Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 13:30

Widmer-Schlumpf MoscoviciFrançois Hollande fait une fixation sur la Suisse.

 

Comme le chien de Pavlov, il salive maintenant à la pensée de faire main basse sur les héritages de Français, voire de ressortissants d'autres pays, décédés et domiciliés en Suisse, dont les héritiers auront la mauvaise idée de rester en France en dépit du fait qu'elle soit devenue un enfer fiscal.

 

Pour ce faire il a fait appel à un de ses missi dominici, le dénommé Pierre Moscovici. Lequel a rencontré, le 21 avril dernier, dame Evelyne Widmer-Schlumpf, Conseillère fédérale de son état, "cheffe" du Département fédéral des finances, pour mettre au point cette captation.

 

Car, comme je l'explique dans un article de ce jour sur lesobservateurs.ch, il s'agit d'une véritable captation d'héritage, à laquelle se prête une ministre helvétique passée orfèvre en matière de trahison.

 

Le Parlement, sinon le peuple, devrait tenir à honneur de ne pas se prêter à cette félonie à l'égard de ressortissants français, voire de ressortissants d'autres pays, qui ont choisi de s'établir dans notre beau pays.

 

Francis

 

La photo qui illustre cet article provient d'ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Suisse
commenter cet article

commentaires

R. GILLOT 26/04/2013 13:31


Bupff ! Il y a les petits crimes entre amis et puis il y a aussi les petits arrangements avec les mêmes En fait ce statut de place financière, refuge pas toujours aussi "clean" que les trottoirs
devant la succursale arrange tout le monde... de temps en temps un petit coup de menton, une manche qui se retrousse, un poing qui se traumatise sur une table, trois ptits tours et puis les veaux
sont contents... ah enfin on se décide à agir ! et le cycle reprend... le populo a eu sa livre de chair. Désabusé ? non ! si peu...

Francis Richard 02/05/2013 07:16



L'imperfection est de ce monde !



Pierre Michon 24/04/2013 15:55


Je me rappelle qu'il y a deux ans environ ou un peu plus, c'était au moment où Falciani avait volé des données à HSBC (dont on parle encore d'ailleurs). L'Etat français avec le tandem
Woerth-Sarkozy, entendait utiliser des données volées. Mais quelques mois auparavant les médias suisses s'étaient fait l'écho de preuves chez un notaire genevois, qu'il y aurait eu lors de
l'affaire Karachi, des comptes ouverts avec le concours de Sarkozy. 
Donc un dimanche matin à cette époque le Président de la Confédération et alors Ministre des Finances Hans-Rudolf Merz, avait été rendre une visite de politesse à son homologue français. Le lundi
matin, communiqué de l'Elysée qui annonçait renoncer à utiliser par "éthique" des fichiers volés....
Après l'affaire Cahuzac, il serait étonnant qu'il n'en soit pas de même avec Hollande et sa Cour. Evelyne W-S sait certaines choses que nous ne connaissons pas, bien que je sois très critique vis
à vis de son action dans les affaires fiscales, surtout depuis 2009. Ses "postures" de dire urbi et orbi, qu'elle va accepter les échanges automatiques d'information, marquent les esprit et peu
de monde se rappelle et relayent la fin de sa phrase qui est ... quand on saura clairement ce qui est derrière tous les trusts et autres fondations anglo-saxons et quand on aura accès au marché
intérieur européen et américain. Autant dire pas demain.
Mais c'est sur qu'ainsi et même les clients potentiels de la place financière suisse reçoivent le signal de ne pas continuer à venir mettre leur argent en Suisse. Sauf ceux qui peuvent se payer
des structures spéciales de clandestinité. Son chemin pour ne pas être sur une liste grise ou noire et continuer à garder la Suisse dans le jeu économique mondial est dur, surtout avec des médias
aux aguets du moindre mot de la part de ces dirigeants.
Aujourd'hui la "ligne de partage des eaux" politicienne semble plus à vouloir conserver aux résidents suisses leurs sphères privées, ce qui est une illusion si la digue, après 2009 et le distingo
que l'on connaît, lache en ce qui concerne les étrangers.
La convention bilatérale de mai-juin 2013, n'est pas encore signé et les électeurs suisses vont se prononcer sur le secret bancaire. C'est après cela que nous pourront tirer des bilans
partiels.
Bien cordialement 

Francis Richard 24/04/2013 23:24



Vous avez raison. Rien n'est encore fait. Mais ne vous faites pas trop d'illusions sur la force de caractère de E W-S...



Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages