Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 09:22

Le 9 mai dernier avait lieu la 4ème fête de bienfaisance de l’association Sao Mai – Etoile d’Avenir.

Créée en septembre 2006 cette association a pour but, selon ses statuts:

« de parrainer le centre « Maison d’Amour Xuang Phong » dirigé par les Sœurs Marie-Pierre et Hai à Thu Duc (Vietnam), ce lieu accueille actuellement 42 enfants de 5 à 12 ans issus de familles défavorisées. Repas, siestes, ateliers manuels, danse, chant y sont associés ».

Sœur Hai  a rejoint la Maison du Père le 2 février de cette année. Le site de l’association (ici ) en dresse le portrait en ces termes :

« (Elle) était l’une des responsables de la Maison Xuang Phong. Avec sa disparition c’est toute la famille de la Maison Xuang Phong qui est touchée en plein cœur. Elle perd une merveilleuse mère, une adorable protectrice, un emblème de bonté. Sa lutte pour le bien-être des enfants ne doit pas s’éteindre. »

Sao Mai est présidée par Madame Dao Nguyen Anh. Monsieur Nguyen Tat Tuan en est le Secrétaire et Madame On Kim Hanh la Trésorière.

Pour récolter des fonds Sao Mai organise une fête annuelle de bienfaisance qui est la principale source de recettes, en dehors de dons en espèces et en nature, qui représentaient moins de 15% des recettes en 2008.

Cette année cette fête avait pour cadre  la salle communale du Petit-Lancy qui peut contenir autour de 400 convives. Comme au fil des ans cette fête connaît un succès grandissant, les organisateurs sont conduits à la tenir dans une salle toujours plus grande et donc  à changer de lieu à chaque fois.

J’ai employé le terme de convives parce que la fête comprend repas et spectacle et que le spectacle se déroule pendant le repas du soir. Les repas de midi et du soir permettent de goûter à des spécialités vietnamiennes, que les connaisseurs apprécient pour leur raffinement et que je recommande à ceux qui les ignorent encore.

Si l’entrée est libre à midi, il est demandé, en soirée, une petite contribution qui donne droit d’accès au spectacle. Le spectacle est essentiellement composé de danses diverses – cette année indiennes et modernes – et d’une démonstration d’arts martiaux.

Pour simplifier la gestion des repas un comptoir, situé, à l'entrée, vend non seulement les bons d'entrée mais aussi des bons pour les boissons qui sont délivrées au bar, et pour les différents plats et desserts, délivrés en deux points distincts, situés sur le côté de la salle de spectacle.

Pour permettre à ceux qui le souhaitent de sortir un peu, pour prendre l’air ou pour fumer, un coup de timbre de l’association vous est appliqué sur la main, ce qui facilite le contrôle de l’accès à la salle. 

L’organisation de cette fête engendre des dépenses qui sont réduites au minimum grâce au bénévolat de tous ceux qui participent à sa préparation et à son déroulement. En  moins de 3 ans – de septembre 2006 à décembre 2008 – un bénéfice de 23'434 francs a pu être dégagé.

18'246 francs ont déjà été répartis en aides, principalement donc à la Maison Xuang Phong, qui en a reçu plus de 40%. Ce montant a permis d’assurer un petit-déjeuner aux enfants pendant une année et à offrir des bicyclettes à une dizaine d’enfants dont le domicile est éloigné.

Sao Mai étend ses aides à d’autres laissés-pour-compte de la société vietnamienne. C’est ainsi qu’une part des bénéfices est dévolue à la Maison Hong, dirigée par Madame Vuong, qui recueille, à Saigon et à Tay Ninh, une cinquantaine d’orphelins dont certains sont paralysés. 

Une autre part des bénéfices est affectée au centre Xom Nho Nui Sang, qui se trouve à Nha Trang et qui s’occupe de lépreux, et à la Maison Thiên Tâm qui distribue quatre fois par semaine des repas végétariens gratuits à 400-500 personnes.

Sao Mai aide également deux orphelinats, Hoa Mai et Dieu-Phap, et un centre d’hébergement, Vi Long Nhân Ai, pour personnes âgées et pour handicapés, qui est, lui, situé à Phu Hoa. Enfin Sao Mai fournit des carnets de santé à des hommes et des femmes qui sont malades et dont la situation est tellement précaire qu’ils n’auraient pas autrement accès aux médecins et aux médicaments.

Toutes ces actions sont rendues possibles grâce à un change très favorable entre le franc suisse et le dong vietnamien,  qui permet d’amplifier les possibilités que donne le pouvoir d’achat local. La générosité de la communauté vietnamienne de Suisse, fortement implantée à Genève – et de ses amis –  montre qu’elle n’oublie pas ici, dans son riche pays d’accueil, ses compatriotes d’Asie du Sud-Est.

Francis Richard

Renseignements utiles sur l’Association Sao Mai :

CCP :

17-264829-5

Adresse :

Case postale 4

1226 Thônex

SUISSE

 

assosaomai@yahoo.fr

L'internaute peut écouter sur le site de Radio Silence ( ici ) mon émission sur le même thème.

Ou regarder en exclusivité quelques extraits du spectacle :




Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Suisse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages