Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 05:45

Autour de ton cou BobicSlobodan Despot, l'éditeur du livre, lors du dernier Salon du Livre de Genève, m'a dit à propos d'Autour de ton cou :

 

"Vous pouvez y aller les yeux fermés."

 

Compte tenu que l'auteur était présent et qu'il s'agissait d'une belle femme serbe, au décolleté dévoilant un peu plus que le tour de son cou, je lui ai répondu :

 

"Plutôt les yeux ouverts!"

 

J'ai ouvert les yeux, d'abord pour regarder la dame, Mirjana Bobic, puis pour lire son livre et, les deux fois, j'ai été conquis.

 

Autour de ton cou ressortit à un genre indéfinissable.

 

Comme il est composé principalement de textes courts qui peuvent se lire indépendamment les uns des autres et qui sont des histoires d'amour à part entière, il pourrait s'agir d'un recueil de nouvelles.

 

Comme, dans tous ces textes truffés d'allusions littéraires et cinématographiques, un même personnage féminin apparaît, plus ou moins au premier plan, sous le prénom de Lena, voire de Léontine, il pourrait s'agir d'un roman, dont le fil conducteur serait celui du collier que porte l'héroïne et qui supporte des pierres semi-précieuses reçues en cadeau par elle au fil ... des années.

 

Comme celui qui tient la plume raconte ses propres tourments d'homme jaloux (détail qui a son importance : sa femme est nettement plus jeune), via ces transpositions fantasmées (Cornelius n'est autre que lui-même, Stanislav, et Lena n'est autre que sa femme, Visjna) il pourrait s'agir de confessions déguisées.

 

Comme l'exécuteur testamentaire, Balaban - qui est l'assistant de Stanislav, professeur spécialiste de littérature contemporaine, et qui, envieux, vit dans son ombre -, met lui aussi la main à la plume et qu'en quelque sorte il s'approprie le manuscrit, il pourrait s'agir d'une oeuvre écrite à quatre mains.

 

Comme les dix textes, qui sous-tendent l'histoire de ce couple en déséquilibre, sont précédés d'une note sur une pierre semi-précieuse différente, il pourrait s'agir d'un manuel de minéralogie, doublé d'un manuel de lithothérapie, puisque ces notes font l'inventaire des vices et des vertus de chacune de ces pierres.

 

Chacun des récits met en scène un personnage masculin haut en couleur qui tourne autour de Lena : un éphèbe inaccessible, un joyeux matelot, un tringleur de poulettes, un beau danseur gominé, un fou de jalousie, un client de bordel, un vieux beau titré, un ancien amant gaffeur, un jeune poète malheureux en amour, un barman de nuit.

 

Cornelius imagine que toutes les pierres semi-précieuses du collier de Lena lui ont été offertes par un amant et que sa femme a donc enfilé les amants comme les maudits cailloux qui pendent à son cou. Lena lui a dit un jour qu'il était le fil de ce collier, piètre consolation pour un homme à qui sa femme finit toujours par revenir, comme une chienne à sa niche.

 

Avait-il tort ou raison d'être ainsi jaloux de tous ces mâles qu'il imaginait larguer sa femme ou largués par elle ? Rien n'est moins sûr. Cela nous donne, en tout cas, un florilège littéraire sur la jalousie à nul autre pareil. Le plus beau est que le secret final, dévoilé à la fin, entretient tout de même l'incertitude.

 

Ce livre est traduit du serbe par Slobodan Despot et Svetlana Milosevic-Valenti. Enthousiasmé par cette lecture lors d'un vol Belgrade-Paris, le premier n'a pas pu résister à la tentation d'en faire profiter les lecteurs francophones. Il a eu bien raison.

 

Et les lecteurs francophones, en lisant ce livre aux multiples joyaux, ne seront pas surpris d'apprendre que l'auteur a de multiples talents, puisqu'elle est "peintre, journaliste, conférencière, animatrice de télévision et, bien entendu, romancière". Tout ceci explique cela.

 

Francis Richard

 

Autour de ton cou, Mirjana Bobic, 224 pages, Xenia ici 

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Lectures d'aujourd'hui
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages