Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 06:00
Mon soutien au Collectif des climato-réalistes

Le 10 septembre dernier j'ai apporté mon soutien au Collectif des climato-réalistes créé dix jours plus tôt.

 

Pourquoi? Parce qu'il s'agit de raison scientifique garder devant la véritable propagande déversée dans les médias main stream sur le réchauffement climatique.

 

Le Collectif des climato-réalistes est hébergé par Skyfall. Il a publié le 1er septembre 2015 un texte que je reproduis ci-après, volontairement seulement maintenant, un mois jour pour jour avant le début, à Paris, de la 21e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, COP21.

 

Pourquoi? Parce que je sais que la propagande va s'intensifier et que c'est donc maintenant le bon moment pour entrer en résistance contre elle, celui de son grand déferlement.

 

Nathalie Kosciusko-Morizet a déjà traité les climato-sceptiques de "connards" le 5 octobre 2015 dans le Grand Journal de Canal+... Fénelon disait que "dans les discussions, les injures sont les raisons de ceux qui ont tort"...

 

Aussi, plutôt que de m'offusquer du qualificatif dérisoire employé par cette dame à l'encontre de mes semblables, préféré-je le reprendre à mon compte et, exceptionnellement, signer ce billet de ce pseudonyme qui rime avec mon patronyme.

 

Francis Connard

 

Texte du 1er septembre 2015 du Collectif des climato-réalistes, suivi la liste des soutiens individuels mise à jour au 26 octobre 2015, où figure l'alter ego du signataire des lignes ci-dessus:

 

À l’approche de la conférence de Paris qui accueillera en décembre les représentants de tous les pays pour lutter contre l’évolution du climat, nombreux sont ceux, individus et associations, qui souhaitent exprimer leur préoccupation devant la propagande actuelle qui impose une véritable panique. La peur irrationnelle qui nous est quotidiennement distillée est l’œuvre d’une bureaucratie climatique dont l’intérêt objectif est d’aller toujours plus loin dans l’outrance et les prophéties de malheur. Pour lui faire face a été lancé le 1er septembre 2015 le Collectif des climato-réalistes, qui regroupe individus et associations rassemblés derrière un même projet : favoriser le retour à la raison dans le regard commun sur le climat.

L’absence de tout réchauffement statistiquement significatif à l’échelle de la planète depuis maintenant près de vingt ans, la hausse modérée et sans accélération du niveau de l’Océan depuis un siècle, la stabilité de la banquise à l’échelle globale ou encore la baisse de l’intensité cyclonique de ces dernières années ne sont que quelques exemples des observations de plus en plus nombreuses qui indiquent que l’approche de la question climatique ne saurait se réduire à des slogans culpabilisateurs. Le prétendu « consensus » sur la responsabilité humaine n’est qu’un leurre, nombreux sont les scientifiques parmi les plus éminents qui expriment leurs doutes sur la question. En ostracisant ces opinions dissidentes si essentielles à la bonne marche de la science, ce faux consensus imposé retarde notre compréhension du système climatique en même temps qu’il incite à des politiques irrationnelles et donc contre-productives.

Le temps est venu d’accepter que le climat a toujours changé et que l’humanité devra s’y adapter demain comme elle s’y est tant bien que mal adaptée hier. Une entente mondiale permettant à chacun d’être mieux protégé des aléas météorologiques est une belle ambition, dont la réalisation nous emplirait tous de fierté. Toutefois, cette ambition ne produira ses fruits que si elle ne grandit pas à l’ombre d’une peur arbitraire qui conduit à se tromper d’adversaire et à se focaliser sur les gaz à effet de serre, dont l’importance apparaît comme grandement exagérée. L’attention consacrée à l’avenir climatique est devenue une obsession démesurée qui risque fort de faire oublier les vrais enjeux collectifs de ce début de siècle.

Le Collectif des climato-réalistes se propose d’organiser diverses manifestations et de promouvoir des initiatives qui porteront un regard alternatif au discours dominant. L’objectif unique du Collectif est de contribuer à une information francophone sur le climat qui tranche avec la litanie catastrophiste actuelle. Le Collectif n’a aucun but lucratif, politique ou confessionnel.

Avec ses neuf ans d’existence et une notoriété qui s’étend dans toute la francophonie, le blog Skyfall est apparu comme le lieu d’expression le mieux adapté pour les climato-réalistes. En accord avec ses animateurs, Skyfall devient ainsi aujourd’hui le domicile internet de référence du Collectif. C’est donc prioritairement sur Skyfall que le Collectif publiera informations et annonces diverses, qui pourront bien entendu être relayées aussi ailleurs.

Tous ceux, individus ou associations, qui désirent soutenir le Collectif sont les bienvenus. Le Collectif souhaite vivement s’élargir aux sensibilités les plus variées et incarner ainsi cette large frange de la société civile qui, au-delà de tout clivage partisan, ne se reconnaît pas — ou plus — dans les discours alarmistes et culpabilisants sur le climat.

Vous pouvez contacter le Collectif des climato-réalistes en envoyant un courrier à l’adresse collectifdesclimatorealistes@gmail.com en précisant, si vous voulez apporter votre soutien :

- pour les personnes morales : intitulé exact, site internet ;

- pour les personnes physiques : prénom, nom, profession actuelle (si vous êtes retraité : dernière profession exercée, ou bien la plus significative), éventuellement lien vers un page personnelle, un site ou un blog (limité à un seul lien).

 

Comité scientifique :

Jacques Duran (physicien, directeur de recherches au CNRS (e. r.))

François Gervais (physicien, université François Rabelais, Tours)

Benoît Rittaud (mathématicien, université Paris-13, Sorbonne-Paris-Cité)

Camille Veyres (Mines-Telecom)

István Markó (chimiste, université catholique de Louvain)

Reynald Du Berger (géophysicien, université du Québec à Chicoutimi)

 

Comité d’organisation :

Marie-France Suivre

Christian Gérondeau

Pierre Bouteille

Benoît Rittaud

L’équipe de Skyfall

 

Personnes morales membres du Collectif  (mis à jour le 21 octobre 2015) :

Amicale des Foreurs et des Métiers du Pétrole

Association française des climato-optimistes

Association pour la liberté économique et le progrès social

Contribuables Associés

Institut de recherches économiques et fiscales

Institut Turgot

Students for liberty

Liberté Chérie

Héritage et Progrès

des Gadz’Arts d’Aix-en-Provence

le club des Grogniarts du CO2 (rassemblement informel de cadres de l’industrie, du commerce, de
l’enseignement et d’organismes scientifiques)

La Terre du Futur

Observatoire de l’éco-malthusianisme

 

Soutiens individuels au Collectif (mis à jour le 26 octobre 2015) :

Jean-Charles ABBÉ (chercheur en radiochimie), Florin AFTALION, Paul ALBA (retraité de l’industrie pétrolière), Pierre ALLEMAND (ingénieur chimiste), Angélique ANDRÉ (naturopathe-herboriste), Vincent ANDRES (éditeur), Rémi ANFRAY (géologue), Pierre ANIORTÉ (ancien promoteur immobilier), Gilles ARGY (ancien directeur R&D et ancien président du réseau national métariaux et procédés de l’ANRT), Max ARIES (retraité ingénieur dans le nucléaire), Éliane ARNAUD (ancienne enseignante de physique-chimie), Charles AUBOURG (professeur à l’université en géosciences), Jean-Pierre BARDINET (ingénieur), Yves BARDINET (ingénieur des Mines), Jean-Jacques BARRET (retraité), Monique BARRET (conseillère professionnelle retraitée), Mathieu BATAILLE (neurologue), Jacques BAUDOUIN (ingénieur), Jacques BAUGAS (lieutenant au long cours), Jean-Michel BÉLOUVE, Vincent BÉNARD (ingénieur en aménagement du territoire), André BENOIT (ingénieur chef d’entreprise), Sébastien BERTHAUD (juriste/Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie), Laurent BERTHOD (ingénieur agronome), Pierre BESLU (Commissariat à l’Énergie Atomique), Holly BIRTWISTLE (technicien de laboratoire retraité), Jean-Didier BODIN (ancien directeur de compagnie de chemins de fer), Michel BOILEAU, Jean-Guy BOITEAU (chimiste organicien), Henri BONDAR (chercheur en physique), Pierre BONN (ingénieur), Camille BOUCHET (agriculteur éleveur ovin), Hélène BOUCHET (agriculteur éleveur ovin), Jacques BOUDIER (ingénieur ESE), Joel BOURGUIGNON (ingénieur en électronique et technologies de l’information), Claude-Alain BOURINAT (médecin généraliste retraité), Patrick BOUSQUET DE ROUVEX (ancien scénographe et agent immobilier), Guy BOUTOUT (plasturgiste), Paul BRAAT (pneumologue retraité), Claude BRASSEUR (mathématicien), Christian BREDIN (médecin gastroentérologue et oncologue), Éric BRYS (ingénieur), Yves BUCHSENSCHUTZ, Thibaud CALMETTES (ingénieur domaine spatial), Christophe CANAL (directeur financier d’un groupe d’entreprises), Bernard CAPAI (chimiste), Jean-Louis CARTEL (médecin biologiste retraité), Patricia CARTIER-MILLON (comédienne metteur en scène et documentariste), François CARTON (ingénieur), Claude CAZELLES (infographiste-imprimeur), Christophe CHALVIGNAC (chef d’entreprise), Geoff CHAMBERS (ancien illustrateur et chargé de cours à l’université), Pierre CHAPERON, Luca CHAPITEAU (étudiant en journalisme), Pierre CHOMETON (ingénieur arts et métiers), Christophe CLEMENT (physicien neutronique), Marc CLERENS (consultant), Jean-François COCHET (dessinateur-projeteur en génie civil), Roger COMTAT (ancien chargé des travaux neufs et de l’entretien d’une usine d’ordinateurs), Jean-Paul CORNEC (ingénieur télécom), Lucien COSTE (ancien attaché risques et environnement et créateur et chargé de cours sur les risques naturels), Richard COTTÉ (professeur de mathématiques), Jean Philippe CROS (médecin honoraire des hôpitaux), Jean-Pierre COUSTY (directeur de projets d’ingénierie), Bernard CURE (ingénieur agronome), Benjamin DAMIEN (directeur de business development), Pierre DAVID (ingénieur ICAM), Anne DEBEIL (retraitée ingénieur civil chimiste et conseil en environnement sécurité), Fred DECKER (météorologue), Patrick DE DOMPSURE (membre d’un cabinet d’accompagnement), Yvan DE LESPINAY DE PANCY (traducteur scientifique et technique), Bruno DE LIMBURG STIRUM (ingénieur civil mécanicien à l’université), Anne DE MARCILLAC (ingénieur agronome), François DENIEUL (ingénieur productions animales), Jean-Claude DESOYER (professeur des universités honoraire en physique), François DESPERT (praticien hospitalier émérite en pédiatrie-endocrinologie), Georges DEVIC (ingénieur en équipements thermiques), Gérérd DEVILLE (ancien chercheur en physique du solide), Jean-Pierre DHUMERELLE (ancien ingénieur au ministère de l’Environnement), Manoel DIALINAS (ingénieur de recherche retraité), Jean-Luc DIDIER (cultivateur), Cédric DILIGEON (directeur logistique dans l’industrie automobile), Emmanuel DUBREUIL (consultant), Éric DONNI (ancien ministre-conseiller aurpès de la délégation européenne au Burundi), Jean-Louis DUCLUSAUD (ancien membre permanent du Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable et ancien chargé de mission du Groupe Inter-Académique pour le Développement), Cyril DUCROCQ (ingénieur ISAE-ENSMA), Brieuc DU HALGOUËT (ingénieur), Laurent DUPARC (géologue ingénieur géotechnicien gérant de société), Laurent DUPONT (responsable technique et risques industriels), Jean-Louis DURET (chef d’entreprise), Pierre DUVIC (inspecteur de l’environnement au ministère de l’Écologie), Abderrahmane EL HARRADJI (professeur à l’université en géographie physique), Christiane EMPEREUR (médecin), Jean-Claude EMPEREUR (maire honoraire), Jean-Pol EPPE (ingénieur), Jacques ERNST (ancien responsable commercial à l’international), Maggy ERNST (ancienne directrice d’une centrale internationale de marchandises), Jean-Marc ESTELLON (chef d’entreprise), Michel FABRE, Max FALQUE, Sylvain FLEURY (enseignant en histoire-géographie), Fred FOURNIER (gérant entreprise énergies renouvelables), Stephen FOX (sculpteur), Pascal FOURNIER (chimiste dans un centre de recherche sur les biotechnologies marines), Alain GAIDE (ancien cadre d’entreprise), Pierre GAIRRET (ancien chef d’entreprise), Alain GAGNON (enseignant de philosophie), Claude GALLAS (ingénieur télécommunications en retraite), Gérard GALLAS (ingénieur - ancien directeur d’un laboratoire de recherche et de contrôle du caoutchouc et des plastiques), Jean-Louis GARNIER (ancien consultant en transport collectif urbain routier), Dominique GARRIGUES, Michel GAY (pilote), Marc GENEST (cardiologue), Katharine GIBBENS (formatrice en langue anglaise), David GILLAN (microbiologiste chargé de cours), Roland GILLAN (ingénieur électronique/informatique retraité), Raymond GILLARDIN (instituteur retraité), Alain GIRARD (ancien enseignant de sciences physiques), Stéphane GOTTY, Christophe GOUMAZ (ingénieur agronome), Bernard GRANDCHAMP (ingénieur agronome - œnologue), Pierre GRANDPERRIN (ancien PDG d’une société de services informatiques), Gilles GRANEREAU (météorologue et chef de projet environnement et tourisme), Pierre GRAVELINE (ancien formateur), Claude GRELLET (médecin), Michel GUIEAU (retraité de l’industrie gazière), Jean-Claude GUILLAUMIN (président d’une association historique), Jonathan GUINÉE (en recherche d’emploi), Laurent Larry GUYOT-SIONNEST (conseil start-ups), h16, Laurent HAEGELEN (agriculteur éleveur bovin lait), Jacques HENRY, Jacques HERMAN, Michael HOHMANN (architecte et expert en énergies propres), Jean-Paul HOUSSAY (officier de police retraité - police technique et scientifique), Richard HOWARD (ingénieur-chercheur EDF), Olivier HUIN (chef d’entreprise), Christophe HUON (magistrat), Michel JALLAS, Benoît KETTOUCHE (directeur commercial), Peter KIRBY (retired local government official), Bernard LAFARGUE (comédien), Éric LAURIAC (informaticien), René LAVERSANNE (chef d’entreprise conseil en financement de l’innovation), Marcel LEBICHOT (ancien responsable d’études de marché et de prévision), Françoise LE BORNE (directeur de cabinet honoraire), Jacques LEGRAND, René LE HONZEC (dessinateur), Marc LE MENN (responsable d’un laboratoire de métrologie et de chimie océanographique), Jacques LEMIÈRE (ouvrier), Didier LEMIRE (consultant), Michel LE NORMAND (ancien professeur de botanique et pathologie végétale), Jean-Luc LÉONARD (journaliste), Arthur LEPIC (journaliste et traducteur), Thierry LEPOINT (ancien professeur des universités en chimie), Alexis LESAGE (enseignant en physique-chimie), François LEVADOU (ancien ingénieur physicien), Thierry LEVENT (médecin hospitalier), Fabrice LIENARD (masseur-kinésithérapeute), Daniel LIMON (apiculteur), Pierre LORRAIN (journaliste et écrivain), Jean LUDOVICY (ancien pilote de ligne commandant de bord), Jean LUGAND (artisan spécialiste en brûleurs), Luc MAGNENAT (ancien enseignant de géographie), Christian MARCHAL (astronome), Didier MARÉCHAL (gérant d’un cabinet d’expertise comptable et de commissariat aux comptes), Henry-Pierre MARQUIS (officier de carrière en retraite), Michel MARTIN (ancien dirigeant d’une entreprise de formation et de conseil), Francis MASSEN (ancien enseignant de physique/mathématiques/informatique), Henri MASSON (professeur émérite à l’université), Jean-François MATHIEU (ancien formateur à l’Institut National de Recherche et de Sécurité pour la Prévention des Accidents et des Maladies Professionnelles), Mark McGUIRE (musicien), Jean Baptiste MENDIBURU (cadre commercial), Norbert MERJAGNAN (écrivain scénariste et éditeur), Jean MERMILLON (ancien officier supérieur de l’Armée de Terre), Nathalie MEYER-POTHIER (conseil financement entreprises), François MEYNARD (enseignant), Cyrille MICHEL (ingénieur et chef d’entreprise), Jean-Luc MICHEL (professeur des universités en communication), Pierre MONGIN (directeur de recherche honoraire de l’INRA), Serge MONIER (ancien cadre dirigeant dans l’industrie agro-alimentaire), Jacques-Marie MORANNE (expert NTIC), Lucien MORNET (ancien responsable informatique), Guy MUYLDERMANS (chimiste retraité responsable R&D et ancien enseignant), Willem MUYLDERMANS (professeur en sciences), Lars MYRÉN (retraité ingénieur civil chimiste et conseil en environnement sécurité), Georges NARD (géodésie), Marc NEIGEL (responsable administratif et financier dans une PME), Thierry NIDERMAN (traducteur scientifique), Jean NIVON (usine de fermetures de bâtiments), Louis NOHARET (ingénieur retraité), Hugues NOLLET (ingénieur génie civil), Jacques OLIVIER (ingénieur territorial), Lucien OULAHBIB (docteur en sociologie et habilité à diriger des recherches en sciences politiques), Robert PAGÉ, Alain PAILHÈS (ingénieur en électronique et génie atomique), Roland PASCOLO (senior consultant), Pierre PATOU (ingénieur automaticien), Jean-Pierre PELSENEER (ingénieur civil), Ludovic PENIN (andien directeur des systèmes d’information de grands groupes et ancien entrepreneur), Benoît PERRIN, Fernand PETIT (fonctionnaire honoraire), François PETIT (ingénieur en informatique), Françoise PETIT (mère au foyer), Jean-Louis PINAULT (hydrogéologue), Thierry PIOU (physicien), Raymond PISSART (ingénieur civil des mines retraité), Marc PISSAVINI (ingénieur de recherches en chimie), Anthony PITON (chef de projet dans l’industrie de l’énergie), Joseph PIZZO (actuaire-consultant et membre de l’Institut des actuaires), Daniel POLLET (ancien directeur technique d’une société de logiciels de conception électronique), Francis PONCET (rédacteur graphiste dans l’édition), Alain PRÉAT (géologue), André QUINTIN (ancien ingénieur agronome), Graziella RABAH (juriste et collaboratrice d’un élu en Nouvelle Calédonie), Marc RAZAIRE (arts et métiers), Jean-Michel REBOUL (graphiste), Jean-Claude RÉMONDET (retraité du forage et de la production pétrolière), Michel REY (restaurateur), Francis RICHARD (responsable d’une administration des ressources humaines), Jean-Pierre RICHAUD (ingénieur en mécanique énergétique), Denis RIÈS (dentiste), Denis RIEU (directeur commercial et marketing en électronique de loisir), Jean-Pierre RIOU (enseignant), Christian RIOUX, Chantal RITTAUD-HUTINET (professeur des universités en sciences du langage), Jacques RITTAUD-HUTINET (écrivain), Philippe ROBERT (chroniqueur politique), François ROBIN (médecin radiologue), Daniel ROMEAS (ingénieur retraité raffinage et pétrochimie), Daniel ROSSET-FOUCAUD (imprimeur retraité), John ROTSCHILD (retraité du secteur des assurances), Bertrand ROUFFIANGE (médecin radiologue), Serge ROULEAU (ingénieur), Martine ROUX (infirmière libérale), Olivier ROUX (enseignant en physique-chimie), Georges SAGNOL (ancien directeur de cabinet de conseil financier), Emmanuel SALA (gérant associé), Georges SCHELL (ancien associé d’un cabinet d’audit international), Alain SCHOLLAERT (élagueur), Jean François SCHUMACHER (chef d’entreprise), Samuel SCHWEIKERT (ingénieur en mécanique), Olivier SIBENALER (ingénieur conseil), François SIMONET (ancien directeur de la planification pour la gestion de l’eau et des écosystèmes aquatiques), Walter SIMONSON (ingénieur civil à l’université), Frédéric SOMMER (géologue), Jean SOUM-POUYALET (chirurgien-dentiste retraité), Eulalie STEENS (écrivaine sinologue et chargée de communication), Alain SYLVOS (ingénieur), Boris TCHERNISHOFF (responsable occasions et concessionnaire), Marcel TERRIER (risk manager), Erasmus THARNABY, Dirk THOENES (ancien professeur des universités en génie chimique), Fabienne THOMAS (médiatrice scientifique), Rémi THOULY (chargé d’étude technique), Régine TITELION (retraitée de la fonction publique), Alain TOULLEC (consultant-formateur), Guy VALLANCIEN (membre de l’Académie Nationale de Médecine et ancien professeur des universités en urologie), Jo VANDER HAEGEN (administrateur de sociétés), Catherine VAN VLIET-CONSTANTINIDOU (médecin anatomo-pathologiste retraitée), Brigitte VAN VLIET-LANOË (directrice de recherche émérite en géologie et sédimentologie), Christophe VARNIER (enseignant), Claude VERCAEMER (ancien directeur de la recherche technologique dans l’industrie), Jean-Louis VERDEAUX (ancien responsable développement durable pour une compagnie aérienne), Étienne VERNAZ (directeur de recherche spécialiste des déchets nucléaires), Charles VERNIN (arts et métiers), Vincent VERSCHOORE, Richard VIDALENC, Emmanuel VILMIN (statisticien et économiste), Joe WALLACH, Jean-Paul WEIBEL (ancien directeur d’usine dans l’industrie du caoutchouc et de la pharmacie/cosmétiques), Francis WEISS, Éric WERME (ingénieur logiciel), David WILSON (ingénieur chimiste), Thomas ZABULON (enseignant en chimie).

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Climat
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages