Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 19:45

Le Heartland Institute ( ici ) a organisé les 8, 9 et 10 mars 2009 à New York une deuxième Conférence internationale sur le Changement climatique. Bien entendu la grande presse s'est bien gardée de parler de cette Conférence pour la mauvaise raison qu'elle n'est pas climatologiquement correcte.

 

Elle ne bénéficie pas de subventions gouvernementales, ni d'un soutien conséquent de la part des entreprises privées, qui, courageuses mais pas téméraires, préfèrent ne pas encourir les foudres des media dominants. Aussi le soutien de ces dernières  ne représente-t-il que 16% des ressources de l'Institut ( ici ), ressources cependant en progression exponentielle. 

Avec peu de moyens, en comparaison de ceux du GIEC - qui a réussi à imposer son credo-catastrophe dans la plupart des media - cette Conférence a réuni cette année 700 participants, c'est-à-dire près du double de participants par rapport à la première cuvée de l'an dernier à la même époque. C'est dire que malgré le black-out quasi total des media sur ses travaux, le scepticisme climatique ne s'essoufle pas, loin s'en faut. Il pourrait même prendre une grande ampleur quand la politique d'Obama en la matière aura produit tous ses effets néfastes.

Au passage je souligne, à l'intention des Dissidents de Genève ( ici ) (1), s'ils ne le savent pas, que le Heartland  Institute mène le même combat qu'eux pour la liberté de fumer et contre les prétendus ravages de la fumée passive (ici ), ravages qui justifient de faire accepter par le bon peuple - ou de lui imposer - des mesures de plus en plus liberticides, ravages dont le Pr Molimard, tabacologue éminent, a tout simplement démontré l'inexistence (voir mon article Le Pr Molimard dit tout ce que vous devriez savoir sur le tabagisme ).

L'actuel président de l'Union Européenne, le président tchèque Vaclav Klaus, a honoré la Conférence de sa présence. Le dimanche 8 mars au soir il a prononcé un discours dont voici des extraits significatifs ( ici ) :

A propos des environnementalistes : 

"Their true plans and ambitions: to stop economic development, and return mankind centuries back."

"Leurs vrais plans et ambitions : stopper le développement économique, et faire retourner l'humanité des siècles en arrière"

A propos des alarmistes du réchauffement climatique : 

They "are interested neither in temperature, carbon dioxide, competing scientific hypotheses and their testing, nor in freedom or markets. They are interested in their businesses and their profits--made with the help of politicians."

"Ils ne sont intéressés ni par la température, le CO2, les hypothèses scientifiques concurrentes et leur expérience, ni par la liberté ou les marchés. Ils sont intéressés par leurs affaires et leurs profits -- réalisés avec l'aide des politiciens."

Il a conclu sous les ovations :

"It is evident that the environmentalists don't want to change the climate. They want to change our behavior ... to control and manipulate us."

"Il est évident que les environnementalistes ne veulent pas changer le climat. Ils veulent changer notre comportement... pour nous contrôler et nous manipuler."

Ces fortes paroles prennent un relief tout particulier dans sa bouche, lui qui est rentré au pays au moment du Printemps de Prague (1968) et a subi le joug soviétique jusqu'à la Révolution de Velours (1989).

Francis Richard

(1) Selon la presse ( ici ) la Société des Cafetiers, restaurateurs et hôteliers et les Dissidents de Genève ont obtenu 12'000 signatures - 7'000 signatures suffisaient - pour que le peuple se prononce à l'automne sur un assouplissement - calqué sur la loi fédérale - des mesures anti-tabac dans la République de Genève, votées en janvier par le Grand Conseil.

L'internaute intéressé pourra lire ( ici ) le discours inaugural de la Conférence prononcé par Joseph Blast, le président  du Heartland Institute.


PS du 16 mars 2009

C'est finalement 14458 signatures qui ont été recueillies pour le référendum "Halte aux interdits" par la Société des Cafetiers, restaurateurs et hôteliers et les Dissidents de Genève ! Toutes mes félicitations à ces valeureux défenseurs des libertés ( ici )  !

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Climat
commenter cet article

commentaires

Ben Palmer 13/03/2009 18:42

Je pense qu'il est indéniable que l'homme a une influence sur son environnement naturel. Mais comme Roger Pielke fils http://sciencepolicy.colorado.edu/prometheus/
et père
http://climatesci.org/
ont montré dans de nombreuses études, que l'urbanisation, le défrichement de forêts, l'agriculture extensive, le changement des cours et plans d'eau contribuent probablement plus au changement local ou régional que le CO2.

Bob Tisdale http://bobtisdale.blogspot.com/ montre que les oscillations naturels peuvent facilement expliquer les variations de climat global à plus longterm et dans une mesure beaucoup plus importante que ce que l'IPCC attribue au CO2.

Francis Richard 15/03/2009 08:56


Entendons-nous bien. L'homme a bien entendu une influence sur son environnement  naturel. Et l'a toujours eu. Et ce n'est pas toujours pour le pire. C'est même souvent pour le meilleur, à
condition de lui laisser libertés et, ce qui va de pair, responsabilités.

Pour illustrer le propos je ne prendrai qu'un exemple : les chasseurs - dont je ne suis pas - sont les meilleurs protecteurs de la faune, parce qu'ils y ont intérêt...


Ben Palmer 13/03/2009 13:44

Un résumé succint des présentations à l'ICCC:
Highlights of the 2009 International Conference on Climate Change
http://snipurl.com/dq97e

Francis Richard 13/03/2009 14:44


Merci pour le lien : cette recension est d'autant plus intéressante qu'elle est faite par quelqu'un qui reste convaincu que le "réchauffement" climatique est dû aux émissions de CO2 d'origine
humaine. Ce qui est contestable et, par exemple, était contesté par le regretté Marcel Leroux (voir mon article du 19 août sous le lien  http://www.francisrichard.net/article-22083164.html).


Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages