Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2017 7 24 /09 /septembre /2017 16:30
Un certain Frédéric Pajak - Entretiens avec Christophe Diard

Christophe Diard a d'abord rencontré virtuellement Frédéric Pajak. C'était à sens unique, lorsqu'il avait vingt ans:

Je passais devant un kiosque, et j'ai marqué un temps d'arrêt devant la couverture de L'Imbécile, présentant un Nietzsche tatoué, dessiné par ses soins.

 

Douze ans plus tard, il devient rédacteur en chef du magazine Rebelle(s), l'envie le prend alors de le rencontrer réellement. Mais Frédéric Pajak ne se rencontre pas comme ça. Et le hasard (?) doit s'en mêler.

 

C'est en effet en passant devant la librairie polonaise du boulevard Saint-Germain à Paris qu'il l'aperçoit en train de boire avec des amis et qu'il ose l'aborder et obtenir qu'ils se voient plus tard:

Frédéric Pajak allait m'accorder trois quarts d'heure pour une interview qui ne devait pas dépasser deux pages. Au final, nous avons passé six heures ensemble, et ce n'était plus un entretien, mais un dialogue. Jamais l'interview ne paraîtrait. Mais Un certain Frédéric Pajak est né à ce moment-là, sans que nous n'en sachions rien, ni lui ni moi...

 

L'échange s'est poursuivi, pendant un an. Et le résultat est là: un livre magnifique, où le lecteur découvre l'homme et l'artiste:

- l'homme par ce qu'il livre de lui-même à Christophe Diard et par les témoignages que celui-ci a recueillis auprès de proches et d'amis: Anne-Pia Pajak, Jacques Zwahlen, Philippe Garnier, Delfeil de Ton, Anna Sommer, Roland Jaccard, Charles Ficat, Micaël, Alexandra Roussopoulos;

- l'artiste par la reproduction de peintures en couleur, de dessins de presse et de nombre d'autres dessins à l'encre de chine.

 

Une fois le livre refermé, le lecteur ébloui, qui s'est contenté jusqu'à présent de lire ce qui a déjà paru du Manifeste incertain (par son vague à l'âme, [il] me paraît plus anarchiste que l'anarchisme officiel, qui ignore autant l'art que les sentiments) ne peut qu'être incité à lire d'autres oeuvres de ce coureur de fond, de cet emmerdeur (dixit Roland Jaccard), au sujet duquel il peut se demander, avec Anna Sommer, comment il parvient à s'en sortir aussi bien avec toutes ses activités...

 

Les incitations à le lire se trouvent notamment dans ce qu'il dit :

 - de la langue française: Je l'aime de plus en plus. Comme toutes les langues vivantes, elle dégénère plus qu'elle n'évolue, et cela m'afflige.

- de son but dans la vie: Ce que je voulais, c'est que mon existence elle-même devienne une révolution, c'est-à-dire une oeuvre d'art.

- de son intention avec le Manifeste: Ne pas ânonner l'Histoire des vainqueurs qu'on nous a apprise, mais redonner une voix aux vaincus, aux oubliés, aux laissés-pour-compte.

- de son rapport avec les écrivains: Lorsque j'écris ou dessine sur un auteur, je m'approche le plus possible de lui, de sa vie intime. Mais ce que je recherche, c'est la distance; ce qui m'intéresse, c'est l'étrangeté

 

A propos des écrivains, il ajoute - ce qui devrait donner matière à réflexion:

J'aime qu'un auteur me soit étranger - humainement, esthétiquement, dans ses raisonnements, dans ses croyances, dans son art... Plus il est lointain, plus il m'attire.

 

Alexandra Roussopoulos confirme cette absence d'idées préconçues:

La différence, voire l'opposition, ne sont pas une barrière pour lui. Au contraire, elles le stimulent.

 

Francis Richard

 

Un certain Frédéric Pajak - Entretiens avec Christophe Diard, 240 pages, Éditions Noir sur Blanc

 

Rappels:

 

Rencontre Tulalu du 3 mars 2014 avec Frédéric Pajak

 

Au Musée d'art de Pully a lieu jusqu'au 12 novembre 2017 une exposition sur Un certain Frédéric Pajak 

 

Les premiers volumes du Manifeste incertain de Frédéric Pajak aux Éditions Noir sur Blanc:

Manifeste incertain 1

Manifeste incertain 2

Manifeste incertain 3

Manifeste incertain 4

Manifeste incertain 5

Manifeste incertain 6

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Lectures d'aujourd'hui
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages