Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2020 6 14 /03 /mars /2020 17:00
Coupe sombre, d'Oscar Peer

Quand il revient au bout de trois ans, il ne possède plus rien. Ils lui ont tout pris, ses soi-disant prochains - la maison, l'étable, les quelques prés qu'il cultivait.

 

Simon a passé trois ans en prison. Lors de la chasse, par accident, il a tué Luzi avec lequel il venait de se disputer puis réconcilier. Il a été condamné pour homicide par imprudence.

 

D'aucuns, dans le village, irréductiblement, le voient en meurtrier. Mais il revient tout de même là. Où pourrait-il aller d'ailleurs? Il y a toujours vécu et il a soixante-cinq ans.

 

Heureusement, tout le monde n'éprouve pas de l'inimitié pour lui. Il y a ses anciens amis, qui le sont restés et qui ne l'abandonnent pas, et des nouveaux, qu'il se fait, naturellement.

 

Il est évident que Simon n'est pas un meurtrier et qu'il n'en a ni le profil ni le comportement. Et, aujourd'hui, à soixante-cinq ans il pourrait se colleter encore avec les montagnes.

 

L'occasion, involontaire, lui est donnée de montrer quel homme il est. Le sort veut que, lorsqu'à l'automne sont concédés les forfaits de coupe en forêt, le plus moche lui échoit.

 

Au lieu de refuser, ce que le forestier comprendrait, Simon relève le défi de cette Coupe sombre, très loin du village, en haut, presque à la lisière de la forêt, sous les rochers.

 

En l'occurrence, chez lui, il ne s'agit pas d'orgueil, mais plutôt de volonté d'aller toujours de l'avant, jusqu'au bout et peut-être, inconsciemment, d'y trouver une rédemption.

 

Francis Richard

 

Coupe sombre, Oscar Peer, 128 pages, Zoé (traduit du romanche par Marie-Christine Gateau-Brachard)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens