Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2020 5 25 /09 /septembre /2020 21:35
Exutoires, de François Hainard

La Ferme des Écarts est ainsi nommée pour des raisons évidentes: le domaine se trouve à environ huit kilomètres du village: on y peut faire ce qu'on veut sans se soucier de ce que pensent les autres, mais c'est compliqué quand il s'agit de livrer du lait ou acheter du pain.

 

Les terres, une soixantaine d'hectares, sont de qualité. Leur rendement permet de nourrir facilement une soixantaine de têtes de bétail, dont une quarantaine de vaches sélectionnées pour leur production intensive. Car l'exploitation est consacrée à la production laitière.

 

Quatre personnes vivent sur le domaine: Roger qui, seul de la fratrie, en a hérité de ses parents, Lydia, sa femme, plus jeune que lui de douze ans, épousée il y a quatre ans, le fils d'un premier lit, qui entend des voix, et Mésange, qui est l'ouvrier attaché à l'exploitation.

 

Roger n'est plus en mesure d'honorer sa femme. De plus, il se laisse aller, il boit, il se couvre de dettes. Son exutoire, c'est de toujours améliorer le domaine; ce sont tous les équipements techniques nouveaux et les machines agricoles qu'il convoite et qu'il acquiert.

 

Lydia, délaissée par son mari, supporte de moins en moins sa condition de femme effacée, écartée, juste bonne à faire le boulot. Son exutoire, c'est la musique classique ou romantique, parfois baroque, beaucoup plus difficilement moderne ou contemporaine.

 

Le fils n'a pas accepté le remariage de son père. Détraqué, il entend des voix, surtout une, plus singulière que les autres, qu'il [n'arrive] jamais à contrôler. Son exutoire, c'est de pianoter sur son smartphone, de regarder des films porno et de commettre plus inavouable.

 

Un jour, Roger, levé tôt matin, a un accident improbable avec le tracteur accouplé à la faucheuse rotative. Dès lors, les Exutoires prennent une autre dimension. La pression augmente dans le microcosme. Le dénouement est le bouquet final de tous les écarts.

 

Francis Richard

 

Exutoires, François Hainard, 160 pages, Éditions du Roc

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens