Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 20:00

ClocheHier, dimanche, à 15 heures, des églises suisses se sont mises à sonner le tocsin, pendant 15 minutes, "contre la catastrophe climatique" [sic]. Ce sont, selon la TSR (ici), 560 paroisses de toutes confessions qui ont ainsi répondu à l'appel d'Action de carême et de Pain pour le prochain [ici d'où j'ai tiré la magnifique photo ci-contre].

Une de mes internautes fidèles m'a signalé ce délire dans un commentaire d'hier à mon article Le "climato-sceptique" Vincent Courtillot censuré par le CNRS . A 15 heures je me trouvais  dans ma maison de Chatou en France et n'ai donc pas eu à subir cette sonnerie de cloches à toute volée. Encore que, de toute façon, aurais-je été là, les oreilles des Lausannois semblent avoir été épargnées et que les miennes l'auraient été également.

Pourquoi ce tintamarre - les cloches ont sonné 350 fois, en référence aux 350 ppm de CO2 dans l'atmosphère, qui serait le taux acceptable, "selon de nombreux scientifiques" [sic] ?

"Comme dans le temps lorsque les inondations ou les incendies menaçaient : le changement climatique doit en effet être urgemment stoppé" nous dit le communiqué de presse du 8 décembre 2009, reproduit (ici).

L'internaute, qui a lu, ou lira, mon article Le grand climatologue Richard Lindzen demande de résister à l'hystérie sur le climat , sait, ou saura, qu'il est surtout urgent de tromper le public ignorant avant qu'il ne s'aperçoive que c'est du pipeau, c'est-à-dire que le réchauffement est infime et qu'il n'est responsable d'aucune catastrophe.

Les églises sont championnes de la culpabilisation fallacieuse des ouailles, au mépris de l'intelligence de ces dernières. Ce communiqué ne manque pas d'être conforme à cette fâcheuse inclination :

"Ce sont principalement les populations vivant dans des pays pauvres qui subissent les conséquences négatives du changement climatique. Sécheresses et inondations détruisent les récoltes ; le problème de la faim s’aggrave. Pourtant, l’essentiel de la responsabilité incombe aux pays industrialisés et à leurs abondantes émissions de gaz à effet de serre."

Les églises suisses ne me semblent donc pas inspirées par l'Esprit Saint, puisqu'elles sont crédules - elles se laissent tromper par un consensus scientifique de façade, celui du GIEC. Elles admettent, sans barguigner, que le réchauffement climatique est d'origine humaine, qu'il est dû aux gaz à effet de serre et qu'il est responsable de tous les maux sur Terre. Seraient-elles plutôt guidées par un esprit malin pour se faire ainsi les caisses de résonance de la nouvelle religion écologico-politique ?

En examinant la liste des paroisses (ici), qui ont participé à cette bouffonnerie, et qui seraient au nombre de 536, je remarque, avec un certain soulagement, que les paroisses catholiques se sont peu prêtées à cette hystérie climatique : 26 au total, si j'ai bien compté. Même si je suis peiné qu'une organisation catholique, telle qu'Action de carême , ait patronné pareille fumisterie.

Francis Richard


Nous en sommes au

513e jour de privation de liberté pour Max Göldi et Rachid Hamdani (de droite à gauche), les deux otages suisses en Libye

goldi et hamdani

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Climat
commenter cet article

commentaires

MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS 15/12/2009 08:44


Dans le temps, on disait, comme dans ASTERIX, "Ils sont fous ces Gaulois" ! CAESAR a déjà traité les Helvètes de fous pour avoir quitté leur Pays "sans raison" écrit-il dans son BELLUM GALLICUM.
Les Helvètes seraient-ils repris par leur frénésie bi-millénaire ?

En ce qui concerne les 350 parties par million, ces savants-fous me font repenser à leurs aïeux qui décrétaient que rouler à plus de 50 km/h était mortel ! Je me demande à combien nous en sommes
après une nuit de sommeil dans l'environnement du lit où toute une nuit on a respiré l'oxygène et rejeter tant de gaz carbonique ? 500.000 ppm ? ... Et pourtant on est encore là... Tous les matins
!


Francis Richard 15/12/2009 09:02


Le Ciel leur est peut-être tombé sur la tête... Par Toutatis !


Ben Palmer 15/12/2009 04:50


"l'essentiel de la responsabilité incombe aux pays industrialisés et à leurs abondantes émissions de gaz à effet de serre."

Il est facile de fustiger l'industrialisation
... quand on est assuré d'avoir à manger tous les jours sans devoir se soucier de la saison et du temps qu'il fait dehors, sans devoir sortir pour labourer la terre, planter le blé et les patates,
traire les vaches, chercher l'eau au fond d'un puis.

... quand on est assis dans un appartement avec un toit étanche, des murs isolés, un chauffage en continue dans devoir couper le bois ou excaver le charbon

... quand on bénéficie d'un système de santé qui nous donne une longévité sans précédent

... quand on dispose de suffisamment de moyens pour non seulement survivre mais pour vivre agréablement, même si on interrompt le travail pendant 4 semaines chaque année pour s'adonner au dolce
farniente.

Dans les longs cycles de chaud et de froid que notre planète a parcouru régulièrement pendant son existence, nous avons la chance de vivre dans une période chaude.

Si nous avions eu la malchance de vivre dans une période froide, la lutte pour la simple survie aurait consommé toute notre énergie, nous n'aurions pas eu le loisir d'évoluer et de rendre notre vie
plus agréable.

Oui, les futures générations sont en danger. La prochaine période glacière viendra et elle causera une diminution drastique de la population mondiale. A moins d'avoir le temps et les moyens de
développer des mesures d'adaptation, même les survivants lutteront ... pour la survie.


Francis Richard 15/12/2009 07:10


Voir mon article : http://www.francisrichard.net/article-26469556.html


Ben Palmer 15/12/2009 04:04


"Sécheresses et inondations détruisent les récoltes ; le problème de la faim s'aggrave"
Sécheresse et inondations en même temps, globalement ?

Toutes les 5 secondes un enfant meurt de faim, toutes les 15 secondes, un enfant meurt de soif ou de manque d'hygiène, toutes les 30 secondes un enfant meurt de la malaria.

Nous, on s'en fout, ils peuvent faire ce qu'il veulent chez eux. Mais s'ils pensent pouvoir échapper à la famine et les inondations causées par le réchauffement en fuyant en masse leurs terres pour
s'installer sur nos terres, on dit halte ! On préfère donner de l'argent à la pelle à leurs dirigeants et aux (dés-)organisations non gouvernementales pour qu'ils les retiennent là où ils sont. Il
y a des limites, quand-même !


Francis Richard 15/12/2009 07:07


Je ne suis pas, loin de là, favorable au colonialisme, mais force est de constater que les colonies ne connaissaient pas tous ces malheurs. Cherchez l'erreur...

La conversion de cultures de maïs en production d'éthanol, sous pression écologiste (pour ne plus employer les ressources énergétiques fossiles), ne semble pas avoir été une excellente
idée...


Ben Palmer 15/12/2009 03:52


"Les glaciers suisses ont subi au cours des années 1940 une fonte plus rapide que celle actuellement observée alors même que les températures étaient inférieures.
[...]
La fonte a atteint 4% durant la période mais "ce paradoxe peut être assez aisément expliqué par les effets du rayonnement solaire" qui diminuent en fonction de la présence dans l'atmosphère de
nuages ou d'aérosols - gaz et poussières - dus à la pollution ou à des causes naturelles (par exemple des éruptions volcaniques ou des tempêtes de sable tropicales), selon l'un des chercheurs de
l'Institut zurichois, M. Matthias Huss.
http://www.tdg.ch/actu/suisse/60-ans-glaciers-suisses-fondaient-vite-2009-12-14"

Aisément ... et les nuages ont disparus ou n'ont plus d'influence entretemps ?

Mais on n'abandonne pas si aisément un dogme établi, ainsi l'article poursuit avec :
"Mais ces constatations "ne doivent pas mener les gens à croire que la période actuelle de réchauffement global n'est en réalité pas un gros problème pour les glaciers"... "

Surtout pas ! Il serait blasphématoire de ne pas croire ...


Francis Richard 15/12/2009 07:03


Quand je dis que c'est une nouvelle religion...

Religion inventée, mais non pas révélée.


Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages