Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 19:15

Migros Magazine publie cette semaine un entretien avec Eric Zemmour (ici) . L'hebdomadaire le présente ainsi : "Journaliste au "Figaro", chroniqueur chez Ruquier, Eric Zemmour a l'art de faire l'unanimité contre lui en défendant des incongruités comme le nationalisme, le machisme ou la culture classique. Dans son dernier livre, il s'en prend à l'antiracisme".

Ma première réaction en lisant cette introduction a été de poussser l'expression molièresque : "Ah le brave homme !"... En fait je serais malhonnête si je feignais de découvrir ce journaliste non conformiste. Si je lis peu Le Figaro et ne regarde pas On n'est pas couché, l'émission de Ruquier du samedi soir sur France 2, je me délecte tous les mois de la chronique de ce triste individu dans Spectacle du Monde.

Parce que l'antiracisme est une idéologie néfaste, de plus protégée par la loi - en Suisse c'est le fameux article 261bis du Code pénal qui permet aux bien-pensants de clouer le bec aux autres, et qui devrait bien être modifié comme Christoph Blocher l'envisageait - il est réjouissant que quelqu'un s'en fasse le pourfendeur, de surcroît avec raison, et sans le recours facile à l'émotion, et le mette dans le même sac que le féminisme.

Eric Zemmour dit donc dans cette entretien : "Le féminisme, l'antiracisme sont des causes de bien-pensants. C'est dans le milieu des pseudo-élites françaises et occidentales qu'on navigue sur cette ligne progressiste, féministe, antiraciste, une ligne que le peuple ne suit pas du tout". Et pour cause c'est une ligne suivie par des intellectuels dévoyés, refusant la parole au peuple quand ce dernier n'a pas l'heur de leur plaire.

Eric Zemmour précise : "Etre contre l'antiracisme n'est pas être raciste. Ne pas aimer le féminisme, ça ne veut pas dire ne pas aimer les femmes". C'est le bon sens même et cela va même mieux en le disant. Qu'est-ce donc que l'antiracisme ? "Une idéologie mise en place par d'anciens gauchistes qui avaient dû renoncer à leurs illusions et qui ont trouvé dans les immigrés une sorte de peuple révolutionnaire de substitution".

Là où Eric Zemmour met le doigt sur la plaie c'est quand il ajoute : "Plus grave, l'antiracisme est une manière détournée de mettre la race et les différences raciales au coeur de la politique. On n'a jamais autant parlé de racines, d'origines, de communautés que depuis que l'antiracisme règne en maître sur l'espace intellectuel". Ce faisant on joue avec le feu.

La mise en place de cette idéologie a évidemment été rendu possible par les mouvements massifs de population, résultant eux-mêmes du développement des moyens de transports. En France le modèle d'assimilation des immigrés "a explosé dans les années 70-80, c'est pour cela qu'il y a de la violence : chacun veut imposer son mode de vie, puisqu'il n'y a plus de modèle dominant. C'est ça le communautarisme. La France est un pays très fragile à ce niveau, puisque situé à l'épicentre de multiples influences".

Le paradoxe de l'antiracisme est donc qu'il attise un feu qui couve et qu'il se nourrit de ce qu'il prétend dénoncer. Eric Zemmour a le mérite de ne pas s'en laisser conter et de le dire tout haut, et rationnellement, tandis que beaucoup le pensent tout bas, et intuitivement. De fait il n'y a pas unanimité contre Eric Zemmour (voir le site de ses fans ici).

Francis Richard

Partager cet article

Repost0

commentaires

Roland 08/05/2009 22:41

Il aurait en effet mieŭ valu que les gauĉistes restent fidèles à ce que vous appellez leurs illusions. Mais en fait ils sont devenus des bourgeois "bobos", et comme ils vivent maintenant avec des revenus de bourgeois et fréquentent la haute, ils ont retournés leur veste "toujours du bon côté, de celui d'où viennent les petits fours !
Et pour avoir toujours l'ait "progressistes ils se sont rapattu sur l'anti-racisme : normal ! Les noirs et arabes dans les années 60 étaient des pauvres et n'avaient pas de diplômes universitaires. Maintenant il commence à y avoir plein d'homme' d'affaires noirs, d'universitaires "beurs" CQFD.
Le racisme, quand on examine bien ses occurences, et ses évolutions, est toujours en dernière analyse SOCIAL

Philosophie 04/05/2009 01:49

Histoire d'aller un peu plus loin sur Zemmour en relisant une de ses polémiques:

http://freakosophy.over-blog.com/article-30982861.html

A bientôt

TheDan1st 02/04/2009 14:17

J'aime beaucoup Eric Zemmour pour ses propos pertinents et ses prises de positions avant-gardistes qui font avancer les choses pour peu qu'on se prête au jeu du débat. Mais étant un véritable intellectuel il n'est pas toujours aisé de suivre ses prises de positions compte tenu de son niveau de culture, bien plus important que le citoyen lambda.

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens