Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 22:00

Gripen.jpgSoyons clair : je n'y connais rien en matière d'avions de combat et me garderai donc bien de défendre tel avion plutôt que tel autre. Aussi n'est-ce pas mon propos.

 

Ce qui m'intéresse, c'est le traitement par les médias de l'affaire du choix des futurs avions de combat suisses, destinés à remplacer les actuels Tiger.

 

Dimanche dernier, 12 février 2012, Le Matin publie deux rapports confidentiels ici [d'où provient la photo], signés Markus Gygax, le chef des Forces aériennes suisses. Ces rapports condamnent sans appel le Gripen, pourtant choisi par le Conseil fédéral le 30 novembre 2011. Il est moins performant que ses concurrents, l'Eurofighter et le Rafale. Il n'est même pas bon pour accomplir les missions les plus simples...

 

La machine médiatique à broyer un adversaire politique est en marche. La manipulation est en route. Le Vice-Président de l'UDC, Yvan Perrin lui-même, tombe dans le panneau et se dit abasourdi par ces révélations. Le PLR, Parti libéral-radical, somme le ministre de la Défense, Ueli Maurer, le seul représentant de l'UDC au gouvernement de s'expliquer. La Commission de politique de sécurité du Conseil des Etats fait de même.

 

Lundi 13 février 2012, Silvia Steidle, porte-parole d'Ueli Maurer, déclare que ce dernier n'a pas eu connaissance des rapports publiés dans la presse dominicale et que le ministre s'est basé, pour proposer le Gripen au Conseil fédéral, sur un rapport d'évaluation d'Armasuisse qui concluait que cet avion de combat était suffisant pour les missions demandées.

 

Mardi 14 février 2012, flanqué de Markus Gygax, le signataire des deux rapports confidentiels, et du chef de l'Armée, André Blattmann, Ueli Maurer tient une conférence de presse. Lorsqu'il a fait répondre qu'il ne connaissait pas les rapports publiés dimanche, il pensait qu'il s'agissait de nouveaux rapports. Or ces rapports volés, partiels, étaient rien moins que nouveaux : ils évaluaient la version précédente du Gripen...Markus Gygax a confirmé que le nouveau modèle remplissait les exigences formulées.

 

A ce stade on ne peut que constater la légèreté avec laquelle les médias se sont emballés au sujet de cette affaire. Ne serait-ce pas tout simplement une campagne médiatique de déstabilisation visant le seul ministre UDC du gouvernement, le seul représentant du diable en quelque sorte ? 

 

Cet acharnement médiatique contre Ueli Maurer, complètement émotionnel et irrationnel, de même que le suivisme impulsif d'hommes politiques, embrayant au quart de tour, laisse pantois, quelle que soit l'opinion que l'on puisse avoir au sujet de l'UDC.      

 

Francis Richard

 

Cet article est reproduit sur le site lesobservateurs.ch   

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Suisse
commenter cet article

commentaires

LMDM 18/02/2012 11:01


J'avais très bien compris ! J'ai simplement voulu vous offrir une "conclusion ouverte", ramenant le sujet sur le vrai chemin de l'argumentation de fond. Que l'avion qui répond aux besoins soit
construit par X ou Y, qu'il soit construit, équipé et armé ici ou là, peu importe. La seule chose qui compte c'est le résultat. La politiciennerie s'apparente à de la trahison. Je connais
l'organisation de la défense aérienne suisse. C'est pourquoi je donne mon opinion sur le fait que le Rafale me paraît le mieux adapté de toutes les offres mondiales. Si des politiciens disent le
contraire pour des raisons partisanes ce sont des traîtres. S'ils argumentent solidement, cela est recevable... Voilà me semble -t-il le vrai sujet soulevé par cette polémique de bas étage un
tantinet suspecte, à mon avis. 

Francis Richard 19/02/2012 07:35



Je ne vais pas vous contredire sur ce point où je ne suis pas compétent.


 


Il semble que le Gripen ait été choisi par le gouvernement suisse parce qu'il offre le meilleur rapport qualité/prix, c'est-à-dire que, moins cher, il est néanmoins suffisant pour remplir les
tâches qui lui sont demandées.



LMDM 17/02/2012 09:29


Serge DASSAULT m'a confié un jour de 1982 (cantonales à CORBEIL-ESSONNES) que vendre ses avions était équivalent au tirage de sonnettes d'un candidat en campagne... Il m'a dit un jour aussi que
son père qui a inventé le rafale avait postulé que : " Pour qu'un avion vole bien, il faut qu'il soit beau"... De fait dès l'exposition du prototype, j'ai été sidéré par la beauté des formes de
cet avion ! De fait encore, dès son premier vol il fut parfait ! C'était un plaisir ! Le RAFALE est un excellent avion ultra-performant, effectuant la figure dite du "cobra" comme seul le MIG 28
pouvait le faire, mais le RAFALE avec une aisance et une efficacité redoutable au combat de près. En tant que pilote moi-m^me j'ai admiré cet avion. Mais le fait qu'il ne puisse se vendre une
seule fois depuis 30 ans, démontre une seule chose : DASSAULT soit ne sait pas tirer les sonnettes, soit ne paye pas assez de commissions aux décideurs. C'est dailleurs ce qu'il m'a dit lui-même
il y encore 25 ans... Mais vous pouvez compter sur le RAFALe comme étant un avion remarquablement adapté aux décollages courts, en montagne, aux évolutions scabreuses et au lancement en un temps
record en haute altitue d'un missile qui fera mouche à 250 nautiques sur une cible quelconque en vol ou au sol de la dimension d'un canard sauvage !!!! Il faut le choisir et sans commission
occulte aux décideurs, par devoir envers la défense du Pays. La France est imbattable avec cet avion multifonctions.

Francis Richard 17/02/2012 18:45



Le Rafale est, à vous lire, qui êtes compétent en la matière, un excellent avion de combat. Comme je l'ai dit dans mon article, mon propos n'était pas de défendre tel ou tel avion. Je ne suis pas
compétent comme vous.


 


Mon propos était de souligner que les médias et les hommes politiques n'avaient pas pour but avec cette campagne contre Ueli Maurer de sélectionner le meilleur avion pour les missions à remplir,
mais bien de démolir un adversaire politique. Ils l'auraient fait tout aussi bien si le Rafale avait été choisi...


 


C'est cet ostracisme obsessionnel et indigne que je déplore... 



Achille Tendon 16/02/2012 22:20


A ce niveau-là, il semblerait que l'entourage de M. Maurer ne soit pas à la hauteur du tout, soit par méconnaissance, soit de manière délibérée. A commencer par la porte-parole actuelle du
département, qui avait défrayé la chronique et faisait l'unanimité contre elle alors qu'elle oeuvrait au bureau fédéral de la statistique !

Francis Richard 17/02/2012 07:17



Les médias et les hommes politiques ne sont pas non plus à la hauteur... 



Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages