Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mars 2018 3 07 /03 /mars /2018 23:30
Les névroses sexuelles de nos parents, de Lukas Bärfuss, à l'Oriental, à Vevey

Dans sa version française (due à Bruno Bayen), la pièce de Lukas Bärfuss, Les névroses sexuelles de nos parents, a été créée au Théâtre de Vidy le 18 janvier 2005 par son traducteur. Elle est reprise ces jours par la Compagnie Tête en l'Air à l'Oriental-Vevey. Ce soir avait lieu la première devant un public conquis.

 

Le décor est simple: quelques chaises autour de la scène, quatre panneaux blancs pivotants. Ce qui permet au spectateur d'imaginer les six lieux où se déroule l'histoire: un stand de primeurs, un appartement bourgeois, un cabinet de médecin, une chambre d'hôtel, un hall de gare, un terrain de camping.

 

Sur scène, trois femmes, trois hommes. Enfin, c'est vite dit, parce que l'une des femmes n'est encore qu'une toute jeune fille. Et c'est cette jeune fille, Dora (Carole Epiney), livrée à elle-même, qui va être le révélateur de ce que sont réellement et égoïstement les grandes personnes de son entourage proche.

 

Dora travaille sur le stand de primeurs de son chef (Arthur Arbez), dont la petite entreprise connaît la crise, dans l'ombre de sa mère, la femme (Anne Salamin). Dora croit tout ce que dit son père (Jacques Maitre) et dit OK à sa mère (Rebecca Bonvin), même quand elle lui dit d'arrêter les médocs prescrits pour la calmer.

 

Grâce à l'arrêt de ces pilules, la mère de Dora croit retrouver sa fille: de mutique elle se met en effet à faire des phrases, d'apathique elle aurait plutôt maintenant un trop-plein de vie. Elle ne peut soupçonner qu'elle va en quelque sorte lui ôter tous ses freins, d'autant que candidement Dora ne voit pas le mal là où les autres le voient:

 

Il n'y a pas de mal à ça, répète-t-elle sur tous les tons...

 

C'est pourquoi elle se laisse séduire par l'homme délicat (Anthony Gerber), qui n'est pas si délicat que ça avec elle... du moins au début de leur relation. C'est pourquoi aussi, par exemple, sont très nature et très directes ses réponses aux questions que lui pose le médecin qui lui parle en voix off et en écho (Jean-Luc Wey).

 

Sans porter de jugement, Lukas Bärfuss, via Dora, cette petite personne, cette femme-enfant (qui en a encore quelques comportements), souligne les interdits de la société, révèle les non-dits des parents, pose les problèmes que sont l'avortement et l'eugénisme: il remue en somme tous ceux qui se donnent un peu trop bonne conscience.

 

Dans cet exercice, non dépourvu d'humour, le jeu des comédiens est primordial et le pari est tenu dans cette mise en scène de Jacques Maitre: tous, autour de Dora, y contribuent, et Dora elle-même, qui n'a pas tant que ça de fêlure aux étages supérieurs est confondante de naturel et de franc-parler. Et cela n'est pas sans portée...

 

Francis Richard


Accès:

Oriental-Vevey

Rue d’Italie 22
CH-1800 Vevey

 

Réservations:

Tél. : 021 925 35 90
www.orientalvevey.ch
e-mail : info@orientalvevey.ch

 

Mise en scène: Jacques Maitre

Jeu: Arthur Arbez, Rebecca Bonvin, Carole Epiney, Anthony Gerber, Jacques Maitre, Anne Salamin

Collaboration artistique: Carole Epiney

Création lumière: Aurélien Cibrario

Scénographie: Stéphanie Lathion

Ambiance sonore: Julien Wey

Voix off: Jean-Luc Wey

Administration: Steve Riccard

 

Prochaines représentations:

 

Du 8 au 11 mars 2018 à l'Oriental de Vevey

Jeudi et vendredi: 20h

Samedi:19h

Dimanche:17h30

 

Du 22 au 25 mars 2018 au Petithéâtre de Sion

Jeudi à 19h

Vendredi à 20h30

Samedi à 19h

Dimanche à 17h

 

Du 3 au 9 mai 2018 au Pulloff Théâtres à Lausanne

Mardi à 19h

Mercredi à 20h

Jeudi à 19h

Vendredi à 20h

Samedi à 19h

Dimanche à 18h

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens