Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2019 4 04 /07 /juillet /2019 16:30
Un été 1928, de Gilles de Montmollin

Pour être exact, le roman de Gilles de Montmollin commence non pas lors d'Un été 1928, mais lors d'un printemps de ce millésime, au nord de l'archipel du Svalbard, dans l'Océan Arctique, et sur la côte occidentale de l'Afrique, entre Cap Juby et Agadir.

 

Dans chacun de ces deux endroits, les héros de cette aventure font leur apparition: Albert Schneider et Antoine Esnault. Le premier est un homme d'affaires sans vergogne qui a fait fortune grâce à un système de Ponzi. Le second est pilote à l'Aéropostale.

 

Au nord de l'archipel du Svalbard, Albert Schneider est à bord du dirigeable Italia quand celui-ci se fracasse sur la glace lors de sa troisième expédition. Auparavant Albert a repéré l'épave du Narwhal, le yacht de son ami Ambrose, disparu l'été précédent.

 

Entre Cap Juby et Agadir, Antoine Esnault se fait tirer dessus par un Maure alors qu'il pilote un Breguet 14 de l'Aéropostale à basse altitude. Ce héros de la Grande Guerre surréagit: il vire, pique et passe au ras du tireur et de l'homme qui l'accompagne.

 

Albert Schneider réchappe de l'accident de l'Italia mais doit renoncer à retrouver le Narwhal, se promettant d'y retourner ultérieurement. Antoine Esnault est viré de l'Aéropostale à cause de l'incident: les Espagnols ont mis cette condition au maintien de la ligne.

 

Embauché pour piloter un hydravion FAB par une riche américaine, Ethel Floyd, dont le navire mouille à proximité du Spitzberg, Antoine Esnault apprend là-bas qu'il doit retrouver les éventuels survivants de l'Italia et surtout l'un d'entre eux, Albert Schneider.

 

L'aventure débute réellement avec la rencontre des deux protagonistes, dont les destins vont se trouver désormais liés, malgré qu'ils en aient. C'est une aventure extraordinaire, pleine de péripéties et de suspense, où se mêlent savamment fiction et réalité historique.

 

Dans cette aventure divertissante, improbable par moments, mais toujours plausible, qui se déroule sur eau, sur terre et dans les airs, l'auteur ne se montre pas avare d'authentiques détails techniques, ce qui prouve un respect du lecteur qu'il convient de saluer.  

 

Francis Richard

 

Un été 1928, Gilles de Montmollin, 240 pages, BSN Press

 

Livres précédents:

Pour quelques stations de métro, Mon Village (2013)

La fille qui n'aimait pas la foule, BSN Press (2014)

Latitude noire, BSN Press (2017)

Une sirène, BSN Press (2018)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens