Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  • Les dressings, d'Annik Mahaim (22/09/2021)
    Les dressings ? Il s'agit d'un mot de franglais, qui est la forme abrégée de dressing-room signifiant en anglais penderie . D'après le Longman, Dictionary of Contemporary English , dressing tout court a en effet trois acceptions: - mélange de liquides...
  • Dans l'attente d'un autre ciel, de Damien Murith (20/09/2021)
    Une tour grise de béton, et à l'intérieur, derrière une porte du treizième étage, un enfer invisible. Le narrateur habite cet appartement avec sa mère. Qui ne se remet pas du départ du père, parti avec sa sale putain . Tout va à vau-l'eau depuis, plus...
  • Inflorescence, de Raluca Antonescu (20/09/2021)
    Elle pensa à une inflorescence, un petit élément indissociable d'un tout, et nécessaire à l'enchevêtrement de l'ensemble. Cette définition que livre au passage une des quatre protagonistes du roman de Raluca Antonescu en donne le sens figuré. Au sens...
  • Le cadavre du 25, de Laurence Burger (18/09/2021)
    - Je crois que personne n'y a pénétré depuis que le locataire y a déposé les boîtes, donc environ huit ans. - Et vous ne vous êtes jamais rendu compte qu'il y avait un mec qui pourrissait ici depuis tout ce temps? Le cadavre du 25 aurait pu y pourrir...
  • La dernière danse des lucioles, de Stéphanie Glassey (16/09/2021)
    Ses amies avaient adoré. Elles s'étaient absentées à la recherche de leurs propres décorations. Au fur et à mesure de leurs retours victorieux, les lumières s'étaient éteintes, laissant place aux petites boules colorées. Elles dansaient toutes, les lucioles...
  • On ne se remet jamais d'une enfance heureuse, de Roland Jaccard (14/09/2021)
    Dites trente-trois. Ce livre comporte trente-trois textes, dont celui qui lui donne son titre. Roland Jaccard a passé sa jeunesse à Lausanne. Sans regrets, il a quitté Paris le 13 juillet 2020 pour y retourner. Sans se retourner vers Paris: Ce qui m'attristait...
  • Relax Max !, de Jean-Marie Reber (13/09/2021)
    Toi, tu ne tournes pas rond. Il faudra que tu me dises ce soir ce que tu as sur le coeur et ce que tu mijotes avec cette chère Gina, cette fois avec un minimum de franchise. En attendant, Relax Max! Relax! La vie d'avocat du narrateur est stressante....
  • Souvenirs en similicuir, de Nadia Boehlen (12/09/2021)
    La narratrice de ce roman se penche sur son passé et ce sont des Souvenirs en similicuir rouge qui en émergent, comme la couverture des albums de photos de sa famille, comme les quatre chaises de la cuisine familiale ou comme l'édition des classiques...
  • Ces orages dans la tête, de Roland Jeanneret (10/09/2021)
    - Papa, il a des fois un orage dans la tête. C'est dur pour lui: il est très fatigué et il peut pas dormir. Dans la tête de Bastien, cinq ans à l'époque, et de sa soeur, Manon, trois ans, cette formule naïve et réaliste est définitivement ancrée . Mais...
  • Les Vies de Chevrolet, de Michel Layaz (06/09/2021)
    Chevrolet , pour le commun des mortels, c'est une marque automobile américaine. Il ne sait pas qu'il s'agit d'un patronyme, qui plus est helvétique. Et qu'il a été cédé par celui qui le portait sans en tirer aucun profit. Michel Layaz s'est intéressé...
  • Lire, ou relire, LTI, la langue du IIIe Reich, de Victor Klemperer, en temps de propagandes (04/09/2021)
    En 1935, deux ans après l'arrivée des nazis au pouvoir, Victor Klemperer (1881-1960), professeur de philologie romane à l'université technique de Dresde, se voit destitué de son poste en raison de ses ascendances juives. Il poursuit son activité scientifique...
  • Premier sang, d'Amélie Nothomb (02/09/2021)
    On me conduit devant le peloton d'exécution. Le temps s'étire, chaque seconde dure un siècle de plus que la précédente. J'ai vingt-huit ans. Premier sang commence ainsi. L'histoire semble se répéter puisque le père du narrateur, André, est mort à vingt-cinq...

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens