Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 11:55
"Self-sécurité" de Pierre-Olivier Drai

L'insécurité est grandissante dans nos pays. Or, sans sécurité, il n'est point de liberté. La solution de facilité, inefficace, est de s'en remettre à la seule puissance publique pour l'assurer et, autrement, de s'en laver les mains.

 

Dans Self-sécurité, Pierre-Olivier Drai montre, a contrario, que la sécurité est une affaire trop sérieuse pour ne la confier qu'au public, qu'en fait elle est l'affaire de tous et que plus les individus s'impliquent dans leur propre sécurité plus il y a de chance que l'insécurité générale diminue.

 

Dans son introduction, Pierre-Olivier Drai reproduit un schéma à partir duquel son livre se développe:

"Self-sécurité" de Pierre-Olivier Drai

Dans ce schéma, figurent les trois acteurs et demi d'une société, représentés par des cercles. Ce sont:

 

- la communauté dont l'individu est un sous-ensemble: l'individu, "particule irréductible" de la société, non seulement protège lui-même son habitation ou son ordinateur, mais il se défend lui-même de plus en plus et, de plus en plus, défend les autres; et il le fait conformément aux droits naturels, "consubstantiels à la personne", que sont, entre autres, la sûreté et la résistance à l'oppression, qui, traduits en droit positif, ont donné les articles du code pénal sur la légitime défense, le droit d'appréhension, l'obligation d'assistance et de secours, la mise en danger d'autrui, la propriété, etc.

- la puissance publique  (police, gendarmerie etc.)

- le secteur privé de la sécurité  (gardiennage, vigiles, gardes du corps, détectives privés etc.)

 

Ces acteurs agissent indépendamment les uns des autres, mais ils interagissent également entre eux. Ce sont ce que l'auteur appelle:

 

- la community policing: "l'ensemble des actions organisées par la police en lien avec la communauté", via auxiliaires de police, adjoints de sécurité, indics, témoins...

- l'externalisation entre la puissance publique et le secteur privé de la sécurité

- la pâquisation entre la communauté et le secteur privé de la sécurité: les commerçants du quartier des Pâquis à Genève "ont obtenu de pouvoir louer les activités d'une société de gardiennage pour qu'elle effectue des patrouilles la nuit sur la voie publique", la grande novation étant de permettre au secteur privé de la sécurité de "faire [son] travail dans la rue"

 

L'ensemble de ces sept actions et interactions constituent la résilience d'une société aux chocs internes et externes. Le livre de Pierre-Olivier montre ainsi qu'il existe des moyens pour que chaque individu prenne en main sa juste part de sa sécurité, seul, en interaction avec la puissance publique ou avec le secteur privé de la sécurité:

 

"On dénonce l'individualisme contemporain alors que le problème est justement que la société s'est détournée de l'individu pour obéir à des intérêts de groupes qui nécessitent pour exister une adhésion exclusive [...]. En retombant sur l'individu et sa compétence, le ciment social peut à nouveau prendre."

 

Il conclut: "De même que la bonne sécurité est celle qu'on ne remarque pas, la vraie sécurité est celle que nous exerçons inconsciemment, par la prudence, le bon sens et le sens de la responsabilité qui nous porte."

 

Francis Richard

 

Self-sécurité, Pierre-Olivier Drai, 90 pages, Les Belles Lettres

 

Dans la même collection des Insoumis, dirigée par Patrick Smets:

 

D'or et de papier de Benoît Malbranque

Libérons-nous de Pascal Salin

L'argent des autres d'Emmanuel Martin

Le silence de la loi de Cédric Parren

Prohibitions de François Monti

Petit traité d'anti-écologie de H16

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Les insoumis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages