Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 22:35

Claude-Gueant.jpgClaude Guéant, dont la photo provient d'ici, ministre de l'Intérieur français, s'adresse le 4 février 2012 à un auditoire d'étudiants français membres du syndicat de droite, l'UNI. Ses propos sont destinés à cet auditoire circonscrit.

  

Il ne tient pas de propos polémiques, mais des propos qui devraient même plaire à la gauche française. C'est compter sans le terrorisme intellectuel, qui, chez elle, est comme une seconde nature.

  

Un morceau de phrase du ministre, complètement isolé de son contexte, va être utilisé pour fabriquer une petite phrase, destinée à diaboliser cet adversaire à quelques semaines des présidentielles :

 

"Toutes les civilisations ne se valent pas."

 

Le Parisien en ligne du 5 février 2012, c'est-à-dire dès le début, a pourtant situé cette phrase dans son contexte ici :

 

"Dans son discours samedi, Claude Guéant a appelé à "protéger notre civilisation" et s'en est pris à la gauche. "Contrairement à ce que dit l'idéologie relativiste de gauche, pour nous, toutes les civilisations ne se valent pas", a déclaré le ministre également chargé de l'Immigration. "Celles qui défendent l'humanité nous paraissent plus avancées que celles qui la nient", a-t-il argumenté, ajoutant: "celles qui défendent la liberté, l'égalité et la fraternité, nous paraissent supérieures à celles qui acceptent la tyrannie, la minorité des femmes, la haine sociale ou ethnique"."

  

Ce sont des propos auxquels la gauche française devrait souscrire sans difficulté. Ils sont en phase avec les valeurs qu'elle prétend depuis toujours défendre haut et fort. Deviennent-ils faux par le seul sortilège qu'ils sont tenus par un adversaire politique ?

 

En ne retenant que ce qui l'arrange pour créer la polémique, le monde politique de gauche va déformer les propos du ministre :

 

"En affirmant la supériorité de notre civilisation sur les autres, Claude Guéant révèle une fois encore la dérive d'une droite en perdition, prête à tous les abandons pour préempter le fonds de commerce du Front National" déclare aussitôt Bernard Cazeneuve, porte-parole de François Hollande.

  

Chez cet érudit, race et civilisation c'est vraisemblablement tout comme... Or Claude Guéant ne parle pas de races supérieures, comme le grand ancêtre républicain, Jules Ferry, dans un autre contexte sémantique. Il considère comme supérieures les civilisations qui défendent l'égalité à celles qui acceptent la tyrannie. En quoi est-ce une dérive pour un socialiste ?

  

Cécile Duflot, Secrétaire nationale d'Europe Ecologie Les Verts, écrit :

  

"Retour en arrière de 3 siècles. Abject."

 

Si je compte bien, trois siècles en arrière cela donne 1712, la naissance de Jean-Jacques Rousseau... Quel rapport ? Trois siècles en arrière cela n'a rien à voir avec le sujet, mais c'est antérieur à la Révolution, à la devise liberté, égalité, fraternité, dont Guéant s'est justement réclamé. C'est donc faire un contre-sens historique complet de ce qu'a dit le ministre. 

 

SOS Racisme communique :

 

"Si ces derniers [propos], très graves, avaient été bel et bien tenus par le ministre de l'Intérieur en fonction, ils marqueraient une nouvelle étape dans une dérive vers des extrêmes inacceptables, structurés notamment par des logiques d'infériorisation de l'Autre."

Le porte-parole de Hollande parlait de dérive. L'organisation, qui a fait de l'anti-racisme son fonds de commerce, précise de quelle dérive il s'agit, d'une dérive vers des extrêmes inacceptables . Ah bon ? Claude Guéant considère pourtant que les civilisations qui défendent l'égalité - le contraire de l'infériorisation de l'Autre - sont supérieures à celles qui acceptent la haine sociale ou ethnique...

Le comble a été proféré aujourd'hui à l'Assemblée nationale française par le député apparenté socialiste Serge Letchimy ici :

"Montaigne disait « chaque homme porte la forme entière d'une humaine condition ». J'y souscris. Mais vous, monsieur Guéant, vous privilégiez l'ombre. Vous nous ramenez jour après jour à des idéologies européennes qui ont donné naissance aux camps de concentration au bout du long chapelet esclavagiste et coloniale."

Au fur et à mesure que grossit cette polémique, montée de toutes pièces, l'interprétation de gauche, exactement à l'opposé des propos tenus, est passée de la "dérive d'une droite en perdition" à "la dérive vers des extrêmes inacceptables" en passant par un "retour en arrière de 3 siècles" pour aboutir "aux idéologies européennes qui ont donné  naissance aux camps de concentration".   

Bref la gauche française ne sort pas grandie de cette polémique contre Claude Guéant. Car, ou bien elle ne comprend pas les propos qui ont été tenus par le ministre, ou bien elle est malhonnête intellectuellement. Dans les deux cas, elle ne donne pas envie...

Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord disait que "tout ce qui est excessif est insignifiant". En l'occurrence c'est très signifiant.

Francis Richard

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans International
commenter cet article

commentaires

René GILLOT 08/02/2012 18:22


Il est certain que l’on en reparlera et que cela laissera des traces dans l’atmosphère de la campagne. Peut-on dire beaucoup de bruit pour rien ? Il est un fait qu’à mon humble avis il y a
eu dans l’esprit du locuteur assimilation  de « civilisation » avec « régime politique » et l’on voit fort bien dans ce cas à quoi faisait allusion le
Ministre. Peut-être aurait-il été mieux inspiré d’appeler un chat un chat. Le résultat aurait sans doute été le même, en raison de l’accusation portée sur le supposé obscurantisme etc... et puis,
par définition, une gauche maître étalon de la bien pensance, qui ne s’indignerait pas, n’en remontrerait pas, ne serait pas une gauche et une « gôche » française (exiger le label made
in France) En miroir vous remarquerez en semblable occurrence que la « drouate » (exiger le label made in France) s’enveloppe dans sa dignité en rappelant que, bien sûr, dans le seul
but de polémiquer le propos a été sorti de son contexte... Je sens que, sous peu, l’on ne manquera pas de nous refaire le coup de l’identité nationale (merci la mienne va très bien). Appeler un
chat un chat aurait eu le mérite d’éviter ce tohu bohu.Controverse stérie a-t-il été dit et celui qui l'a dit a eu raison. Messieurs qui avez cette prétention à nous gouverner, commencez donc par
vous maîtriser l


 


  

Francis Richard 09/02/2012 08:44



La gauche adore aboyer pour se donner des airs de vertu qu'elle n'a pas... Elle préfère controverser plutôt que de proposer des solutions crédibles.


 


 



Gisèle 08/02/2012 14:34


Dieu merci, toutes ces bonnes âmes vont nous permettre au bout d'une semaine de polémiques idiotes de savoir EXACTEMENT ce qu'est une "civilisation". Dire que nous vivions, au pays des Lumières,
au XXI° siècle, sans en avoir une idée claire. Rétrospectivement on en frémit d'horreur...


Et pendant ce temps-là, la crise...Tiens c'est vrai, elle est toujours là celle-la ? C'était si amusant de discuter du sexe des anges....


 

Francis Richard 09/02/2012 08:42



Je ne sais toujours pas ce que je recouvre vraiment le mot de civilisation, mais je constate que les uns et les autres défendent les mêmes idées abstraites et n'en poursuivent pas moins
entre eux un dialogue de sourds...


 


Cela ne relève-t-il pas de la diversion quand on ne peut pas résoudre un problème mal posé ?



LMDM 08/02/2012 09:18


Je trouve, au contraire, que tout cela est très "signifiant".

"LA CIVILISATION" c'est comme " LA LIBERTE", cela ne se fractionne pas. Il y a ou il n'y a pas. Quand on parle DES "libertés" c'est pour mieux en enlever quelques unes chaque jour comme sous VGE
et la suite. Quand on parle DES "civilisations" cela implique aussitôt des différences, donc rien de plus naturel pour l'intellect que de commencer à s'y perdre (GUEANT) ou de monter les
comparaisons en épingle ( la gauche ), malhonnêtement !

La CIVILISATION est basée sur une éducation stricte, la MORALITE chrétienne avec respect et secours à AUTRUI, concours spontané au bien public, participation selon ses qualités personnelles aux
décisions générales, la SOCIETE obtenue est auto-policée, elle se valorise avec l'AMOUR-COURTOIS, elle acquiert du panache avec l'HONNEUR. La seule CIVILISATION qui ait existé est la civilisation
française que la Révolution a balayé par le génocide de toutes les valeurs physiques, intellectuelles, spirituelles et morales. Dailleurs, le régime actuel nie toute supériorité à la morale.

Voilà pourquoi C GUEANT se perd dans son intellect torturé de Franc-Mac et pourquoi ses frères de la gauche partisane ramassent la balle au bond. C'est une affaire entre imbéciles. Moi, la seule
chose qui m'importe est de ramener LA CIVILISATION en cette pauvre FRANCE vendue et trahie, abaissée, asservie...

Francis Richard 09/02/2012 08:35



Vous remarquerez que la gauche dit la même chose que Guéant...



Le passant ordinaire 08/02/2012 05:44


Mon Dieu que je suis heureux de n'être pas citoyen français.


Devant le théâtre "Grand Guignol" que nous présentent sans exception aucune tous les partis politiques je suis persuadé que je m'abstiendrai d'élire un quelconque ludion...


Habitué des chansonniers politiques aujourd'hui disparus (Robert Rocca, Pierre-Jean Vaillard etc) comme dans un combat de catch je compte les coups et distribue les points jusqu'au k.o.
complet et définitif de la démocratie.

Francis Richard 08/02/2012 06:39



Robert Rocca et Pierre-jean Vaillard nous auraient en effet écrit des chansons hilarantes sur ces dialogues de sourds...



Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages