Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 17:00
La batrachomyomachie, traduction nouvelle de Bertrand Schmid

La batrachomyomachie est un mot constitué de:

  • batracho du grec ancien βάτραχος (batrakhos) "grenouille"
  • myo, du grec ancien μῦς (mus) "rat"
  • machie, du grec ancien μαχια (makhia), de μάχη (makhê) "combat"

 

Le livre, édité dans une traduction nouvelle de Bertrand Schmid, porte un sous-titre qui en exprime le propos: L'Ilion des grenouilles et des rats, c'est-à-dire La Troie (Ilion est l'autre nom de Troie) des grenouilles et des rats. Le lecteur est ainsi implicitement prévenu: il s'agit d'une parodie animalière de l'Iliade d'Homère.

 

Dans sa préface Sophie Bocksberger, de l'Université d'Oxford, rappelle que ce poème, une pure merveille littéraire, aujourd'hui réédité dans une traduction moderne, est attribué à Homère, mais que rien n'est moins sûr, puisque le texte qui nous est parvenu comporte des références au poète Callimaque... Il commence comme la fable d'Esope, Le Rat et la Grenouille, puis bascule dans l'épopée.

 

Cette traduction nouvelle est bien une traduction moderne. Bertrand Schmid s'en explique dans sa post-face. Il s'agit pour lui de transférer les références, recomposer les jeux de mots, ôter prudemment leurs racines du terreau originel pour les transplanter. Le texte grec se réfère à Esope, à Callimaque, le texte français s'inspire de Diderot, de Voltaire, de Cyrano de Bergerac... et convoque La Fontaine, bien sûr:

 

Un barboteur cyclopéen le vit et lui tint à peu près ce langage...

 

Dans le texte originel des expressions homériques voisinent avec des tournures triviales, Bertrand Schmid plus fidèle à l'esprit qu'à la lettre fait de même. Ainsi Athéna s'adresse-t-elle à Zeus son père: Papa, jamais plus je ne donnerai un coup de pouce aux rongeurs quand ils sont opprimés, puisqu'ils m'ont fait de nombreux torts, en bousillant mes gurlandes et mes lampes pour leur huile. Ce qu'ils ont fait a fini par me gonfler...

 

Même s'il résulte d'un pari entre érudits, cette traduction d'un texte qui, à l'époque byzantine, servait aux écoliers d'introduction à l'Iliade, n'est donc pas réservée aux seuls érudits (qui trouveront de quoi nourrir leur science en lisant les nombreuses notes situées à la fin). Elle met à la portée de tous un poème divertissant qui n'est pas si connu et qui se prête à l'exercice de la modernité.

 

Francis Richard 

 

La Batrachomyomachie, traduction nouvelle de Bertrand Schmid, 56 pages, Hélice Hélas

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Lectures d'aujourd'hui
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages