Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 22:20
Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex

Ce 13 juin 2015, dans la Campagne du Château, au Grand-Saconnex, les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde sont commémorés en présence de représentants des communautés vietnamiennes, qui sont venus de divers pays d'Europe et, même, pour certains, des Etats-Unis; en présence des autorités locales suisses, cantonales et communales.

 

2015 est en fait un triple anniversaire, celui de cet exil, à la suite de la chute de Saïgon le 30 avril 1975 et, à partir de cette date funeste, de l'extension du pouvoir communiste sur tout le territoire du Vietnam; ceux subséquents de la création du Comité Suisse-Vietnam, Cosunam, en 1990, et de l'érection d'une stèle au Grand-Saconnex, dans la République et Canton de Genève, en mémoire des boat-people, en 2005.

Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex

La cérémonie du jour se fait autour de cette stèle, la première en Europe. Précédemment deux stèles avaient été érigées en Malaisie et en Indonésie, mais elles avaient été détruites le 15 juin 2005 à la demande pressante des autorités communistes du Vietnam... Il existe aujourd'hui deux autres stèles, l'une à Liège, en Belgique, l'autre à Troisdorf, en Allemagne.

Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex

Sur cette stèle, on peut lire, en anglais sur une face, en français sur l'autre: 

 

En souvenir de l'exode

des boat-people

dans le monde

1975-2005

Les réfugiés vietnamiens

remercient la Suisse

et les pays d'accueil.

Nous sommes heureux de vivre

dans cet espace de paix, de liberté

et de démocratie.

Le Vietnam, pays de nos ancêtres,

restera à jamais dans nos coeurs.

 

Ce qui est inscrit sur cette stèle montre quelles sont les deux attitudes adoptées par les Vietnamiens exilés, attitudes qui forcent le respect: ils sont animés par la mémoire et par la reconnaissance. Il ne s'agit pas d'oublier quelles sont leurs origines ni ce qu'ils ont enduré - deux millions d'entre eux ont quitté le Vietnam entre 1975 et 1995 et plus de 500'000 ont péri en mer -, il s'agit d'être reconnaissant envers tous ceux qui les ont accueillis dans leur exil, les pays comme les familles.

 

Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex

Madame Elizabeth Böhler était membre à ce moment-là du Conseil administratif du Grand-Saconnex, lequel n'a pas hésité à donner son accord. La communauté vietnamienne lui est reconnaissante de l'avoir aidée à accomplir toutes les difficiles démarches administratives qu'il a fallu entreprendre à l'époque. Elizabeth Böhler souhaite aujourd'hui une belle fête aux personnes présentes. Elle a toutefois une pensée pour les nouveaux boat-people d'aujourd'hui qui ne sont plus en mer d'Asie mais en Méditerranée...

Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex

Suit une cérémonie religieuse à l'autel, installé à côté de la stèle. Le père qui officie pense à celles et ceux qui sont morts en mer et termine en disant: "J'ai aussi des collègues, des amis qui ont péri en mer. Aujourd'hui nous sommes là et nous sommes bénis par le Très-Haut, car il fait très très beau." Chacun vient se recueillir, l'un après l'autre, devant l'autel avec un bâton d'encens...

Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex

Pendant ce temps-là, Madame Tuyet Phan, venue de Belgique, chante "40 năm vong quốc", c'est-à-dire "40 ans loin de mon pays".

Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex

Lui succède Monsieur Nguyen Phuc Ngoc Hai, résidant en Suisse, qui, pour la circonstance, a composé un poème intitulé "40 năm không ngủ", c'est-à-dire "40 ans privé de sommeil".

Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex

Monsieur Rolin Wavre, qui est devenu, il y a quelques mois, président du Cosunam, salue les délégations de Vietnamiens d'Allemagne, de Belgique, du Danemark, des Etats-Unis, de France, de Norvège...

 

Après avoir rappelé que le Cosunam lutte pour un Vietnam "ouvert, accueillant, libre et démocratique", il souligne que:

 

"La communauté vietnamienne est un double modèle pour nous. Elle a su admirablement s'intégrer en Suisse dans le respect des traditions du pays hôte, mais aussi, c'est le second point, elle a su conserver des traditions et une belle culture, riche, vivante, pour les jeunes et pour les anciens"...

Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex

Monsieur Tran Huu Kinh, représentant de la communauté vietnamienne en Suisse, en regardant le chemin parcouru en 40 ans, peut dire:

 

"Nous avons pris la bonne décision. Nous avons dû quitter la terre de nos ancêtres pour nous libérer de l'emprise d'un régime totalitaire. C'est pour la liberté, la dignité humaine, l'avenir de nos enfants que nous avons pris le chemin de l'exil. Mes chers amis, après 40 ans nous pouvons être fiers de ce qui a pu être réalisé sur toutes ces terres d'accueil au plan culturel, économique, scientifique, commercial, technique ou encore militaire. De nombreux visages montrent que nous contribuons activement à la réussite de notre nouvelle patrie."

 

Après avoir rendu hommage à l'oeuvre historique du Cosunam pour les réfugiés politiques vietnamiens, il ajoute que "la stèle érigée est un marqueur indélébile":

 

"Elle pointe du doigt le mal causé par le régime communiste vietnamien. Elle dit au monde et à l'Histoire que ce régime est responsable de la mort en mer de plus d'un demi-million de personnes. C'est pourquoi ce régime-là, dont la représentation se trouve à vol d'oiseau à 200m d'ici a cherché à tout faire pour empêcher qu'elle soit érigée. Mais en vain [...] Cette stèle exhorte à agir pour les nonante millions de compatriotes qui sont encore au Vietnam afin qu'ils puissent bientôt se lever et renverser ce régime lâche avec l'ennemi et sans pitié pour le peuple."

 

Il exprime enfin la profonde reconnaissance des Vietnamiens exilés envers le HCR, le CICR et tous les pays libres pour leur accueil et pour tout ce qu'ils ont fait pour eux.

Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex

Madame Hat Suong Khuya interprète une chanson pleine d'émotion: "Tự Do! Tự Do ôi Tự Do", c'est-à-dire: "Liberté, liberté ô liberté!", dont le refrain est en vietnamien:

 

Vì đâu ra khơi trốn thoát

Mất quê hương, xa người thương,

Chịu đau ngàn muôn mất mát

Liều thân chết cho Tự Do! Tự Do ôi Tự Do…

 

et en français:

 

Le Mal Rouge nous a fait fuir

Quittant terre, laissant foyer

Nous savons qu’il faut souffrir

Pour t’avoir, Liberté! Liberté, ô Liberté…

Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex

Le Maire et Conseiller administratif du Grand-Saconnex, Jean-Marc Comte, accueille tous les participants de cette commémoration dans ce parc du Château de sa commune:

 

"Avec près de la moitié de sa population de communautés étrangères et plus de 125 nationalités représentées, notre petite ville a toujours constitué un lieu d'échanges et de partages, partage de cultures, partage de religions, partage d'idées ou de politiques. Quel meilleur endroit donc pour célébrer à la fois la mémoire des boat-people et leur reconnaissance pour ceux qui les ont accueillis! Ce petit coin du Grand-Saconnex abrite à la fois la stèle qui commémore ce drame et, depuis plus longtemps, des vestiges du mur de Berlin, situés sur le terrain voisin du Conseil Oecuménique des Eglises. Symboliquement, c'est en 2010 que nous avons inauguré la Promenade des Libertés qui les relie et sur laquelle nous nous trouvons."

 

Il rappelle les mots qu'il avait prononcés à cette occasion et notamment sur la liberté qui les lie l'une aux autres:

 

"Cette liberté qui les lie, c'est l'image d'un incroyable courage, que d'innombrables personnes ont eu pour escalader un mur ou monter dans une barque, en pleine nuit, au péril de leur vie. Cette liberté, c'est la liberté de la pluralité et le respect de la dignité humaine."

Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex

Monsieur Serge Dal Busco, Conseiller d'Etat de la République de Genève, après avoir rappelé à son tour le drame qu'ont vécu les boat-people, insiste sur le fait que "de nombreuses populations sont toujours victimes de dictatures et de guerres":

 

"A Genève, vous le savez, chers amis, nous y sommes particulièrement sensibles et notre canton vit depuis très longtemps une longue tradition d'accueil des personnes qui sont persécutées, en particulier pour des raisons politiques, parce qu'elles se battent pour la liberté. De plus, notre canton soutient les peuples contraints à l'exil d'une façon universelle. Nous avons la chance et l'honneur d'avoir sur notre territoire, des institutions aussi prestigieuses et essentielles, telles que le CICR ou le Haut Commissariat aux réfugiés. Il est essentiel d'apporter un appui constant à ceux qui renoncent à leur patrie tout simplement pour pouvoir survivre."

 

Il ajoute: "Par bonheur l'exode de très nombreux Vietnamiens en 1975 n'a pas toujours débouché sur des tragédies. Certains d'entre eux, fort heureusement, sont arrivés à bon port, notamment dans notre pays et dans notre canton. Et je voudrais relever combien les Vietnamiens de Suisse sont particulièrement bien intégrés à notre société et vous savez que je suis très sensible à cette question de l'intégration. J'en ai moi-même directement bénéficié. Et c'est d'autant plus important de réussir une bonne intégration lorsque l'on peut conserver et enrichir sa propre culture. Et, de cette manière, chers amis, on contribue non seulement à notre richesse et à notre diversité, mais on contribue également, et c'est essentiel, à maintenir la tradition des origines."

 

Aussi Monsieur Dal Busco exprime-t-il sa reconnaissance, en son nom et en celui du gouvernement de la République et Canton de Genève, aux organisations vietnamiennes pour l'aide exemplaire qu'elles ont apportée à leurs membres pour réussir aussi bien leur intégration.

Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex

Le père de Monsieur Nguyen Minh Son, en tant que pasteur, a participé à la prière pour l'inauguration de la stèle. Dix ans plus tard, c'est avec beaucoup d'émotion, que, dans son sillage, il se présente pour dire quelques mots:

 

"Dans l'univers de la bible, 40 ans veut dire une longue durée. Pour le peuple juif, après la libération de l'esclavage, ce fut 40 ans de marche dans le désert avant d'entrer en terre promise. 40 ans, c'est ce qui nous sépare du 30 avril noir.

 

Mais, pour nous, où était donc cette terre promise? Est-elle ici ou là-bas? Permettez-moi de vous partager ce qui est pour moi la terre promise.

 

Ma terre promise est un devoir de mémoire. Ne jamais oublier celles et ceux qui ont sacrifié leur vie dans les combats, dans les camps de torture ou dans cet exode sans précédent sur de frêles embarcations.

 

Ma terre promise est dans la reconnaissance, la reconnaissance du Tout Autre et de toutes ces personnes qui nous ont accueillis.

 

Ma terre promise est un combat, le combat pour la liberté, le combat pour les droits de l'Homme.

 

Aujourd'hui, ici, nous venons de tous les horizons et nous sommes rassemblés grâce à l'engagement sans faille du Cosunam. Ensemble, nous résistons contre l'oubli. Ensemble, nous disons notre reconnaissance. Ensemble, nous crions notre attachement à la liberté et aux droits de l'Homme. Aujourd'hui, ici, 40 ans, par ce rassemblement, nous pouvons entrer dans la terre promise..."

Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex

La cérémonie autour de la stèle se termine par deux morceaux de cor des Alpes, dans la plus pure tradition helvétique... Le drapeau jaune à trois bandes rouges du Vietnam, qui se trouve derrière les joueurs de cor, symbolise le peuple du Vietnam et les trois régions du Tonkin, de l'Annam et de la Cochinchine...

Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex

Sur cette photo, de gauche à droite, les personnalités suisses qui ont participé à la cérémonie autour de la stèle: les Conseillers d'Etat genevois Luc Barthassat et Serge Dal Busco, le Maire du Grand-Saconnex, Jean-Marc Comte, et Rolin Wavre, Président du Cosunam.

 

Dans un film diffusé en soirée, d'autres personnalités ont chacune adressé un message témoignant de leur attachement à la cause défendue par la diaspora vietnamienne et l'ont félicité de son intégration:

 

- François Longchamp, Président du Conseil d'Etat genevois

- Pierre Maudet, Vice-Président du Conseil d'Etat genevois

- Guillaume Barazzone, Vice-Président du Conseil administratif de Genève

- Michel Rossetti, ancien Maire de Genève 

Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex
Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex
Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex
Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex

Ci-dessus des exemples de spécialités vietnamiennes proposées par le restaurant Thé Ô D'Or aux quelques trois cents convives de la soirée...

 

Les festivités peuvent commencer...

Association des Jeunes Vietnamiens de Paris

Association des Jeunes Vietnamiens de Paris

Association des Jeunes Vietnamiens de Paris

Association des Jeunes Vietnamiens de Paris

Chorale Favic composée d'Européens chantant en vietnamien...

Chorale Favic composée d'Européens chantant en vietnamien...

Nhât Lâm et Y Phuong - Asia, Etats-Unis

Nhât Lâm et Y Phuong - Asia, Etats-Unis

Au milieu des festivités, a lieu la remise de tableaux de Reconnaissance et Message des Amis du Vietnam.

 

- Pour les 40 ans de l'exil de la communauté, ont été ainsi remerciés :
 
  1. feu M.Pierre Marti pour son Action Indochine genevoise (remis à sa veuve)
  2. M. Werner Roost pour son dévouement aux réfugiés vietnamiens de Suisse alémanique
  3. Le HCR en la personne de Mme Anja Klug, directrice pour la Suisse.
  4. le CICR en la personne de Mme Valérie Aubert, chef-adjointe des opérations en Asie du Sud-Est et Pacifique
  5. Bernard Kouchner et son bateau-hôpital Ile des Lumières
  6. Ruppert Neudeck (qui a enregistré un message audio-visuel) et son bateau Cap Anamur II
  7. L'équipage danois du bateau Clara Maersk
 
Pour les 25 ans du Cosunam ont été nominés :
 
  1. feu M. Pierre Marti , membre d'honneur du Cosunam depuis 1993 (remis à sa veuve)
  2. Mme Tang Lam The-Hong, surnommée Mme Communauté, cheville ouvrière pour le comité
  3. Mme Anne- Marie von Arx, députée genevoise PDC, ardente défenseur des prisonniers politiques et de conscience au VN.
  4. M. Tran Xuan Son , président de l'Association des Vietnamiens libres de Lausanne
Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex

En raison d'un fort orage et d'une pluie diluvienne, les relais de la flamme de la Liberté entre Paris et Genève, puis entre Genève et Oslo, se déroulent sous tente...

Les 40 ans d'exil des Vietnamiens dans le monde, au Grand-Saconnex

C'est cette dernière image qu'il convient d'emporter avec soi au terme de la soirée: au premier plan, la reconnaissance de la jeunesse envers le HCR, le CICR ou MSF, et, en fond de tableau, la mémoire illustrée par les portraits, derrière des barreaux, de victimes de la répression du régime communiste toujours en place au Vietnam.

 

Francis Richard

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Vietnam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages