Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 20:10

Il faut du courage pour se rendre en Terre Sainte quand on s'appelle Benoît XVI (photo ci-contre publiée par 24 Heures). Surtout pour y rester une semaine entière. Car aujourd'hui la Terre Sainte est une terre divisée entre la Cisjordanie, Gaza, Israël et la Jordanie, une terre meurtrie sur laquelle vivent des fidèles des trois religions du Livre.

Les chrétiens sont très minoritaires et ont du mal à survivre dans cet univers qui leur est hostile. D'autant plus hostile aujourd'hui que des Juifs comme des Musulmans, par la façon dont les media rapportent ses propos, sont remontés contre le Chef de l'Eglise catholique 

En effet, pour des Juifs, Benoît XVI est Allemand, ce qui est rédhibitoire. Ceux d'entre eux qui veulent mettre de l'huile sur le feu rappellent jusqu'à plus soif qu'il a fait partie de la Jeunesse Hitlérienne, qu'il a été mobilisé dans la Wermacht et qu'il a levé l'excommunication d'un évêque négationniste.

En effet, pour des Musulmans, Benoît XVI est le pape qui a prononcé le discours de Ratisbonne où il aurait lié la foi musulmane à la violence.

Or il s'agit de désinformations pures et simples, basées sur des omissions, de petites phrases sorties de leur contexte, des amalgames, voire des mensonges éhontés.

Certes Benoît XVI a fait partie de la Jeunesse Hitlérienne, mais on omet soigneusement de dire que, dès 1936 l'adhésion y était obligatoire pour les tous jeunes Allemands, dès 1939 incontournable à partir de l'âge de 14 ans et qu'il y a été enrôlé de force, à cet âge, en 1941.

Certes Benoît XVI a fait partie de la Wehrmacht, mais on omet soigneusement de dire qu'il a été incorporé de force, à 16 ans, dans la défense anti-aérienne, alors qu'il venait d'entrer au séminaire. La maladie lui a permis d'en être finalement dispensé, et, en 1945, il a déserté pour retourner dans sa famille.

Certes Benoît XVI (photo ci-contre tirée de 20 Minutes ) a levé l'excommunication qui frappait un évêque négationniste, mais on omet soigneusement de dire qu'il l'a levée pour des motifs religieux et non pas parce Mgr Williamson était négationniste. La décision de cette levée de sanction était prise avant que les propos de Mgr Williamson ne soient connus, même si la publication de cette levée s'est faite après en avoir eu connaissance.

Certes, en septembre 2006, Benoît XVI a prononcé un discours (ici) à l'université de Ratisbonne, où il avait enseigné. Au cours de ce discours, qui avait pour thème foi et raison, il a cité une controverse médiévale - pardon Jacques Heers pour cet adjectif commode ! -, qu'il venait de lire, entre l'empereur byzantin Manuel II Paléologue et un savant persan, au cours duquel le premier, selon Benoìt XVI, s'adressant au second, s'exprime au sujet de l'Islam d'une manière étonnamment abrupte [ce qui veut bien dire que Benoît XVI ne la fait pas sienne et ... que les intellectuels de l'époque ne pratiquaient pas entre eux la langue de bois] :

Montre-moi donc ce que Mohammed a apporté de neuf, et alors tu ne trouveras sans doute rien que de mauvais et d'inhumain, par exemple le fait qu'il a prescrit que la foi qu'il prêchait, il fallait la répandre par le glaive.

Or le propos de Benoît XVI était de souligner que :

La foi est un fruit de l'âme, non du corps. Donc si l'on veut amener quelqu'un à la foi, on doit user de la faculté de bien parler et penser correctement, non de la contrainte et de la menace.

Autrement dit que :

Ne pas agir selon la raison contredit la nature de Dieu.

Malgré tous ces préjugés de toutes parts contre lui, Benoît XVI a eu le courage de dire ce qu'il avait à dire et de faire ce qu'il avait à faire pendant son séjour en Terre Sainte. 

A la Mosquée Al-Hussein Bin-Tahal, il a reformulé le 9 mai, en termes actuels, ce qu'il avait dit à Ratisbonne (ici) :

Ne convient-il pas de reconnaître (...) que c'est souvent la manipulation idéologique de la religion, parfois à des fins politiques, qui est le véritable catalyseur des tensions et des divisions, et, parfois même, des violences dans la société ?

Et :

Quand la raison humaine accepte humblement d'être purifiée par la foi, elle est loin d'en être affaiblie; mais elle en est plutôt renforcée pour résister à la présomption et pour dépasser ses propres limitations.


Le prince Ghazi Bin Muhammed Bin Talal l'a accueilli en lui disant notamment (ici):

Les musulmans ont (...) particulièrement apprécié l’éclaircissement donné par le Vatican, selon lequel ce qui a été dit à Ratisbonne ne reflétait pas l’opinion de Votre Sainteté, mais était simplement une citation dans un discours académique.

Plus loin il lui a rendu cet hommage :

Je reçois en vous le pape Benoît XVI, vous dont le pontificat est caractérisé par le courage moral d'agir et de parler selon votre conscience, indépendamment des modes du moment, vous qui êtes aussi un maître théologien chrétien, auteur d'encycliques historiques sur les belles vertus cardinales de l'amour et de l'espérance, vous qui avez réintroduit la Messe traditionnelle en latin pour ceux qui le souhaitent et avez en même temps fait du dialogue interreligieux et intrareligieux la priorité de votre pontificat, pour répandre la bonne volonté et la compréhension entre toutes les populations de la terre.

Au mémorial de la Shoah, Yad Vashem [ Yad "mémorial", Vashem "nom"] Benoît XVI a dit le 11 mai  (ici) :

Il est possible de dérober à un voisin ce qu'il possède, son avenir ou sa liberté. Il est possible de tisser un réseau insidieux de mensonges pour convaincre les autres que certains groupes ne méritent pas d'être respectés. Néanmoins, quoique vous fassiez, il est impossible d'enlever son nom à un être humain.

Et :

En tant qu'Evêque de Rome et Successeur de l'Apôtre Pierre, je réaffirme l'engagement de l'Eglise à prier et à travailler sans cesse pour faire en sorte que cette haine ne règne plus jamais dans le coeur des hommes.
  

 
Invité du journal de 7 heures du 8 mai dernier sur La Première (ici), la station de la RSR, François Garaï, Rabbin de la Communauté Israélite Libérale de Genève (ici), déclarait à propos de la levée de l'excommunication de Mgr Williamson par Benoît XVI :

Je lui en ai voulu un moment parce que je ne comprenais pas. Ensuite il a bien dit et répété que la réintégration de Mgr Williamson, qui n'est pas Monseigneur d'ailleurs au regard de l'Eglise catholique romaine, ne pourra se faire que lorsqu'il aura accepté et dit publiquement que la Shoah a été une réalité. Donc on voit bien que Benoît XVI a en quelque sorte cet axe de la réunion des chrétiens et qu'en même temps il est quelquefois confronté à des prises d'opinion de certains de ses frères totalement déraisonnables.

Et à propos du dossier de Pie XII, dont le procès en béatification est en cours :

Il empoisonnera la relation entre les Juifs et les Catholiques tant que les archives n'auront pas été ouvertes. Tant qu'on ne saura pas exactement ce que Pie XII a fait ou n'a pas fait, ce dossier sera un dossier extrêmement épineux entre eux et nous.

Il n'est pas besoin d'attendre l'ouverture de ces archives pour connaître un certain nombre de choses  que Pie XII a faites comme le rappelle cette vidéo :   


 

 

 


Au Mur Occidental du Temple, le Mur des Lamentations, Benoît XVI a prié pour la paix (ici) :


Lors de ma visite à Jérusalem, la "Ville de la paix", Demeure spirituelle commune des juifs, des chrétiens et des musulmans, Je vous apporte les joies, les espoirs et les aspirations, Les épreuves, la souffrance et la douleur de votre peuple à travers le monde, Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, Entendez le cri des affligés, des apeurés, des dépouillés, Envoyez votre paix sur cette Terre sainte, sur le Moyen Orient, Sur votre famille entière, Remuez les cœurs  de tous ceux qui appellent en votre nom, Pour marcher humblement sur le sentier de la justice et de la compassion. "Dieu est bon avec ceux qui l'attendent, Avec l'âme qui le cherche" (Livre des lamentations 3:25)


Pour lui la paix ne pourra se faire que si tout le monde y met du sien : les Palestiniens doivent renoncer à la violence, les Israéliens accepter la création d'un Etat palestinien, tout le monde pouvoir accéder aux Lieux Saints que sont le Mur Occidental, le Dôme du Rocher et le Saint Sépulcre. Quant au mur qui sépare la Cisjordanie d'Israël il est de ceux qui devront bien être abattus tôt ou tard.

Evoquant les rencontres que Benoît XVI allait faire en Terre Sainte, François Garaï disait, encore sur La Première, le 8 mai dernier :

Quelquefois des petites graines sont semées par quelques paroles et quelques années plus tard on s'aperçoit qu'elles ont eu un effet beaucoup plus important qu'on ne le pense.

Francis Richard

L'internaute peut écouter sur le site de Radio Silence ( ici ) mon émission sur le même thème.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens