Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2020 3 08 /07 /juillet /2020 22:45
Un été avec Pascal, d'Antoine Compagnon

Antoine Compagnon a enregistré trente-cinq émissions sur Pascal qui ont été diffusées sur France Inter du 8 juillet 2019 au 22 août 2019. Mais, dans le livre, Un été avec Pascal, ce sont quarante-un textes qu'il publie.

 

(Pour les lecteurs curieux, les six textes non diffusés sont les n°4, 7, 16, 24, 29 et 37)

 

Dans son avant-propos, Antoine Compagnon écrit:

 

Les Pensées naquirent d'un Contre Montaigne, comme A la recherche du temps perdu d'un Contre Sainte-Beuve enfoui sous le roman.

 

 

Un "duo miraculeux"

 

Cette remarque judicieuse éclaire l'ensemble des émissions de l'été 2019 sur France Inter et les textes qui leur ont servi de supports. Car Antoine Compagnon connaît bien ce duo miraculeux.

 

Montaigne et Pascal, en effet, s'ils s'opposent pour ce qui concerne l'attitude - l'un est sceptique et l'autre apologiste de la religion -, se ressemblent puisque l'un et l'autre traitent de tout et de rien indépendamment de tout préjugé.

 

De l'ensemble de ces textes, la méthode pascalienne ressort: Pascal hiérarchise - ce sont ses gradations - et dialectise subtilement - ce sont les contradictions qu'il trouve moyen d'accorder.

 

 

Exemple de gradation:

 

- l'ignorance naturelle, où se trouvent tous les hommes en naissant,

- l'ignorance savante, où arrivent les grandes âmes qui, ayant parcouru tout ce que les hommes peuvent savoir, trouvent qu'ils ne savent rien,

- les entre-deux qui n'ont plus l'ignorance naturelle et n'ont pas atteint l'ignorance savante: ceux-là troublent le monde et jugent mal de tout.

 

Antoine Compagnon note:

 

Pascal aime les distinctions et les classements. Par deux: la justice et la force, le coeur et la raison. Ou mieux, par trois: les corps, les esprits et la charité.

 

 

Exemple de contradiction:

 

Il ne faut pas que l'homme croie qu'il est égal aux anges ni aux bêtes, ni qu'il ignore l'un et l'autre, mais qu'il sache l'un et l'autre.

 

Pour Pascal, cette contradiction se retrouve chez les stoïciens et les pyrrhoniens:

 

Les uns ont voulu renoncer aux passions et devenir dieux, les autres ont voulu renoncer à la raison et devenir bête brute.

 

Il faut dépasser ces options contradictoires:

 

L'homme n'est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l'ange fait la bête.

 

Antoine Compagnon note:

 

Pascal revient souvent sur le milieu comme coïncidence des contraires. Ainsi, le Dieu caché se tient au milieu entre le Dieu couvert et ouvert.

 

 

Un style naturel

 

Ressortent aussi des citations faites par Antoine Compagnon que le style de Pascal est un style naturel - il ne se proscrit pas les répétitions - et touche au coeur parce qu'il est exact. De plus il laisse l'interlocuteur se faire son idée:

 

On se persuade mieux pour l'ordinaire par les raisons qu'on a soi-même trouvées que par celles qui sont venues dans l'esprit des autres.

 

Antoine Compagnon note:

 

Les Pensées sont un chef-d'oeuvre de la littérature française, mais d'abord les fragments confus d'un discours dont la maladie et la mort interrompirent la rédaction. L'ouvrage nous séduirait-il autant si Pascal l'avait achevé, qu'il fût devenu une dissertation et qu'il n'eût plus la fulgurance de fusées?

 

 Francis Richard

 

Un été avec Pascal, Antoine Compagnon, 240 pages, Équateurs

 

Publication commune avec lesobservateurs.ch

 

Dans la même collection:

Un été avec Paul Valéry, de Régis Debray (2019)

Un été avec Homère, de Sylvain Tesson (2018)

Un été avec Machiavel, de Patrick Boucheron (2017)

Un été avec Victor Hugo, de Laura El Makki et Guillaume Gallienne (2016)

Un été avec Baudelaire, d'Antoine Compagnon (2015)

Un été avec Montaigne, d'Antoine Compagnon (2013)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens