, de Corinne Desarzens

Tout le monde connaît l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, mais qui connaît celle d'Yverdon? Elle a refait surface il y a quelque seize ans sous forme d'un DVD. Mais dix ans plus tôt, Clorinda Donato, qui y a consacré toute sa vie, en avait fait l'inventaire.

 

Corinne Desarzens est allée, en 2015, en consulter un exemplaire conservé au fonds ancien, au sous-sol de la Bibliothèque d'Yverdon et on lui a apporté un des cinquante-huit volumes de l'oeuvre dirigée par l'encyclopédiste qui a eu treize enfants de trois femmes:

 

Un papier imperceptiblement ondulé, texturé, voluptueux, à l'encre très noire. L'envie de le manger plutôt que le lire.

 

Corinne Desarzens n'a pas longtemps hésité. Elle a foncé. Elle s'est mise à écrire Le palais aux 37 378 fenêtres qui raconte la genèse et l'aventure éditoriale de ce monument qui fut publié entre 1770 et 1780 sous la direction de Fortunato Bartolomeo De Felice.

 

L'Encyclopédie, ou Dictionnaire universel raisonné des connaissances humaines pallie les insuffisances et les erreurs de celle de Diderot et d'Alembert, se veut universelle tandis que la française est surtout très... française, négligeant d'autres apports de connaissances:

 

Fortunato accorde une vive attention à l'antiquité gréco-romaine, s'efforce de mettre en valeur les traditions en dehors de l'Europe, souhaite la bienvenue aux Chinois, aux Arabes, aux Persans, et pour la période moderne, manifeste une volonté évidente d'équilibrer la représentation des pays européens: voilà que les savants allemands et italiens caracolent en tête, devant les Hollandais et les Danois, avec les Français et les Anglais en queue.

 

Paris n'aime pas la concurrence d'Yverdon:

 

Acharné sera le combat entre les deux clans qui, chacun, veut faire oeuvre d'apostolat. Déchristianiser la France, s'attaquer à la religion partout où elle sévit, entendent les philosophes. Et voilà que Fortunato et ses gens, insensibles aux ironies et aux sarcasmes se mettent en travers de leur route...

 

Cela n'empêche pas les deux clans de faire des emprunts à l'autre, sans le nommer, sans ouvrir de guillemets: La contrefaçon est courante à l'époque et le droit d'auteur n'existe pas [...]. Pourquoi serait-il interdit de contrefaire un bon livre [...]? Pourquoi avoir honte du plagiat si c'est au profit du lecteur?

 

Il est bon de séjourner dans ce palais, éclairé par de nombreuses lumières: Rien n'enchante plus Fortunato que de voir s'allumer les fenêtres des maisons la nuit. Une fenêtre est la partie la plus merveilleuse d'une maison. Encore mieux quand une seule brille dans une ville plongée dans le noir...

 

Corinne Desarzens précise:

 

Une page n'est autre qu'une fenêtre allumée.

 

Francis Richard

 

PS

Jusqu'au 16 novembre 2019, on peut découvrir au 1er étage de la bibliothèque d'Yverdon, mis en parallèle, des extraits du livre de Corinne Desarzens et des livres anciens de Fortunato De Felice.

 

Le palais aux 37 378 fenêtres, Corinne Desarzens, 352 pages, Éditions de l'Aire

 

 

Livres précédents:

Un roi, 304 pages, Grasset (2011)

Carnet d'Arménie, 88 pages, Éditions de l'Aire (2015)

Honorée Mademoiselle, 176 pages, Editions de l'Aire (2017)

Couilles de velours, 96 pages, Éditions d'Autre Part (2017)

Le soutien-gorge noir, 192 pages, Editions de l'Aire (2017)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens