Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 10:50

hannibal_0.jpgHannibal Kadhafi jouit de l’immunité diplomatique par filiation. Ce diplomate, qui s’est contenté de naître des œuvres d’un certain Mouammar Kadhafi, sombre despote de Tripoli, a une particularité. Sa diplomatie ne s’exerce que sous la forme d’une main leste qui s’abat périodiquement sur son entourage immédiat.


On ne lui connaît pas d’autre activité que celle-là. Du moins si l’on en croit les gazettes.


En effet, pour Hannibal, la domesticité n’est pas un vain mot. Elle inclut sa femme, Aline, tantôt complice, tantôt victime de cette main tantôt baladeuse, tantôt ferme et souple à la fois. Elle inclura  quand ils seront plus grands les trois rejetons qu’Aline lui a donnés. Elle a inclu deux employés pour lesquels les sévices de cette auguste main étaient compris.


Le dernier incident diplomatique à son actif se situe à Londres (ici, d'où provient la photo ci-dessus), dans un grand hôtel cela va de soi. Car l’Hannibal, qui doit avoir dans ses gènes celui du nomadisme, ne se promène pas à dos de chameau, d’oasis en oasis dans le désert libyen, mais en jet, de palace en palace dans l’espace européen, au sens large, puisqu’il inclut la Suisse.


Jean Smet, qui a élu domicile dans ce pays réputé pour son chocolat et ses banques, dans un refrain, nous explique tout le bien qu’il pense de ce genre d’exercice diplomatique :


Les coups,
Quand ils vous arrivent,
Oh oui, ça fait mal.
Les coups,
Qui apprennent à vivre,
Oh oui, ça fait mal


Les coups, ça fait donc mal, certes, mais ils vous apprennent à vivre. N’est-ce pas l’essentiel ? Qui plus est, comme le souligne ce bon Jean Smet :


Plus les coups sont durs et plus vite on apprend
A devenir quelqu'un qui se défend.


Comme l’Hannibal, qui est le meilleur ami de l’home, a dû y aller de main trop morte, je suis sûr qu’il a crié, crié, Aline, pour qu’elle revienne prendre des coups … parce qu’il pleurait de rage et avait pris trop de peine à l’ouvrage.


Ce n’est donc pas par manque de doigté ou de jugeote (ici) que la police genevoise s'est rendue responsable de la rétention de deux citoyens helvétiques dans le pays natal d’Hannibal, mais pour avoir confondu les droits de l’homme avec les droits de l’home, sans doute par inattention auditive, ce qui a constitué un crime de lèse majesté.


Francis Richard  






Nous en sommes au

530e jour de privation de liberté pour Max Göldi et Rachid Hamdani (de droite à gauche), les deux otages suisses en Libye

goldi et hamdani
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans International
commenter cet article

commentaires

MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS 31/12/2009 11:08


Qu'attends donc le gvt suisse pour imiter, cette fois à bon escient, l'exercice militaire de la prise surprise du Duc d'Enghien par la force armée napoléonienne ? Un otage de ce poids libérerait de
suite les deux petits journalistes sans importance, non !? Vu depuis la Lybie s'entend... Le Suisse n'a-t-elle par de service action secrète ?


Francis Richard 31/12/2009 18:19


Les deux otages suisses sont l'un le responsable du groupe ABB en Libye, l'autre un employé d'une entreprise de construction...

Didier Burkhalter, avant d'être élu Conseiller fédéral le 16 septembre dernier, avait évoqué cette possibilité d'exfiltrer militairement les deux otages. Une fois qu'il a été élu les autorités
libyennes les ont fait disparaître pendant plusieurs semaines pour, ont-elles dit après coup, empêcher une telle action.

La Suisse doit bien avoir un service action, mais c'est la volonté politique qui manque... 


Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages