Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 23:00
nativite-lottoIl n'est pas sans signification que le Fils de Dieu soit né dans une étable et qu'il ait passé ses premiers jours dans une crèche, c'est à dire dans une mangeoire pour animaux. Il nous a donné ainsi une leçon d'humilité dont nous autres catholiques ferions bien de nous souvenir, quand nous nous livrons à nos agapes, et de nous inspirer pour faire preuve d'un peu de retenue.

Car Noël, avant d'être la fête commerciale qu'elle est surtout devenue au XXIe siècle est la commémoration de la Nativité, d'où son nom provient [représentée ci-contre par Lorenzo Lotto]. Elle est, avec Pâques, une des grandes fêtes chrétiennes, dont les catholiques, comme leurs frères protestants et orthodoxes, doivent se réjouir, parce qu'elle est celle du Mystère de l'Incarnation.  

Il n'est pas dans mes intentions de jouer les rabat-joie, mais je ne peux me garder de penser en ce jour à tous ceux qui sont privés de liberté et qui passent Noël en taule, qui sont retenus contre leur gré loin des leurs ou qui sont empêchés de le fêter. Leur liste s'allonge hélas tous les jours. En y pensant, je ne peux que me remémorer les vers du poète :

"Noël n'est pas pour les veinards,
Noël est pour les malchanceux.
Voici la nuit : il n'est pas tard,
Mais la cloche tinte pour eux."

Aujourd'hui même encore un dissident chinois, Liu Xiaobo, a été condamné à 11 ans de prison. La presse en parle (ici) et elle a raison de le faire. Comme elle a raison de parler du sort de Clotilde Reiss, la jeune femme, arrêtée le 1er juillet en Iran, pour avoir manifesté dans les rues de Téhéran et qui y attend sa sentence, repoussée sine die, logée à l'ambassade de France (ici). La presse parle moins de Gilad Shalit (voir mon article ici), jeune soldat israélien, prisonnier du Hamas depuis plus de trois ans, mais elle en parle (ici).

C'est tout à l'honneur du Figaro (ici) de parler des 100 millions de chrétiens qui vivent sous la contrainte, ce qui est un euphémisme, en Irak, au Soudan, au Pakistan, en Inde, en Chine ou au Vietnam :

"Ce calcul ne retient que les pays où la restriction de liberté est visible avec son cortège de brimades publiques, d'emprisonnements ou de violences, à cause de la foi chrétienne. Il n'intègre pas des pays comme l'Arabie saoudite où toute célébration chrétienne est purement et simplement interdite et où bon nombre d'expatriés, philippins notamment, célèbre un Noël clandestin."

Je pense aussi bien sûr aux deux otages suisses retenus en Libye, qui passent leur deuxième Noël à l'ambassade de Suisse de Tripoli, y attendant d'être jugés début janvier sous des accusations prétextes (ici). Mieux vaut tard que jamais, deux ONG, Amnesty International  (ici) et Human Rights Watch (ici), se sont récemment préoccupées de leur sort.

Je pense enfin à tous ces malchanceux que j'ignore, dont la presse ne parle pas et qui devraient, aujourd'hui particulièrement, faire l'objet de toutes nos prières adressées au Tout-Puissant.

Francis Richard

A tous je dédie ce chant traditionnel, qui m'a accompagné dès mes premiers Noëls, jusqu'à ce jour, et qui est interprété par les Petits Chanteurs à la Croix de Bois :


Nous en sommes au

524e jour de privation de liberté pour Max Göldi et Rachid Hamdani (de droite à gauche), les deux otages suisses en Libye

goldi et hamdani
    

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Edito
commenter cet article

commentaires

Le passant ordinaire 26/12/2009 05:05


Si les catholiques avaient conservé leurs anciennes traditions, c’est-à-dire fêter le 6 décembre la Saint Nicolas, le 24/25 la Nativité et le 6 janvier suivant les Rois Mages jamais ils n’auraient
connu une telle dérive fomentée par les commerçants athées, juifs, laïcs, franc-maçons pour leur fourguer un "petit papa Noël" merdique destiné à faire du commerce avec une fête sacrée.


Francis Richard 26/12/2009 07:57


Dans mon enfance - ma mère était belge, flamande - nous recevions nos cadeaux le jour de la Saint Nicolas.

En Espagne mes neveux, qui sont grands maintenant, les recevaient le jour des Rois.

Je ne suis pas enclin à voir un complot dans la dérive que nous connaissons; toujours est-il que les chrétiens ne sont pas les derniers à s'y prêter. 


Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages