Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 août 2020 7 09 /08 /août /2020 19:30
Éclairs de liberté, de Stéphane Geyres

Éclairs de liberté est un recueil d'articles anciens mis à jour, parfois enrichis et souvent corrigés. Ce sont des éclairs, qui, comme de juste, éclairent et frappent. Car, dans ce recueil, Stéphane Geyres pousse jusqu'au bout la logique libérale.

 

Certes il se présente comme libertarien plutôt que libéral pour signifier qu'il est un libéral rigoriste, intransigeant, un libéral qui a mûri. Encore qu'il préférerait dire qu'il n'est ni l'un ni l'autre:

 

Je suis juste quelqu'un de normal qui fiche la paix aux autres. Et qui s'attend à ce que les autres fassent de même envers lui.

 

Les trois piliers

 

La logique libérale repose sur trois piliers seulement:

- Liberté individuelle

- Propriété individuelle

- Responsabilité individuelle

 

L'adjectif individuel est important, parce qu'il souligne que c'est l'individu qui compte: difficile de faire plus simple et de plus centré sur l'individu. Et rien de plus humaniste.

 

Stéphane Geyres précise ce que sont ces trois piliers:

 

- La liberté repose sur le principe de non agression et le droit naturel, qui revient au même.

 

- La propriété sert à prévenir les confits dus à la rareté des ressources. La propriété privée est donc le socle de la société libre. Elle est même le seul. Et cela suffit pour notre exercice. Première conséquence, il n'y a rien d'autre que de la propriété privée dans notre future société. Seconde conséquence, l'intégralité de notre planète serait découpée en espaces sous propriété privée.

 

- De la liberté de l'individu découle sa responsabilité, du droit découle le devoir. Chacun assume pleinement les conséquences de ses actes et en répond quand ces derniers ne respectent pas le droit naturel ou la propriété d'autrui. (Point 4 du Manifeste Libertarien)

 

Quoi qu'il en soit la logique libérale est imperturbable et permet à Stéphane Geyres de traiter de sujets tels que la justice sociale, le risque, la démocratie, le port d'arme, la fiscalité, la mondialisation, la corruption, la propriété intellectuelle, la technologie, les riches, l'écologie, l'environnement, le climat, l'utilitarisme, le déterminisme, les "droits" des animaux, etc.

 

Le libéral, adversaire de l'état

 

Logiquement le libéral ne peut tout simplement qu'être un adversaire de l'état. En effet l'état est un organe monopolistique qui impose à l'individu et se passe de son consentement.

 

( Stéphane Geyres écrit état avec une minuscule parce qu'étant le premier ennemi de la Liberté, il ne mérite pas l'honneur qui lui est ainsi fait. Personnellement je l'écris avec une majuscule non par usage, mais pour bien montrer qu'il s'agit d'un monstre, le Léviathan...)

 

Même les fonctions régaliennes que remplit (mal) l'état peuvent très bien être assumées autrement que par lui, mieux même puisqu'il est juge et partie. Dans une société libre, il est donc possible de se passer de lui.

 

La stratégie libérale

 

Comment parvenir à la société libre en France?

- La révolution? Trop de risques qu'elle soit sanglante.

- La démocratie? C'est une illusion.

- La sécession? C'est la stratégie que les grands penseurs libéraux, spécialement Hoppe pensent la plus adaptée à notre monde.

 

Stéphane Geyres y adhère et pense qu'en faisant connaître les idées libérales, les seules à la fois cohérentes, réalistes et humanistes, il sera possible - en quelques années, une génération plus probablement - de susciter une vague de sécessions spontanées un peu partout sur le territoire, que la France ne pourra pas toutes repousser du fait de sa déliquescence...

 

Francis Richard

 

Éclairs de liberté, Stéphane Geyres, 212 pages, Amazon

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens