Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 23:00

Parc immobilier Etat GELe numéro de 20 Minutes de ce jour contient des révélations explosives ici. Une multitude d'immeubles du parc immobilier de la République et Canton de Genève seraient loués à des prix dérisoires, voire mis à disposition gratuitement. C'est ce qui ressort d'un rapport de 129 pages établi par l'Inspection cantonale des finances, ICF, auquel le quotidien "gratuit" a eu accès.

  

On apprend que l'Etat genevois dispose d'un parc immobilier conséquent :

  

"Le service de gérance du DCTI [Département des Constructions et Technologies de l'Information], composé de 16 personnes, s’occupe de la gestion d'environ 200 bâtiments à vocation d’habitation, commerciale ou d’enseignement ; de 123 villas et de 135 bâtiments à vocation administrative. Ces biens sont propriétés de l’Etat. Ce dernier est également locataire de près de 200 immeubles. Ces locations représentent une valeur locative de quelque 45 millions de francs par an.
 

Le Canton de Genève est également propriétaire de 91 parkings, représentant 6278 places, dont la gestion est assurée par la Fondation des parkings. Enfin, l’Etat possède encore 17 immeubles dont la gestion est assurée par des régies privées."

 

Quelles anomalies figurent dans le rapport de l'ICF, qui est en quelque sorte la Cour des Comptes genevoise ici ?

 

"Villa de 7 pièces louée à un fonctionnaire 950 fr. par mois pendant 20 ans; parkings publics utilisés par des collaborateurs de l’Etat sans facturation; loyers non-indexés; aucune garantie bancaire demandée lors de l’inscription pour un logement; absence de procédure décrivant les critères de sélection d'attribution; location gratuite en échange de travaux effectués par le locataire; liste des biens immobiliers non exhaustive; etc, etc."

 

950 fr. par mois ? A ce prix on peut tout juste louer un deux pièces rénové, de 27 m2, à Plainpalais ou un studio de 35 m2 à Genève, comme je viens de le vérifier sur le site immoscout24.ch ici.

 

Dans le téléjournal de ce jour, à 19 heures 30, sur TSR1, Marius Rochebin nous apprend qu'il y aurait des centaines d'appartements mis à disposition à titre gratuit...

 

Qui est à la tête du DCTI ? Mark Muller.

 

Depuis quand ? Depuis 2005.

 

En 5 ans il est invraisemblable que ce Conseiller d'Etat de Genève, élu sous l'étiquette libérale, ne soit pas au courant de cette gestion calamiteuse faite par son département. Pour se défendre il prétend qu'il avait pris la décision de procéder à cet audit du parc immobilier d'un commun accord avec l'ICF. Malheureusement c'est faux. Pour preuve l'info de l'agence DECAPROD de ce jour :

 

"A Genève, le fameux audit accablant de l’Inspection cantonale des finances (ICF) sur la gestion du patrimoine immobilier de l’Etat n’a pas été sollicité par Mark Muller. C’est ce qui ressort, clairement, du PV de la Commission de contrôle de gestion du Grand Conseil, séance du lundi 24 janvier 2011, un document que l’AGENCE DECAPROD a pu se procurer. En page 7 de ce procès-verbal, il apparaît clairement que le Département dirigé par Mark Muller (DCTI) n’a pas été demandeur de cet audit. C’est M. Charles Pict, directeur de l’ICF, qui l’affirme, en réponse à une question de M. Ivan Slatkine, membre libéral de la Commission." ici

 

Certes il est scandaleux que l'Etat genevois gère aussi mal son parc immobilier. Mais, après tout, cela n'est guère surprenant. Il n'est pas d'exemple où l'Etat gère mieux que le privé. Ce serait plutôt le contraire. Corruption et dilapidation à la clé.

 

Les vraies questions sont donc : Comment se fait-il que l'Etat dispose d'un tel parc immobilier ? Est-ce bien son rôle de posséder ou de louer des immeubles qui ne servent pas directement à son administration ?

 

Francis Richard

 

L'internaute peut écouter  ici sur le site de Radio Silence mon émission sur le même thème.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Suisse
commenter cet article

commentaires

Ben Palmer 04/02/2011 10:55



J'ai l'impression qu'à force de vouloir réglementer la vie de ses citoyens, la politique genevoise oublie de s'occuper de son propre ménage. Cette politique manque d'un fil rouge, d'un concept
directeur valable pour tous les départements.



Francis Richard 04/02/2011 13:59



Le problème de l'Etat est qu'il ne justifie sa propre existence qu'en réglementant toujours plus. Il finit par succomber à ce cercle vicieux et infini...



Ben Palmer 04/02/2011 10:41



Et si les Genevois faisaient la révolution contre leur "Etat". Les exemples ne manquent pas ces temps-ci ...



Francis Richard 04/02/2011 13:57



Il est vrai que la tentation pourrait être forte...



MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS 04/02/2011 09:32



La seule réponse à ces questions est celle que je nesais cesse de donner : TOUT LE MONDE DOIT ETRE PLACE DANS UN "DROIT COMMUN" ! Hors du "droit COMMUN" à tous, il n'y a plus que la Jungle et la
loi du plus fort. La fable de Jean DE LA FONTAINE "Le LOUP et l'AGNEAU" reste le meilleur diagnostique de la situation actuelle partout en Europe et... ailleurs.



Francis Richard 04/02/2011 09:50



Ce cher La Fontaine, et avant lui Esope !



Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages