Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 18:15

Face-a-l-islam-radical-PIPES-MILLIERE.jpgA quelques mois d'intervalle, Guy Millière a écrit deux livres sur l'islam radical.

 

Le premier, Face à l'islam radical, avec l'islamologue Daniel Pipes. Le second, tout seul, L'islam radical est une arme de destruction massive.

 

Le premier se présente sous la forme de questions-réponses, le second sous celle d'articles sur le sujet, écrits au cours des trois dernières années et regroupés par thèmes.

 

Ces deux livres sont construits de la même manière. Ils définissent tous deux ce qu'est l'islam radical, puis le montrent à l'oeuvre dans les pays du Proche-Orient et d'Afrique du Nord, enfin le mettent en perspective pour les années à venir.

 

L'islam radical est distinct de l'islam traditionnel:

 

"C'est, dans ses versions révolutionnaires, et considérée globalement par-delà les clivages, une idéologie moderne qui demande une adhésion stricte à la charia et qui exige son application à des domaines auxquels elle ne s'appliquait pas auparavant. C'est une idéologie totalitaire qui reprend des éléments au fascisme et au communisme. C'est une idéologie anti-occidentale qui emprunte des éléments aux discours totalitaires nés dans le monde occidental."(Face à l'islam radical)

 

L-islam-arme-de-destruction-massive-MILLIERE-copie-1.jpgS'il n'existe pas dans le monde musulman à proprement parler de musulmans modérés, il existe au moins des musulmans anti-islam radical. Mais, malheureusement, ils ne se manifestent pas. Ils ne sont d'ailleurs pas encouragés à le faire. Au contraire, ils ont même peur de le faire, sous la menace de leurs coreligionnaires. C'est pourquoi ils sont très minoritaires et ne sont pas écoutés.

 

En attendant l'islam radical prospère. Guy Millière est de ceux qui n'ont jamais cru au printemps arabe. Il parle même très tôt dans ses articles d'hiver islamique.

 

Parce que dans tous les pays, où les médias ont parlé de printemps, c'est l'hiver qui est apparu, aussi bien en Tunisie qu'en Egypte.

 

En Libye les rebelles islamistes ont succédé à la dictature de Khadafi et des armes ont été disséminées dans le reste de l'Afrique - au Mali notamment - et au Sinaï.

 

La Turquie bascule de plus en plus dans l'islamisme. En Syrie des djihadistes d'une obédience s'opposent à des djihadistes d'une autre obédience. En Iran la république est de plus en plus islamiste après avoir écrasé l'opposition en 2009.

 

Au milieu de tout cela, Israël est menacé et souffre d'un isolement sans précédent. Car peu, dans les médias et chez les politiciens occidentaux, ont conscience que la défense d'Israël est inséparable de la défense des valeurs de la civilisation occidentale:

 

"On doit voir que la haine et la diabolisation d'Israël reposent sur un refus de regarder les problèmes réels du monde musulman, sur un rejet de la civilisation occidentale, sur la propagation des idées du totalitarisme islamique. Combattre l'offensive islamiste implique de combattre cette haine et cette diabolisation, de rétablir les faits, de ne rien céder, de demander au monde musulman de regarder ses problèmes réels sans détourner le regard, et sans attribuer tous ses maux à Israël et, au-delà, aux Etats-Unis et au monde occidental." (L'islam radical est une arme de destruction massive)

 

Car l'islam radical est le problème. Ce n'est en tout cas pas la solution au sous-développement des pays où cette idéologie prédomine. Quand la manne du pétrole se tarira, ces pays s'effondreront, faute d'avoir compris que leur salut se trouve dans des sociétés ouvertes, auxquelles s'oppose ce totalitarisme. Et cet effondrement risque d'entraîner avec lui tous les pays qui n'auront pas pris conscience de l'arme de destruction massive que représente l'islam radical, et qui ne l'auront pas combattu.

 

Certes nos pays d'Europe sont confrontés à la démographie et au vieillissement de leurs populations, aux "flux migratoires complexes qui font fuir ceux qui sont porteurs de capital humain et intellectuel, et arriver des gens sans capital humain et intellectuel", et vont devoir stopper cette hémorragie et cette transfusion.

 

Certes ils vont devoir déréglementer largement, réduire drastiquement leurs dépenses publiques et, dans le même temps, tout aussi drastiquement les impôts et les charges pour retrouver leur dynamisme économique.

 

Mais ils vont surtout devoir traiter "de l'islam et de la vague islamique qui parcourt aujour'hui le monde".

 

Car il ne faut pas sous-estimer l'islam radical ... et lire Guy Millière et Daniel Pipes.

 

Francis Richard

 

Face à l'islam radical, Daniel Pipes - Guy Millière, 82 pages, Editions David Reinharc

L'islam radical est une arme de destruction massive, Guy Millière, 80 pages, Editions David Reinharc

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans International
commenter cet article

commentaires

Claude 04/04/2013 10:24


Bonjour Francis


Je n'ai pas lu ce livre de Millière et je ne le lirai  pas pour la simple raison que je possède  des dizaines de livres sur le même sujet. Il y a déjà des années que j'ai eu
connaissance des livres d'Alexandre del Valle, interdit de media maintenant à la demande des islamistes. Le danger est  de plus en plus présent mais les Européens ne veulent rien voir. Aux
Etats-Unis, Obama est lui-même pro-islamiste selon le livre de Guy Millière " Le désastre Obama".


Concernant le Printemps arabe, je n'y ai jamais cru (voir Printemps arabe, printemps pourri de C. Moniquet). Les occidentaux ont la mauvaise habitude de penser que tout homme en ce monde
raisonne comme nous et aspire aux mêmes choses que nous. De plus  l'exemple que nous donnons avec nos démocraties (corruption, théorie du genre, fabrication des enfants, pornographie, perte
d'autorité, règne de l'argent, etc.), ne risque pas pour le moment de séduire qui que ce soit.


Le risque du califat en Europe existe bel et bien, l'Organisation de la Conférence Islamique, très prséente à l'ONU s'y emploie mais nous restons bien tranquilles ,"Les Yeux grands fermés"(
Michèle Tribalat qui nous met en garde contre le mépris des faits au nom de l'idéologie du politiquement correct et du tout se vaut)


J'appelle cela l'esprit munichois car l'époque que nous vivons me rappelle celle des années trente !


Bonne journée


Claude


 


 


 


 


 


 

Francis Richard 05/04/2013 07:39



Bonjour Claude,


 


Vous avez entièrement raison et je vous remercie de votre commentaire on ne peut plus pertinent.


 


Mais tout le monde n'a pas lu Alexandre del Valle et pour cause...


 


Les livres de Guy Millière ont l'avantage de pouvoir se lire rapidement, d'être argumentés et d'être au plus près de l'actualité.


 


De toute façon rien ne doit être négligé pour ouvrir les yeux à ceux qui ignorent ou font l'autruche.


 


Excellente journée,


 


Francis



Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages