Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 07:00
Geert WildersJeudi 26 mai 2011 le président de la commune de Savièse, Michel Dubuis, publie un communiqué ici, qui va être largement repris par les médias. 
  
Après avoir donné son autorisation pour la tenue d'une manifestation de l'UDC prévue le samedi 11 juin 2011 à la Halle des Fêtes de la ville, le Conseil communal revient maintenant dessus.

Pourquoi ? L'interdiction communiquée par le président socialiste de Savièse repose sur trois arguments :

- l'assemblée de l'UDC devait être ordinaire, or la présence annoncée tardivement d'"un invité extraordinaire" change la donne

- une "demande de contre-manifestation" faite le 25 mai 2011 est un autre élément nouveau

- enfin des menaces de débordements sont possibles en raison de "projets de rassemblements organisés sur Internet"
  
Conclusion : la sécurité ne peut plus être garantie sur le territoire communal et la manifestation est donc interdite.

Il est intéressant de noter que Michel Dubuis est au courant de la venue de Geert Wilders [dont la photo provient d'ici], l'invité extraordinaire du communiqué, depuis le 19 mars 2011, c'est-à-dire plus de deux mois avant la décision communale, que la contre-manifestation a été demandée par le Conseil central islamique suisse et que "cette décision communale est fondée exclusivement sur l'aspect sécuritaire et ne saurait être assimilée à une atteinte à la liberté d'expression".

Il convient de remarquer qu'il suffit de faire la demande d'une contre-manifestation et de faire des menaces de rassemblements sur Internet pour qu'il ne soit plus possible de s'exprimer librement.

Geert Wilders est présenté, avec un bel ensemble, par les médias romands comme un "extrémiste de droite".
 

Voici ce que, le 28 janvier 2010, Guy Millière écrit sur le site des Quatre Vérités ici


"
La réalité est très différente. Strictement rien dans les idées de Geert Wilders ne le rattache à ce à quoi on associe en général l’extrême-droite. Rien non plus ne permet de le qualifier de raciste. Économiquement, c’est un libéral classique, adepte du libre marché et de la liberté d’entreprendre. Politiquement, c’est un adepte d’une conception lockéenne du droit et du rôle du gouvernement dans la société. À l’échelle planétaire, c’est un ami d’Israël et des États-Unis."

Le Matin du 26 mai 2011 ici précise :

 

"Dans son pays, Geert Wilders est jugé pour incitation à la haine raciale et à la discrimination envers les musulmans. Il encourt jusqu’à un an de prison ou 7600 euros d’amende.

 

Le 23 mai dernier, le tribunal d’Amsterdam a rejeté une demande de la défense de Geert Wilders qui demandait l’abandon des poursuites à l’encontre du chef de file de l’extrême droite néerlandaise.

 

Geert Wilders est poursuivi pour avoir comparé le Coran au "Mein Kampf" d’Adolf Hitler dans des déclarations faites entre 2006 et 2008 dans les journaux néerlandais, sur des forums internet et dans son film de 17 minutes "Fitna" ("Discorde" en arabe). Film que le Valaisan Oskar Freysinger souhaitait projeter durant cette soirée à Savièse."

Guy Millière répond sur le site des Quatre Vérités ici :

 

"Wilders est – et c’est ce qu’on lui reproche en fait – inquiet de l’expansion de l’islam en Europe, désireux de mener le combat contre celle-ci et de poser des questions qui dérangent. Il considère l’islam comme imprégné d’idées totalitaires, d’appels à la violence, à l’intolérance, à la discrimination, à l’oppression des femmes et, précisément, au racisme.

Il a mené campagne sur ces thèmes et fondé à cette fin un parti politique, le Parti pour la liberté, qui est aujourd’hui la principale force politique de son pays.

Il a réalisé un court-métrage de seize minutes appelé "Fitna", largement diffusé sur le net, au sein duquel il juxtapose des phrases extraites du Coran, des déclarations de prêcheurs musulmans contemporains, et des images montrant la mise en œuvre de ce que prônent ces déclarations, par des gens qui les ont prises au sérieux : des attentats du onze septembre à l’assassinat de Theo Van Gogh…"

 

Pour en revenir à la manifestation de l'UDC, elle aura tout de même lieu le 11 juin 2011, mais à Sion, dans une salle plus petite, puisque sa capacité est de 220 places au lieu de 1000 à Savièse. Comme on le voit son interdiction à Savièse ne peut être assimilée à une atteinte à la liberté d'expression...
   

Francis Richard

L'internaute peut écouter ici sur le site de Radio Silence mon émission sur le même thème.

Note du 11 juin 2011 :

La manifestation de l'UDC n'a finalement pas lieu ce jour à Sion, d'un commun accord entre Geert Wilders et Oskar Freysinger, qui se sont rencontrés aux Pays-Bas le jeudi 9 juin 2011.

 


Voici le court-métrage Fitna qui signifie Discorde, réalisé par Geert Wilders et diffusé sur YouTube qui, entre autres, lui vaut d'être poursuivi :

1ère partie :
   
   
 
2ème partie :
     

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Suisse
commenter cet article

commentaires

LMDM 28/05/2011 09:03



Méthodes identiques à celles employées contre les Universités d'Eté du FN en 2003 par exemple et pour bien d'autres rassemblements. En 2002, signé un an et demi avant l'UDT prévue à PAU n'a pu se
tenir au dernier moment un mois avant pour cause de salle en travaux !?... Rabattue sur ANNECY où elle s'est finalement tenue, il a été tenté la même démarche qu'ici pour trouble à l'ordre public
à l'Hôtel Impérial. Les motifs idéologiques étaient les mêmes, aussi insensés. Il y a avit contre Annecy 70 associations de gauche dont certaines ne comptaient que trois membres ! Ce que nous
avons appelé la "Démocratie totalitaire" de conception et de mise en oeuvre communiste et avec leurs méthodes. Ils n'ont donc rien changé à leur "Technique" !... Le maire de Serviaise est
probablement "tenu" par quelque chantage occulte...



Francis Richard 28/05/2011 09:05



Quand on veut empêcher un adversaire politique de s'exprimer on utilise le chantage du trouble à l'ordre public pour le museler.



Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages