Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2019 4 12 /12 /décembre /2019 16:20
Nuit Blanche, de Riccard et Lambelet, aux Trois-Quarts, à Vevey

Le rideau - il y a un rideau aux Trois-Quarts - s'ouvre sur une salle de séjour aux murs tapissés de rouge et de cadres blancs.

Côté cour, au fond, la porte d'entrée, et plus près du public une porte qui donne sur des chambres, puis, contre le mur, une bibliothèque.

En face, au fond, côté cour, la porte d'une chambre, et, côté jardin, une fenêtre qui donne sur un balcon.

Côté jardin une desserte.

La pièce est meublée d'un canapé et d'un fauteuil de cuir noir et d'une table basse.

 

Survient par la porte d'entrée une jeune femme poursuivie par un jeune homme. Le public ne comprend pas tout de suite qu'ils sont en train de répéter une pièce de théâtre. Ils ne le comprennent que lorsqu'ils s'interrompent.

 

Émilie (Carole Epiney) et Louis (Olivier Lambelet) sont censés jouer les rôles de Lucienne et de Pontagnac dans le Dindon de Feydeau. En principe donc, ils répètent ensemble la Scène 1 de l'Acte I.

 

Seulement Louis s'identifie tellement à Pontagnac que quand il dit la fameuse réplique: Si mes intentions ne sont pas pures je vous jure qu'elles ne sont pas hostiles, il pense un peu trop à ce qu'il dit et tente d'embrasser Émilie qui ne se laisse pas faire.

 

A quoi joue donc Louis? En effet l'enjeu pour eux deux est important. Ils doivent convaincre l'un et l'autre d'être pris par le célèbre metteur en scène Jean-Luc Rochat (Steve Riccard).

 

Ce dernier est en train de constituer une deuxième équipe de comédiens pour effectuer une tournée de la pièce en Suisse romande, tandis que la première équipe (qui joue l'avant-dernière le soir même au Palais de Beaulieu à Lausanne) est destinée à faire une tournée internationale.

 

C'est une chance pour les deux colocataires qui habitent rue de la Borde à Lausanne... Une chance notamment pour Louis, qui non seulement ne sait pas s'y prendre avec les femmes, mais occupe un poste modeste au regard de ce que devraient être ses ambitions artistiques: il est chef d'un rayon confection à la Migros...

 

A plusieurs reprises Émilie et Louis essaient de rejouer la scène, mais Louis est décidément ingérable. Il ne joue pas à poursuivre Émilie alias Lucienne, il la harcèle, comme on dit maintenant. Et même, à un moment donné, il intercale dans son rôle une scène de Ruy Blas de Victor Hugo...

 

Le troisième colocataire, Philémon (Arnaud Bath'm'wom) occupe la chambre du fond. Émilie et Louis font tellement de vacarme qu'il n'arrive pas à dormir. Lui n'est pas comédien mais avocat stagiaire, et aimerait bien réussir l'épreuve finale prévue pour le lendemain.

 

Excédée, Émilie, dont le bail de l'appartement est à son nom, met dehors Louis. Peu de temps après Jean-Luc Rochat débarque à l'appartement inopinément, non sans avoir été pris au début pour Louis qui aurait fait son retour.

 

Jean-Luc Rochat veut absolument faire le casting de la deuxième équipe cette nuit-là et donc tester Émilie, qui, carriériste avant tout, se montre moins farouche avec lui qu'avec Louis quand ils interprètent ensemble une autre scène du Dindon où elle est cette fois Armandine...

 

S'ensuit toute une série de quiproquos et de rebondissements du plus grand comique, où les répliques fusent à un rythme trépidant et c'est ainsi que la nuit se déroule à toute allure, une Nuit Blanche, que le public ne voit pas passer.

 

Car il n'y a pas de temps morts dans cette comédie qui est à la fois une satire du théâtre dans sa dimension locale mais aussi une satire de la comédie humaine dans sa dimension universelle.

 

Est-ce l'effet de la petite salle (il y a quarante-huit places)? Toujours est-il que, hier soir, le public était à l'unisson avec les comédiens et partageait avec eux leur bonheur de jouer cette comédie délirante, dont les bons mots et les situations improbables déclenchent immanquablement les rires, et qui fait du bien en ces temps où l'on croit que le pire est sûr...

 

Francis Richard

 

Jeu:

Arnaud Bath'm'wom, Carole Epiney, Olivier Lambelet, Steve Riccard.

 

Lieu:

Les Trois-Quarts

Avenue Reller 7

Tél: 021 921 75 71

 

Réservation:

http://www.troisquarts.ch

Tél.: 021 921 75 71

 

Prochaines représentations:

Du 12 décembre au 31 décembre 2019:

Les mardis, mercredis, jeudis, vendredis: 20h00

Les samedis: 19h00

Les dimanches: 17h30

Les lundis: relâche

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens