Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 22:15
Avant la pluie, d'Anne-Claire Decorvet

Quand un accident se produit, c'est bien connu, il est rare que les témoins racontent exactement la même chose. Parce que, sans doute, les esprits n'étaient pas prêts à observer ce qui s'est passé et parce qu'ils ne regardent de toute façon pas le monde qui les entoure avec les mêmes yeux.

 

Anne-Claire Decorvet, dans Avant la pluie (chaque moment de l'histoire précède la tombée d'une pluie), raconte ainsi l'accident dans lequel un garçon, Olivier, six ans, a trouvé la mort. Après être allé chercher un croissant à la boulangerie, il s'apprêtait prudemment à traverser la rue, au passage pour piétons, quand une voiture l'a renversé.

 

Anne-Claire Decorvet donne la parole avec justesse à tous les gens qui ont un rapport de près ou de loin avec cet accident. A commencer par ceux qui se sont occupés de sauver sa vie à l'hôpital des enfants, et n'y sont pas parvenu, tel Axel, étudiant en médecine, qui a été confronté avec la mort pour la première fois. 

 

Quand un enfant meurt aussi jeune, les parents sont à l'évidence les premiers éprouvés par une telle perte. Le père, Grégoire, comédien, arrête aussitôt sa tournée. Il jouait avec Eva une pièce de théâtre intitulée, Petits Crimes. La mère, Emma, connaissant son fils, est persuadée que ce ne peut pas être un accident.

 

Candice, une ex de Grégoire, comédienne, apprend la nouvelle par le journal. Elle parle de Grégoire avec son amie Marie. Si elle ne se réjouit pas vraiment de ce malheur, elle trouve tout de même juste que Grégoire, qui ne s'intéresse plus à elle depuis dix ans, et qui lui manque, connaisse un jour la douleur de la perte.

 

Gaëtan est le conducteur de la voiture qui a renversé Olivier. Il a pris la fuite, mais, identifié, il se trouve dans un commissariat et doit s'expliquer sur les circonstances du drame. En fait il ne sait pas comment tout cela a pu se produire. Il aimerait tant pouvoir remonter le temps, recommencer la journée à neuf.

 

Julianne est une jeune fille du quartier. Ce jour-là elle a vécu le plus beau jour de sa vie. Rentrée à la maison, elle n'a pas envie que sa mère lui parle de cet accident sous prétexte qu'elle connaît un peu le conducteur de la voiture. Rien ne peut ternir sa journée. Elle en rend grâce à la vie qui ne l'a pas épargnée jusque-là.

 

Benjamin est apprenti dans la boulangerie d'où est sorti le petit Olivier avant de se faire renverser par la voiture. Mis sous pression par une connaissance qui lui a rendu visite à son travail, il venait de sortir quand il a assisté à l'accident et n'a rien fait pour l'empêcher. En réalité il n'a rien vouloir voir et a même perdu connaissance.

 

Dans cette histoire, sur les circonstances de laquelle des doutes planent tout au long du récit, il y a bien d'autres personnages, chacun ayant son importance, petite ou grande, tels que la voisine Violette, le chien Milo, la policière Lydia, le postier Idriss, le vieux sage Hamid (grand-père du conducteur) ou le promeneur de chien Louis.

 

Ces personnages détiennent chacun des éléments de l'énigme qui entoure la mort d'Olivier. Mais il faudra que le lecteur attende bien sagement la fin du livre pour connaître toute la vérité, dont des parcelles lui auront été distillées par eux tout au long du récit. La romancière lui révèlera alors la part des mystères que la mort garde pour elle d'habitude.  

 

Francis Richard

 

Avant la pluie, Anne-Claire Decorvet, 200 pages Bernard Campiche Editeur

 

Livre précédent chez le même éditeur:

 

Un lieu sans raison (2015)

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Lectures d'aujourd'hui
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages