Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2008 3 13 /08 /août /2008 22:30
Après l'arrestation de son fils Hannibal par la police genevoise ( voir mon article L'emploi chez les Kadhafi c'est sévices compris  ), Muammar Kadhafi a fait une grosse colère . On avait osé mettre à l'ombre Hannibal et sa femme Aline pendant 48 heures. Qu'ils aient été accusés de maltraitance envers deux domestiques, il n'en avait cure. S'en prendre à son fils c'était comme s'en prendre à lui. C'était un crime de lèse-majesté en quelque sorte.

Dans un premier temps il avait donc menacé de fermer le robinet du pétrole, mais il savait que cette menace pouvait lui faire plus de mal que de bien. Alors, magnanime, il n'avait pas mis cette menace à exécution. Il l'avait seulement brandie, puis fait mine d'y renoncer pour mettre de l'huile, dérivée de son pétrole, dans les rouages.

En revanche il sait que les pays occidentaux tremblent dès que l'on touche à l'un des leurs. Il s'était donc saisi de deux cadres helvétiques qu'il avait fait mettre à l'ombre, ce qui en Libye pourrait apparaître comme une mesure clémente compte tenu du climat. Seulement les geôles libyennes ne sont pas des lieux de plaisir et de villégiature recherchés par les touristes, loin s'en faut.

Après dix jours de détention les deux cadres ont été "libérés". Enfin si l'on peut dire. Certes ils ne croupissent plus en prison. Mais bien que libérés depuis quinze jours, ils n'ont toujours pas été autorisés à quitter le territoire libyen. Ils logent dans la prison dorée qu'est l'ambassade helvétique à Tripoli. Ils y sont condamnés à prendre leur mal en patience.

Muammar détient deux autres pièces dans son jeu : le frère et la mère d'un des deux domestiques qui ont porté plainte contre son fils et sa belle-fille. Bien que de nationalité marocaine, ils ont été arrêtés, sont en grand danger, et ne peuvent ni l'un ni l'autre quitter le territoire libyen. Le tyranneau tripolitain a donc un carré d'"otages" dans son jeu, deux Suisses et deux Marocains. Il demande toujours des excuses et l'abandon des poursuites contre Hannibal et Aline.

Il y a huit jours la presse s'est fait l'écho que Berne envisageait  de formuler des regrets aux Kadhafi ( ici ). Seulement le peuple suisse ne comprendrait pas que la Suisse baisse ainsi son pantalon devant le tyranneau tripolitain. Du coup Berne a refilé le ballon - qui n'est pas près de se dégonfler - à Genève qui seule pourrait mettre un terme aux poursuites judiciaires contre les Kadhafi juniors.

De retour de vacances, le procureur général de Genève, Daniel Zapelli, (photo ci-dessus) a clairement déclaré aujourd'hui ( ici )qu'il était exclu de classer l'affaire pour des motifs politiques ( voir mon article Affaire Kadhafi : baisser son pantalon en étant dans son bon droit  ) et qu'il n'avait subi aucune pression de quelque côté que ce soit. Reste une seule possibilité de dénouement : que les plaignants, un Marocain et une Tunisienne, abandonnent leur plainte. Or ces derniers n'envisageront une médiation que si les frère et mère du domestique marocain sont autorisés à partir de Libye.

Comme je l'ai déjà exposé dans un autre article ( Affaire Kadhafi : trompe-l'oeil du parallèle entre Libye et Suisse  ), Muammar Kadhafi a en fait pris l'avantage dans la partie de bras de fer qui l'oppose à la Suisse. Il a tout son temps. Il décidera quand il voudra du sort de ses "otages" et ne les libérera que s'il y a une contre-partie. Peut-être toutefois ne devrait-il pas trop compter sur des excuses. Encore qu'avec Madame Calamity-Rey on ne sait jamais...

Francis Richard 

Addendum du 15 août 2008 :

Le frère et la mère du domestique marocain ont été libérés hier. Seule la mère a pu quitter la Libye pour regagner le Maroc. Les deux cadres suisses restent toujours cantonnés à l'ambassade helvétique de Tripoli. Muammar Kadhafi est donc bien le maître du jeu...Il attend toujours des excuses et le retrait des plaintes contre Hannibal et Aline ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Suisse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages