Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 21:30
Soirées émotions pour les 40 ans de carrière de Didier Mouron

Quatre soirées émotions pour 40 ans de carrière de Didier Mouron : c'est peu, mais je savais que ce serait du bonheur, rien que du bonheur, qu'il me faudrait cueillir le jour du soir où je m'y rendrais. Et, lors de la soirée d'hier, 8 octobre 2017, à tout juste 18 heures, je fus déçu en bien: Horace avait raison...

 

Après la journée d'émotions intenses, que m'avaient procurées une visite à Orbe et une lecture, c'était du pur bonheur que d'être accueilli aussi chaleureusement par le trio Mouron : par Isabelle, qui me fit la bise spontanément, par Didier et Quentin, qui me serrèrent la main fermement.

 

Il s'était pourtant passé du temps depuis que nous nous étions vus, mais ils n'en ont rien laissé paraître. Tous trois ont fait comme si nous nous étions vus la veille et qu'ils étaient heureux de me  retrouver aussi vite, alors que je sentais bien que j'avais été prodigue de mon temps sans eux.

Le terrain de jeu des Mouron : l'Espace DM
Le terrain de jeu des Mouron : l'Espace DM
Le terrain de jeu des Mouron : l'Espace DM

Le terrain de jeu des Mouron : l'Espace DM

Leur terrain de jeu, l'Espace DM, situé à Giez, dans le Nord vaudois, se prête aux rencontres: c'est une sorte de village intérieur où les murs de pierre, la charpente et l'escalier en bois forment un écrin, pour les êtres et les choses, dont, bien sûr, les tableaux réalisés au crayon par Didier.

 

En quelque quarante ans, Didier a réalisé plusieurs centaines de tableaux. Les derniers accrochés sont ceux d'un triptyque - Les innocents I, II, III - et portent les numéros 0472, 0473 et 0474... Quentin me glisse que la réalisation du moindre tableau demande une centaine d'heures de travail...

 

Didier aime la difficulté. Les chefs-d’œuvre, dans quelque art que ce soit, exigent de la contrainte pour parvenir au sublime, car c'est ainsi que l'homme peut se dépasser. Alors Didier dessine sur du papier canadien qui ne souffre pas la gomme et qui demande donc de dessiner d'un trait...

Diotime, 2016, 0463

Diotime, 2016, 0463

Élévation, 2016, 0462

Élévation, 2016, 0462

Prends-moi la tête, 1999, 0363

Prends-moi la tête, 1999, 0363

Pourquoi aime-ton un tableau ? Je ne sais, Dieu le sait... C'est pourquoi on parle de coups de cœur. Le mien a battu pour deux tableaux récents: Diotime et Élévation, réalisés en 2016. J'y ajoute Prends-moi la tête, qui date de 1999 et qui, certes, comme les deux autres, me fait rêver, mais aussi sourire...

 

Didier et Quentin sont tous deux artistes dans l'âme et leurs doigts qui tiennent l'un le crayon, l'autre la plume, en sont le prolongement. De quoi peuvent donc bien parler deux artistes quand ils se rencontrent dans l'espace qu'ils partagent ? De leur art. Et Didier reconnaît que ces échanges l'ont fait évoluer.

 

Le paradoxe est que ces échanges ont eu pour résultat d'augmenter la difficulté de réalisation pour Didier. En passant de dessins aux contours affirmés à des dessins aux formes floues, Didier doit attendre leur achèvement pour comprendre ce qu'inconsciemment ses doigts se sont dicté comme mouvements...

 

Francis Richard

 

Didier Mouron a un site internet, qui vaut la visite virtuelle, à défaut de lui rendre une visite réelle: http://www.totm.ch/

 

L'Espace DM se trouve à l'adresse suivante :

Chemin des Bruannes 3

CH - 1429 Giez

 

Et Didier Mouron peut être contacté par téléphone : + 41 79 812 24 57

ou par mail : info@totm.ch

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Arts
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages