Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 janvier 2020 6 18 /01 /janvier /2020 20:00
Du quartier des tanneurs à la rue des parfumeurs, d'Alphonse Layaz

Alphonse Layaz se livre à du tableautinage dans ce livre composite. Mais, rassurez-vous, ce n'est pas répréhensible... Il ne s'y livre d'ailleurs pas seulement Du quartier des tanneurs à la rue des parfumeurs à Bagdad...

 

Car Alphonse Layaz, par exemple, emmène le lecteur en Orient, au sens le plus large qui soit, puisque son Orient inclut non seulement le Proche Orient mais le Maghreb et les rapports qu'ils entretiennent avec l'Europe.

 

Il fait alors une observation de portée universelle à propos de terres occupées:

 

Héroïnes pour les uns, terroristes pour les autres: dans toutes les guerres de résistance, les femmes jouent, le plus souvent dans l'ombre, un rôle prédominant.

 

Vous avez dit tableautinage? Oui, parce que le peintre - la couverture est de lui - le dispute à l'écrivain pour élaborer ces textes courts qui sont autant de tableautins sur la vie et la mort des êtres humains passés et à venir.

 

L'épigraphe de Victor Hugo n'est donc pas fortuite:

 

Depuis six mille ans la guerre

Plaît aux peuples querelleurs,

Et Dieu perd son temps à faire

Les étoiles et les fleurs.


Il est question d'animaux, même si les aimer ne veut pas dire pour autant aimer les gens selon le dicton de son aïeule, et notamment de chats, même si l'auteur se demande s'il n'est pas indécent d'en parler après Colette...  

 

Il est question de gens humbles, qui, par exemple, peuvent être des proies faciles pour des puissants que des lois autorisent à dépouiller sans vergogne ou qui sont devenus, malgré eux, des cabossés de la vie, par infortune.

 

Il est question de souvenirs personnels, bons et mauvais, et de sa poliomyélite qui l'a atteint à 18 mois et qui a eu pour conséquences de mettre un terme à un avenir paysan (fomenté par ses parents?), de faire de lui un érudit:

 

Le livre, compagnon le plus souvent clandestin, m'habita dès lors, à la manière d'un songe qui ne meurt jamais.

 

Il est question de croyances et de superstitions et l'auteur est enclin au doute (La foi: phénomène inexplicable), d'autant que les croyants lui donneraient plutôt de mauvaises pensées que ne désavouerait pas Voltaire:

 

Chez les chrétiens et chez les musulmans, persuadés d'être en communication directe avec Dieu, la tentation du fanatisme religieux l'a emporté sur la tolérance que l'on pouvait attendre d'"hommes de bonne volonté".

 

Il est question de la mort qui fait peur aux vieux - l'auteur aura quatre-vingts ans le 8 avril prochain. Même s'il trouve que la Terre ne tourne pas très bien depuis quelque temps, il n'a pas pour autant envie de la quitter:

 

J'aimerais vivre longtemps encore, malgré les ennuis que cette prétention suppose: j'aimerais progresser dans le beau et un peu dans le bien.

 

Francis Richard

 

Du quartier des tanneurs à la rue des parfumeurs, Alphonse Layaz, 160 pages, L'Aire

 

Livres précédents:

La passagère et soixante autres petits faits divers (2015)

J'ai vu le loup, le renard et la belette... (2019)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens