Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 07:00

EinsiedelnAu mois de mars 2011, Paix Liturgique ici a commandité un sondage à l'Institut Démoscope ici . L'écho dans la presse de Suisse romande a été ... nul. 

 

Quatre questions relatives à la pratique religieuse en Suisse (hors Suisse italienne) étaient posées ici :

Question n°1 : Assistez-vous à la messe ?
Réponses :
Chaque semaine : 8%
Tous les mois : 12%
Pour les fêtes solennelles : 19%
Occasionnellement (mariages) : 41%
Jamais : 19%
Ne se prononcent pas : 1%


Question n°2 : Le pape Benoît XVI a rappelé en juillet 2007 que la messe pouvait être célébrée à la fois sous sa forme moderne dite « ordinaire » ou « de Paul VI » - en français, le prêtre faisant face aux fidèles, la communion étant reçue debout – et sous sa forme traditionnelle dite « extraordinaire » ou « de Jean XXIII » - en latin et grégorien, le prêtre tourné face à l’autel, la communion reçue à genoux. Le saviez-vous ?
Réponses :
Oui : 56%
Non : 42%
NSP : 2%

Question n°3 : Trouveriez-vous normal ou pas normal que les deux formes du rite romain soient célébrées régulièrement dans votre paroisse ?
Réponses :
Normal : 41%
Pas normal : 50%
NSP : 9% 

Question n°4 : Si la messe était célébrée en latin et grégorien sous sa forme extraordinaire dans votre paroisse, sans se substituer à celle dite ordinaire en français, y assisteriez vous ?
Réponses :
Chaque semaine : 16%
Tous les mois : 19%
Pour les fêtes solennelles : 10%
Occasionnellement (mariages) : 21%
Jamais : 32%
Ne se prononcent pas : 2%

Ce n'est pas la première fois que Paix Liturgique commandite un sondage tel que celui-ci en Europe. Or il est une quasi contante dans les résultats de ces sondages : 35% des catholiques [réponses à la question n°4] assisteraient bien au rite extraordinaire si le Motu Proprio du pape Benoît XVI était appliqué...La Suisse ne fait donc pas exception.

Réponse sidérante : 42%  des catholiques pratiquants suisses disent ignorer encore son existence quatre ans après sa promulgation...

Si 42% n'en ont pas entendu parler, il n'est donc pas étonnant que 50% des catholiques ne trouveraient pas normal que les deux formes du rite catholique coexistent pacifiquement dans leur paroisse... d'autant qu'il existe en Suisse une aile farouchement opposée au rite romain sous sa forme extraordinaire.

Le silence fait autour de ce sondage est assourdissant. Il montre que, dans un pays démocratique comme la Suisse, il n'est pas facile de faire entendre un autre son de cloche catholique que celui des catholiques conservateurs de la situation post-conciliaire établie.

Francis Richard
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Religion
commenter cet article

commentaires

un catholique romain 07/07/2011 03:57



La situation en Suisse et en France n'est pas très différente.


L'information sur l'Instruction Universae Ecclesiae a été quasi nulle en France.


L'Instruction a été reçue le 7 mai au plus tard par les évêques. Elle a été rendue publique le 13 mai.


Le site officiel de la "Conférence des Évêques" en a fait mention le 18 mai sous la forme d'une "actualité" antidatée au 13 et soigneusement rangée dans l'ordre chronologique.


 


Depuis, RIEN dans ce site, rien dans la Lettre d'information bimensuelle, rien non plus dans les sites des évêchés. Rien dans les paroisses.


 


Merci à internet pour ses blogs, inclus celui où j'écris, et ses forums qui sont le seul moyen d'information.


 



Francis Richard 07/07/2011 08:18



Il ne faut surtout pas parler de ce qui pourrait déranger la situation établie, qui est pourtant catstrophique


 



Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages