Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 09:15

Congrès à CoinsinsL'Union Démocratique du Centre, l'UDC, le plus grand parti de Suisse, 30% des voix, est interdite de congrès à Lausanne. Pourquoi ? Parce que ce parti ne serait pas démocratique ? Parce qu'il serait un parti violent et dangereux, imposant ses vues par la rue ? Non pas, mais parce que les gauches syndicaliste et extrémiste font la loi à Lausanne et refusent de reconnaître à leur grand et populaire adversaire, une des libertés fondamentales en démocratie qu'est la liberté de réunion.

  

L'UDC veut organiser son Congrès annuel en terre vaudoise les 3 et 4 décembre prochain. Très naturellement elle jette son dévolu sur la capitale, Lausanne, qui est la quatrième ville de Suisse. L'endroit idéal pour y tenir un congrès est le palais de Beaulieu, parce qu'il est vaste et accessible ici. En juin dernier le parti reçoit donc confirmation de Beaulieu Exploitation qu'il pourra bien y tenir congrès. Fort de cette confirmation le parti engage des frais et signe des contrats avec des prestataires de service pour accueillir ses 700 délégués et 300 invités en provenance de toute la Suisse : hébergement, restauration, technique, sécurité, etc.  

  

A la mi-octobre seulement, le syndicat de gauche UNIA ici, qui doit tenir congrès au même endroit et aux mêmes dates, mandate Me Charles Poncet, l'avocat de Kadhafi, pour exiger de la Municipalité de Lausanne, en quasi totalité de gauche, qu'elle ne donne pas son autorisation à la manifestation de l'UDC. En effet les 3 et 4 décembre, c'est à peine une semaine après la votation sur le renvoi des criminels étrangers et le syndicat, bon apôtre, craint que ces proximité et promiscuité ne produisent des étincelles. Lors de sa séance du 27 octobre 2010, à six semaines de la date prévue, la Municipalité n'a toujours pas pris de décision à ce sujet.

  

La Municipalité a-t-elle jamais pris de décision formelle à ce sujet ? Il semble que non. En tout cas je n'en ai pas trouvé trace sur le site de la ville de Lausanne. Il semble que la Municipalité se soit bornée à demander à Beaulieu Exploitation de trouver une solution. Beaulieu Exploitation justement en trouve une : l'Université de Lausanne. Le Parti Socialiste suisse y a justement tenu congrès les 29 et 30 octobre 2010, l'endroit idéal ici. Mais il va s'avèrer tout aussi idéal pour l'UDC que le palais de Beaulieu, c'est-à-dire inaccessible.

 

En effet des étudiants apportent une lettre au Rectorat demandant l'annulation du congrès de l'UDC, mais surtout un tract est opportunément distribué sur le campus ici :

 

AGIR LE 4 DECEMBRE

  

Un parti qui engendre l'expulsion d'individus, simplement

parce qu'ils n'ont pas la bonne nationalité doivent [sic] recevoir

une réponse claire. Ne respectant pas la liberté de

mouvement des individus qui se font expulser, personne

n'a à respecter leur liberté de se réunir. Il faut agir

radicalement contre ce genre de parti qui engendre un

nettoyage ethnique et inscrit dans la constitution diverses

normes discriminatoires envers les étrangers. Le 4

décembre, organisons-nous tous, sans chefs, par petits

groupes ou individuellement. La possibilité d'actions est

infinie quand il y a de l'imagination:

endommager les voitures des membres de l'UDC, crever

les pneus, les dégonfler, briser les vitrines, balancer des

tomates ou de la peinture sur les xénophobes, bien que

quelque chose de plus lourd puisse aussi faire l'affaire,

endommager les locaux de l'amphimax, brûler quelques

chaises...

 

A chacun d'agir selon ses envies!

 

Pour une avalanche d'actions radicales le 4 décembre !

 

Détruire l'UDC n'est pas un choix mais un devoir !

 

No comment !

 

[voir mon article Le peuple suisse votera le renvoi systématique des criminels étrangers ].

 

Mardi 9 novembre 2010, l'Université de Lausanne ici, courageuse, mais pas téméraire, prenant prétexte de ce tract anonyme, fait donc savoir, par la voix de son secrétaire général Marc de Perrot, qu'elle ne peut prendre le risque que la situation ne dégénère sur le campus ici...

 

Dimanche 14 novembre, Anne-Catherine Lyon, Ministre socialiste de la Formation, de la Jeunesse et de la Culture de l’Etat de Vaud, approuve cette décision ici :

 

"L’Université a appliqué le principe de précaution".

 

Ce principe a décidément bon dos pour justifier l’injustifiable...

 

Jeudi 18 novembre, on apprend que l'UDC, interdite de réunion à Lausanne et environs, tiendra congrès en plein air, en terre vaudoise, à Coinsins, près de Gland, sur la propriété du député UDC vaudois Jean-Marc Sordet [la photo provient d'ici], après avoir essuyé le refus de 19 communes ici  ... Le parti agrarien renoue ainsi avec ses origines paysannes ici. Peut-être trouvera-t-il son bonheur dans le pré...

 

En tout cas : Vive la démocratie quand même ! Et merci à la gauche pour ses nombreuses contributions aux succès électoraux de l'UDC!

 

Francis Richard 

 

L'internaute peut écouter  ici sur le site de Radio Silence mon émission sur le même thème.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Le passant ordinaire 24/11/2010 07:29



Revenons à nos moutons et soyons
sérieux.



Vous avez raison et je partage votre point de vue sur les empêcheurs
de tourner en rond du style wwf, spa et autres associations d’ahuris dont le plus que parfait pitre n’est autre que Franz Weber.


Je fréquente parfois ce genre d’individus et je dois avouer que ces
buses en vadrouille n’ont aucun atome crochu pour la moindre des plaisanteries. Pour les déconcerter j’utilise cette excellente arme qu’est l’humour.


Dans les débats contradictoires avec le wwf il m’arrive d’utiliser un
réveil matin mécanique à double cloche que je fais sonner au bout d’un quart en criant « mais laissez donc s’exprimer les autres participants »







Francis Richard 24/11/2010 09:24



Vous me laissez sans voix...



Le passant ordinaire 24/11/2010 06:03



Alors là c’est un mauvais rêve… 


La triste réalité est que nos paysans en plus de devoir éviter les
bouses devront faire très attention aux crapauds qui squattent les environs.


Il est vrai que nos paysans trop préoccupé par la culture intensive et
l’élevage de porc aux lavures oublient toujours que la nature se venge parfois avec malice.


Jamais il ne leur viendrait à l’esprit que l’ennemi naturel du crapaud
est la couleuvre à collier qui a développé une méthode que les partis politiques de droites et du centre
devrait impérativement appliquer.


Lisez et vous en serez convaincu :


Le régime alimentaire comprend avant tout des
grenouilles, des crapauds, des
tritons et des poissons. Occasionnellement, ce serpent mange également des lézards et des souris. La couleuvre à collier ne tue pas sa proie au moment de la
capture, mais commence à l'avaler encore vivante par l'arrière du corps.






http://www.karch.ch/karch/f/rep/nn/nnfs2.html







Francis Richard 24/11/2010 07:01



Que ne va-t-on pas trouver pour les empêcher de s'exprimer ?


 


A toutes fins utiles j'ajoute le lien suivant pour préciser à quoi vous faites allusion :


 


http://www.24heures.ch/vaud-regions/actu-vaud-regions/udc-devra-faire-gaffe-crapauds-2010-11-23



Le passant ordinaire 22/11/2010 06:03



Humour, j’ai fait un
rêve…
Vraiment des radins ces UDC. Je ne
comprends pas
pourquoi le milliardaire Blocher ne leur offre pas les salons du Montreux Palace pour tenir leurs assises annuelles. Actuellement on est en saison creuse
et se serait fort agréable que de voir les paysans suisses se mélanger les pinceaux dans les moquettes et carpettes mais aussi apprendre à se tenir à table et à se nourrir d’autres mets que les
Schublig et salade de pommes de
terre de l’Albisguetli !


Il est vrai que sous une tente plantée au milieu du bétail ils
sont réellement plus à l’aise.


Chassez le naturel il revient au galop !







Francis Richard 22/11/2010 07:04



Montreux fait peut-être partie des 19 communes qui les ont refusés...



MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS 21/11/2010 07:46



OUI ! Je viens de vous écouter sur Radio-Silence. Nous avons connu cela à presque toutes les manifestations pourtant légales et normales du FN : UDT, Congrès, BBR... Il s'agit de la version
XXIème siècle des "bastonnades" fascistes socialo-communistes de Mussolini pour imposer le vote en faveur des socialistes fascistes par menaces et coups sur "les veaux". Là, la "Loi du plus fort
= Loi de la Jungle" est employée par la méthode de stigmatisation à l'envers. Il s'agit de renverser les rôles. D'où le tract, délictueux dailleurs, appelant à moulte agressions contre les biens
et les personnes, évidemment distribué sur un campus ! Cela crée un problème potentiel qui suffit à faire interdire par des complices le droit à l'expression d'opposants. Technique bien connue en
France ! Alors que tout gouvernant, à tous les niveaux, devrait faire respecter la Loi et traduire en justice les auteurs du tract pour incitations aux crimes, délits et violations des droits
fondamentaux, et, au contraire, garantir la liberté d'expression de l'UDC, comme de tout autre, nous voyons la dictature communiste, radicale-socialiste ou l'inverse, socialiste tout court, et
autres "partis" apparentés de cette "galaxie" associative orientée, se déployer, s'installer, agir... C'est évidemment un scandale et la calamité sociale s'étend. On ne peut en sortir que par le
haut, en mettant en places de gouvernants, partout, à toute échelle, que des gens respectueux du droit fondamental, et assez courageux pour le garantir contre la dictature et ses moyens violents,
fut-ce au prix de leurs vies. J'ai toujours été d'accord pour le faire et je l'ai fait durant dix ans à la tête d'un village de deux cents maisons jusqu'à lépuisement de 1973 à 1983. Je veux bien
recommencer à n'importe quelle échelle. Avis aux amateurs !



Francis Richard 21/11/2010 11:59



Merci pour votre témoignage !



Claude 20/11/2010 16:36



Quand un parti se veut du côté du Bien et de la Morale, il sécrète toujours de l'intolérance. Cela me rappelle le jour où Mesdames Aubry et Guigou avaient quitté la salle lorsque la ministre des
affaires étrangères autrichienne était apparue.
Le gouvernement autrichien à l'époque comprenait un ministre d'extrême droite. Gageons que devant un membre du gouvernement Castro, on déroulerait le tapis rouge.



Francis Richard 20/11/2010 19:46



Vous avez raison. Suivant que vous êtes de gauche ou pas, vous êtes tout blanc ou tout noir.



Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens