Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2020 1 10 /08 /août /2020 22:00
Emblèmes moraux et autres poèmes, de Robert Louis Stevenson

Robert Louis Stevenson est surtout célèbre pour ses romans, L'Île au trésor  et L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde, et pour son récit, Voyage avec un âne dans les Cévennes (au succès posthume).

 

Mais il a écrit aussi des poèmes, dont quelques uns sont traduits dans ce volume et illustrés de 20 gravures effectuées ad hoc par Robert Louis Stevenson lui-même.

 

Jean-Pierre Vallotton ne s'est pas contenté d'en faire une traduction littérale. Il les a mis en vers, avec des rimes, et en a restitué l'esprit, sans les trahir, avec parfois des clins d'oeil anachroniques.

 

Les Emblèmes moraux sont de courts poèmes qui sont en quelque sorte la mise en texte de gravures très simples mais évocatrices, que le poète a mises en regard. Ils les expliquent, les commentent et en tirent une petite leçon, par exemple:

 

Veuillez voir comment les enfants dans cet image

Se jettent sur le livre, y voir ce qu'il contient !

Ô, puissiez-vous aussi, tels ces charmants bambins,

Prendre ce volume et en faire bon usage !

 

En dehors des Emblèmes moraux, figurent dans ce recueil, d'où quelques vers exemplaires sont extraits:

 

- Pas moi et autres poèmes

 

D'aucuns aiment pleurnicher,

Et d'autres rire aux éclats,

D'aucuns aiment plaisanter;

           Moi pas.

 

Sérieusement ?

 

- Élégie martiale pour soldats de plomb

 

Nous avons pleuré pour leur Capitaine,

Pour leur cher Capitaine au coeur bien affligé

Et dont les poches sont entièrement vidées,

Qui a vu tout le sang versé par ses héros,

Et pour en racheter n'a plus le moindre euro !

 

- Le burin et la plume ou scènes de la nature avec des vers idoines

 

Deux muses sont mes fées marraines,

Muse des graveurs, muse des rengaines,

A suivre en mes lieux préférés

Mes tracent qui sinuent dans la rosée.

 

- Contes moraux 

 

Ces trois contes sont les plus longs des poèmes du recueil. Dans Ben et Robin, le pirate n'est pas celui qu'on croit. Dans Guérison exemplaire, le guéri finit par regretter sa maladie. Dans La malédiction du bâtisseur, celui-ci n'est-il pas finalement puni pour avoir fait fortune

 

Pour mortifier la brique et le mortier,

Ou économiser la moindre piastre

En substituant la latte et le plâtre ?

 

Tout cela, destiné aux petits comme aux grands, est bien moral, mais pas triste, ni pesant pour autant, parce que c'est justement exprimé avec légèreté et dérision, sans insistance, les faits rapportés parlant d'eux-mêmes.

 

Francis Richard

 

Emblèmes moraux et autres poèmes, Robert Louis Stevenson, 88 pages, L'Atelier du Grand Tétras (traduits par Jean-Pierre Vallotton)

 

Recueils du traducteur:

 

Orphelins de l'orage , L'Atelier du Grand Tétras (2018)

Le corps inhabitable suivi de Ici-Haut et de Précédemment, Éditions Empreintes (2015)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens