Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2020 4 21 /05 /mai /2020 12:30
L'hymne des vêpres de l'Ascension: Salutis humanae Sator

En Suisse, la reprise des messes dans les églises catholiques ne devrait avoir lieu qu'à partir du 8 juin 2020. C'est-à-dire après les fêtes de l'Ascension et de la Pentecôte.

 

Ici, comme ailleurs, la liberté de culte est bafouée sous prétexte d'épidémie. Mais ce n'est pas la seule des libertés individuelles qui l'est et cela ne préfigure rien de bon.

 

Ici, comme ailleurs, l'État, dont les hommes ont fait preuve d'imprévoyance et d'impéritie et qui devrait protéger le droit, n'est pas la solution mais le problème.

 

En attendant, parce que le monopole de la force, ici opposée au droit, se trouve du côté de l'État, sous toutes ses formes, il faut faire contre mauvaise protection bon coeur.

 

Dans la liturgie catholique latine, il est un magnifique hymne chanté lors des vêpres de la fête de l'Ascension, qui peut être de quelque réconfort spirituel pour les âmes.

 

A défaut donc de pouvoir se recueillir dans une maison de Dieu, il est toujours possible de s'élever spirituellement au-dessus de l'humaine condition par la grâce de l'art.

 

Charles Baudelaire dans Les Phares disait en vers ce que l'art signifiait pour lui:

 

Car c'est vraiment, Seigneur, le meilleur témoignage
Que nous puissions donner de notre dignité
Que cet ardent sanglot qui roule d'âge en âge
Et vient mourir au bord de votre éternité !

 

Et Ayn Rand, qu'il est impossible de soupçonner d'avoir eu la Foi, écrivait en 1963 dans The Goal of all my Writings (un texte qui figure dans son Romantic Manifesto de 1971):

 

L'art est la technologie de l'âme.

 

Francis Richard

 

PS

 

En France, le Conseil d'État, saisi en référé par des fidèles catholiques, a donné le 18 mai 2020, huit jours au Gouvernement pour organiser le nouveau régime des rassemblements dans les lieux de culte et a précisé dans son ordonnance:

 

La liberté de culte ne se limite pas au droit de tout individu d’exprimer les convictions religieuses de son choix dans le respect de l’ordre public (mais) comporte également, parmi ses composantes essentielles, le droit de participer collectivement, sous la même réserve, à des cérémonies, en particulier dans les lieux de culte.

 

Voici les paroles de Salutis humanae Sator pour ceux qui voudraient les suivre avec l'interprétation reproduite ci-après, sur une musique de Claudio Monteverdi:

 

Salutis humanae Sator,
Jesu, voluptas cordium,
Orbis redempti Conditor,
Et casta lux amantium:

Qua victus es clementia,
Ut nostra ferres crimina?
Mortem subires innocens,
A morte nos ut tolleres?

Perrumpis infernum chaos:
Vinctis catenas detrahis;
Victor triumpho nobili
Ad dexteram Patris sedes.

Te cogat indulgentia,
Ut damna nostra sarcias
Tuique vultus compotes
Dites beato lumine.

Tu, dux ad astra, et semita,
Sis meta nostris cordibus,
Sis lacrymarum gaudium,
Sis dulce vitae praemium.

Amen.

 

Traduit en français:

 

Auteur du salut des humains,

O Jésus, joie de tous les coeurs,

Créateur du monde sauvé.

Pure lumière de tes amis,

 

Quelle bonté t'a donc contraint

A te charger de nos péchés?

A subir la mort, innocent,

Pour nous arracher à la mort?

 

Tu pénètres dans les enfers

Et tu délivres les captifs;

Vainqueur au triomphe éclatant,

Tu sièges à la droite du Père.

 

Écoute encore ta bonté

Et viens réparer nos malheurs,

Comble nos coeurs en nous montrant

La lumière de ton visage.

 

Sois notre guide vers le ciel,

Sois le but où tendent nos coeurs,

Sois notre joie après les larmes,

Sois notre douce récompense.

 

Amen !   

 

L'enregistrement de 1995 ci-après est édité par NAXOS:

 

Chef d'orchestre: Howard Arman
Ensemble: The Schutz Academy
Artistes: Detlef Bratschke, Thomas Herberich, Eric Menzel, Hermann Oswald, Susanne Ryden, Gunther Schmidt, Irena Troupova-Wilke, Manuel Warwitz

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens