Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 13:30
Glacier suisseL'alarmisme climatique n'est peut-être déjà plus ce qu'il a été. Des médias seraient-ils en train de faire leur mue ? Certes une brèche dans le mur opaque de l'écologiquement correct ne fait pas le printemps de la vérité, mais tout de même il y a de quoi se réjouir que certains dogmes soient quelque peu ébranlés.

En effet que nous apprend 24 Heures aujourd'hui [ici, d'où j'ai tiré la photo qui illustre cet article] ? Une nouvelle qui stupéfiera et attristera, momentanément, les catastrophistes du climat :

"Les glaciers suisses ont subi au cours des années 1940 une fonte plus rapide que celle actuellement observée alors même que les températures étaient inférieures".

Qui donc a vendu  à l'AFP cette mèche, reliée à de la dynamite climato-sceptique  ? Le très sérieux Versuchsanstalt für Wasserbau, Hydrologie und Glaziologie de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Zürich (ici) :

"Selon leurs observations, trois glaciers étudiés depuis près d'un siècle ont fondu dans les années 1940, et plus particulièrement durant l'été 1947, à un rythme inégalé depuis le début des mesures. La moyenne des températures était pourtant inférieure à l'époque".

L'explication :

"La fonte a atteint 4% durant la période mais "ce paradoxe peut être assez aisément expliqué par les effets du rayonnement solaire" qui diminuent en fonction de la présence dans l’atmosphère de nuages ou d’aérosols - gaz et poussières - dus à la pollution ou à des causes naturelles (par exemple des éruptions volcaniques ou des tempêtes de sable tropicales), selon l’un des chercheurs de l’Institut zurichois, M. Matthias Huss".

Mais rassurez-vous braves gens :

""Le réchauffement climatique va certainement causer dans les prochaines années une fonte qui va certainement dépasser celle des années 40", a déclaré Martin Funk, chef du service de glaciologie de l’institut zurichois. "La nouveauté c’est qu’en général on associe la fonte des glaciers avec la température", a-t-il ajouté."

Certainement !

On a eu peur...

Francis Richard

L'étude est disponible (ici).

Nous en sommes au

514e jour de privation de liberté pour Max Göldi et Rachid Hamdani (de droite à gauche), les deux otages suisses en Libye

goldi et hamdani

Partager cet article

Repost0

commentaires

Robert 13/02/2010 20:48


Il faut quand même préciser que cette étude a été faite sur des glaciers de haute altitude, ça n'influe pas sur l'état des glaciers en moyenne et basse altitude (1500m) et surtout ça ne les empèche
pas de fondre et de régresser.


Francis Richard 14/02/2010 09:35


Vous avez parfaitement raison. Les petits glaciers et la partie des grands glaciers situés à faible altitude sont voués à disparaître, sauf refroidissement qui n'est pas à exclure.

Il faut toutefois noter qu'ils ne représentent pas grand chose en termes de surface et encore moins en termes de volume, et que le phénomène ne remonte pas aux dernières décennies.


hervé 02/01/2010 11:52


Bravo Bob rien à redire sur votre commentaire.Raz le bol de tout mettre sur le dos du co2 anthropique pour expliquer la modification du climat qui est un phénomène éminament complexe; Tout part
d'Arrenthius. A t'il vraiment prouvé que 3 dix millième de partie de l'atmosphère que represente le co2 aurait une telle influence sur la mofification du climat où sont les résultats de la methode
experimentale prouvant une telle assertion?
Il s'agirait de revoir les fondements même de l'idéologie écologiste


Louis HERVE


Francis Richard 03/01/2010 09:36


Je ne peux que vous approuver.


Bob 16/12/2009 12:01


Les études scientifiques sur les mesures et faits réels sont instructives et nous permettent de comprendre certains phénomènes parfois très complexes.

Ce qui est malheureux c’est la déclaration de Martin Funk ‘Le réchauffement climatique va certainement causer dans les prochaines années une fonte qui va certainement dépasser celle des années 40’.
En effet ce genre de déclaration gratuite et sans fondement discrédite l’étude scientifique faite sérieusement et l’école elle même.

- Quelle est la probabilité que la fonte dépasse celle des années 40 ? Quand on est ‘certain’ c’est du 90% … tiens ça me rappelle le GIEC !
- L’avancement/recul des glaciers est fortement dépendant de la quantité de neige qui les alimente, donc des précipitations. Un glacier peut avancer alors qu’il fait plus chaud. M. Funk devrait le
savoir.
- Quel réchauffement climatique ? M. Funk, comme le GIEC, n’est apparemment pas au courant que depuis 10 ans la terre ne se réchauffe plus et la tendance au refroidissement se confirme par le PDO
froid et le minimum solaire.

Contrairement au GIEC, aucun scientifique climato-sceptique ne peut prédire de combien sera le refroidissement et pendant combien de temps il va durer. Ça s’appelle la modestie scientifique.


Francis Richard 16/12/2009 14:11



Socrate disait : "tout ce que je sais c'est que je ne sais rien"...



Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens