Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2020 4 23 /07 /juillet /2020 15:30
La fille à ma place, de Catherine Le Goff

Impossible de me mentir. J'ai tué. Je n'ai pas la moindre idée de la manière dont je vais me sortir de ça. En revanche, une chose est sûre, la liberté d'aller où je veux est un luxe dont il faudra me passer. C'en est fini avec l'insouciance, peut-être que je ne pourrai même plus jamais aimer.

 

Nin a tué. Par colère. Elle a surpris Jeff, son Jeff, avec lequel elle vit depuis six ans, dans une danse sauvage avec une jeune femme dénudée au milieu du champ des Gorse, tandis qu'elle faisait une halte en rentrant à vélo jusqu'à Perros.

 

Sa cavale commence. Ou plutôt elle recommence, en quelque sorte. Car elle a fui sa mère et son libidineux parâtre quand elle avait seize ans. En fait elle a de qui tenir puisque son père lui-même a quitté sa mère deux ans après sa naissance.

 

Très naturellement elle cherche à trouver refuge auprès de ce père qu'elle ne connaît pas. Quand elle le retrouve à Paris, elle découvre qu'il vit avec une autre elle-même, sa soeur jumelle Anna, dont elle n'a jamais soupçonné l'existence.

 

Leurs parents, quand ils se sont séparés, ont passé un accord: Chacun de nous élèverait une de vous deux. Ni l'un ni l'autre ne se sont résolus jamais à révéler ce secret à l'enfant dont il avait la garde, différant toujours le moment de le faire.

 

Ce secret de famille n'est pas le seul qui pèse et influe sur la vie de ses membres. D'autres secrets émergent au cours de l'histoire et contribuent à en faire rebondir le récit, et à faire passer ses protagonistes par de nombreux états d'âme.

 

Les deux soeurs sont si semblables qu'elles peuvent prendre la place l'une de l'autre. Mais, autant Anna est vulnérable, autant Nin a du ressort. Si Anna a eu un garçon, Nin est stérile, une des raisons de la rupture de son couple avec Jeff.

 

A partir de ces prémices, Catherine Le Goff a beau jeu de faire vivre des péripéties à ses protagonistes, dont les liens familiaux s'avèrent d'une grande importance, quelque inexistants ils aient pu être entre eux pendant très longtemps.

 

La fille à ma place peut s'entendre évidemment dans deux sens. Ce peut être aussi bien la fille qui a pris la place de Nin auprès de Jeff, que sa place que prendra sa soeur Anna quand il s'agira pour Nin d'échapper à des poursuivants.

 

La dualité est présente dans nombre des comportements des protagonistes. Ainsi Catherine Le Goff donne-t-elle des exemples où le don de soi est autant un altruisme au profit de l'autre qu'une satisfaction de l'ego et sa réparation...

 

Francis Richard

 

La fille à ma place, Catherine Le Goff, 192 pages, Favre

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens