Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  • L'utopie hydrogène, de Samuel Furfari (22/09/2022)
    Ignorer les fondements de la chimie entraîne les gens dans l'utopie hydrogène, à leur faire croire que l'on invente de nouveaux procédés. Au premier rang des utopistes de l'époque figurent les écologistes et ceux qui les écoutent, tels que les gouvernants...
  • Vanité, de Reynald Freudiger (19/09/2022)
    Le vieux Pedro Carvalho appelle sa fille le mercredi soir et lui fredonne au téléphone les premiers mots d'un fado séculaire: "Je connais une rue, à Lisbonne, que les enfants désertent." Les premiers mots de ce fado s'appliquent en fait à sa fille Ana...
  • Chants de la Rue des Forgerons, de Ndriçim Ademaj (18/09/2022)
    Tu peux t'habituer à mon absence sans peine, tout comme les oiseaux lorsqu'on leur a coupé les fils du téléphone Dans ce livre, il est question d'amour et de séparation, qui ne vont pas l'un sans l'autre, ce qui conduit le poète à cette exhortation: Jeunes...
  • Les Larmes de ma mère, de Michel Layaz (17/09/2022)
    Le narrateur égrène des souvenirs d'enfance à partir d'objets qui ressemblent à une loterie, une loterie étrange, la loterie de la vie. Mais l'inventaire à la Prévert de ces objets, qui sont autant de petits chapitres du récit, n'est guère exhaustif....
  • Quand meurent les éblouissements, d'Anne-Frédérique Rochat (15/09/2022)
    La jeune fille en bleu fut appelée, elle était spécialement jolie, avec une taille très fine et de beaux seins. Chiara pensa que c'était la poisse de passer après elle. La porte du fond se referma et le long couloir s'obscurcit. Elle n'était plus que...
  • Dans le cendrier du temps, de Markus Hediger (13/09/2022)
    Dans le cendrier du temps je trouve un souvenir écrasé mais paraît-il bien vivant. Dans ce début de poème, dédié à Nuno Jùdice, le titre du recueil de Markus Hediger fait son apparition, dans la quatrième partie, ou mouvement, de cette romésie , qui se...
  • La maison au pied du grand glacier, de Tiffany Jaquet (12/09/2022)
    La jeune femme reste bouche bée devant cette apparition inattendue. Comment son errance a-t-elle pu l'emmener devant un tel édifice dressé au fin fond de nulle part? Aucun bâtiment de cette ampleur n'est indiqué sur la carte. Hannah est une randonneuse...
  • L'Amant de la déesse Lune, d'Alain Bagnoud (09/09/2022)
    Le roman existe! dit Morel. Je le sais de source sûre. Il est de grande qualité, semble-t-il. On a même utilisé à son sujet le terme de "génial". Pablo est l'auteur présumé de ce roman. Morel est l'éditeur de son seul et unique roman publié. Il s'adresse...
  • Willibald, de Gabriella Zalapì (07/09/2022)
    Willibald est un vieux prénom germanique qui au jeu de la décomposition donne "wiljô": volonté, désir, souhait et "baldraz" pouvoir, force, bravoure, audace. Dans ce récit, son arrière-petite-fille, Mara, aimerait savoir qui est l'homme qui a tant aimé...
  • Une légère oscillation, de Clément Baudouin (06/09/2022)
    Le livre s'ouvre sur deux épigraphes: De la méditation naît la sagesse. Bouddha Rien n'est particulièrement difficile si on le divise en petites tâches. Henry Ford Ces deux citations résument très bien le propos de ce roman, dans l'ordre choisi par le...
  • Les ballerines rouges, d'Anne Prêtre (04/09/2022)
    On y parle d'Elle, de Lui, de leurs rencontres et de leur vie. On ignore comment ils s'appellent, où ils vivent parce que cela n'a pas d'importance. Cela n'a peut-être pas d'importance, mais le fait est que nommer les êtres et les choses est rassurant....
  • Un Noël avec Winston, de Corinne Desarzens (02/09/2022)
    Et Winston, Winston Churchill, c'est Noël. Noël à lui tout seul. Délibérément Corinne Desarzens a choisi de dresser le portrait de Winston par séquences, sans trop se soucier de chronologie, même si celle-ci est toujours présente en filigrane, jalonnée...
  • Grains noirs, d'Alexandre Hmine (02/09/2022)
    Je relis ma nouvelle primée. Elle ne me plaît plus. Peut-être qu'il est temps de salir d'autres pages, semer d'autres grains noirs. C'est à la fin de ce roman que le narrateur dit cette phrase. Elle en résume le propos. Les Grains noirs sont en quelque...

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens